Les 20km du Ruban Bleu 2017


Courir dans le vent et sous un bon crachin c’est le rêve de tout le monde non ? Bon, ok, peut être pas mais ce n’est pas non plus la chose la plus désagréable du monde, surtout quand c’est pour la bonne cause. Le dimanche 29 Octobre je me suis retrouvé sur la ligne de départ des 20km du Ruban Bleu à Fréhel dans les Côtes d’Armor.

Balade en terres Bretonnes

Après The Run Trip, Sophie, d’une équipe que nous avions croisé pendant la course, me contacte. Elle me propose de venir faire un tour sur la Côte d’Émeraude pour participer à la 1ère édition de la course dont il est sujet aujourd’hui.

C’est un coin de Bretagne que je ne connais pas encore, ça me tente bien mais je n’accepte pas de suite. Mine de rien le planning est déjà pas mal chargé à cette période, je dois trouver un appart et en plus j’ai une fucking tendinite au pied gauche. Bref je l’aurais fait attendre jusqu’au dernier moment pour dire que je viendais, oui j’ai envie d’utiliser le verbe viendre ! Et alors ? Problème ?

20km ruban bleu running bretagne arsep cotes d'armor c'est bien d'être bien

Déjà dans la discussion via Facebook il y avait beaucoup de fun et, 4 heures de route plus tard, une fois sur place, bah c’est festival ! Je fais tout d’abord la connaissance de son homme, Thomas, et de Caro. Un poil plus tard arrivent Audrey et Christophe qui sont les organisateurs de la course. Tiens, d’ailleurs, nous sommes chez eux et ils m’hébergent pour la nuit. Ce sont d’anciens archers donc forcement on s’entend bien !

Direction le resto pour une bonne pizza parce que, oui, c’est le meilleur repas d’avant course 😆 Une bien bonne soirée avant d’aller pioncer un peu avec, en bonus, 60 minutes supplémentaires grâce au changement d’heure.

Les 20km du Ruban Bleu

Le vent souffle (sur les plaines, de la Bretagne armoricaine…), le ciel est bien couvert, Audrey et Christophe sont déjà à pied d’oeuvre, il est 7h30, nous on se lève tranquillou. Le départ est à 10h, nous avons le temps.

Nous roulons vers le Casino de Sables-d’Or-Les-Pins et je découvre le paysage qui était masqué par l’obscurité de la nuit la veille au soir. C’est que c’est vachement sympa comme coin ! Ça donne bien envie d’aller gambader en haut des falaises. Ha, tiens, une marque verte au sol, on va passer par là… oh merde ça grimpe vénère 😆

20km ruban bleu running bretagne arsep cotes d'armor c'est bien d'être bien

Sur place, nous commençons par retirer les dossards. Avec ces derniers nous avons droit à une visière arborant le logo de l’événement. Plus qu’à nous mettre en tenue et  patienter un peu en se prenant quelques gouttes bien fraîches dans la tronche.

Après un échauffement mené par un coach d’une salle de sport locale, le speaker invite les coureurs à se rapprocher de la ligne de départ pour « le protocole ». Protocole… sérieux mec… Bref, nous sommes une centaine de participants, le couple organisateur dit quelques mots au micro et c’est vraiment bonne ambiance.

Le départ est donné, c’est parti pour 20 kilomètres !

Ça me change du plat

Le début de balade est tranquille, nous passons en ville mais c’est très aéré et nous croisons peu de monde, beaucoup de logements saisonniers sûrement. Après 2 kilomètres et quelques, une première côte, Christophe avait prévenu, on va en prendre plein les pattes 🙂

Caro est derrière, Sophie se décroche un peu, je cours la majorité du temps avec Thomas.

Au 5ème, un premier ravito qui, malgré qu’il soit posé dans un bled du nom de « Plurien », propose tout ce qu’il faut en boissons et trucs à grignoter. Le suivant, au 10ème, nous offrira déjà une magnifique vue sur la mer et sur la descente finale du parcours.

On continue notre progression, parfois avec le vent dans la tronche, parfois avec ce bon crachin et souvent les 2 réunis. Sur le parcours les bénévoles sont là pour nous encourager mais il y a peu de public. Les conducteurs que nous faisons patienter en traversant les rues ont le sourire et ont l’air contents de nous voir passer… ok… sauf à à la fin mais ça, je te laisse le découvrir dans la vidéo.

20km ruban bleu running bretagne arsep cotes d'armor c'est bien d'être bien

Au 17ème, la vue du ravito est de nouveau splendide. J’aurais presque envie de rendre le dossard et de foncer vers ces falaises. Allez, c’est reparti, on va se manger l’ultime morceau de D+ prévu aujourd’hui. 

J’en grimpe une partie à reculons pour profiter du paysage et ça passe plutôt bien. Tu essaieras 😉

À la fin de cette ascension, encore un coup à boire ! Les orgas ont vraiment fait en sorte qu’on ne se dessèche pas. Ne reste plus qu’à descendre plein pot vers l’arrivée. Cette dernière portion permet de dérouler les jambes comme pas possible. Avec la mer sur la droite c’est un vrai kiff !

Bim ! Nous voilà arrivés ! 2h07 !! WOUHOU nous avons réussi à faire plus de 2 heures, ça rattrape le foirage des 20km de Paris 😆  

Et ça repart

Sophie avait prévu d’aller rechercher Caro pour l’accompagner sur sa fin de course. Bon, allez, j’en ai pas assez, j’y retourne aussi ! On la retrouve vite et on peut se retaper la descente une seconde fois.

2ème passage de ligne où ça manque d’ailleurs d’une arche pour faire bien. Sur ce point, visiblement il y a eu un petit souci de livraison/enlèvement, enfin un truc mal calé, pas bien grave.

On passe au ravito final, bien garni en gâteaux, crêpes… miam 🙂 

20km ruban bleu running bretagne arsep cotes d'armor c'est bien d'être bien

Aussi on nous donne un sac avec dedans le journal du jour, nickel pour bien faire sécher ses chaussures, et surtout le badge Finisher. Ça change des médailles et je trouve ça hyper sympa d’avoir prévu des cadeaux d’avant et d’après course. 

Avant de partir, nous assistons à la remise des prix que le speaker annonce encore en disant « le protocole ». Merde mec, t’a cru qu’on était à un enterrement ou bien ?? Mets y un peu de joie dans ton truc, lâche toi !

Tiens, étrangement c’est un traileur qui l’emporte. Chose très appréciée aussi, le dernier arrivant a été appelé à monter sur le « podium ». Célébrer l’arrivée de celui qui a fermé la boucle est top !

Euh… T’avais pas dit que c’était pour la bonne cause ?

Si si ! Je l’ai dit au début mais oui, je n’en ai pas encore parlé alors que c’est quand même le point important et la raison d’être de cet événement. Sur Les 20km du Ruban Bleu nous gambadions pour lutter contre la sclérose en plaques.

L’association Ruban Bleu & Co reversait donc tous les bénéfices à la fondation ARSEP.

À 16€ le dossard ça valait vraiment le coup de venir faire sa BA en se faisant autant plaisir !

C’était bien et ça revient

Vraiment, le bilan de cette 1ère édition est ultra positif. Le parcours est beau et loin d’être facile, tu viens pas là pour pondre ton RP. Les ravitos sont garnis, les bénévoles, aussi nombreux que les coureurs, sont très sympas, les petits cadeaux font plaisir, l’ambiance est excellente. Manque peut être juste un peu plus d’animations sur le parcours que ce soit des spectateurs pour encourager ou un peu de musique.

20km ruban bleu running bretagne arsep cotes d'armor c'est bien d'être bien

Enfin visiblement tout le monde a kiffé et ça mérite d’avantage de participants pour la prochaine fois. D’ailleurs, ça tombe bien, la 2ème édition est déjà prévue le 28 Octobre 2018 🙂

Il y aura peut être même un 10km pour que ceux qui ne sentent pas d’en faire 20 puissent aussi profiter de cette chouette orga.

Alors, en 2018, ça te tente de venir découvrir le petit coin de Fréhel ? Pour avoir les infos, tu peux suivre la page Facebook Les 20km du Ruban Bleu 😉

Mon équipement pour Les 20km du Ruban Bleu

Les 20km du Ruban Bleu en vidéo

A propos de l'auteur :

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

On en cause ??