La Frappadingue Paris 2016


Pour la seconde foi j’ai participé à la Frappadingue PANAM X’TREM. Suite à une déception en 2014, je n’avais pas renouvelé l’expérience en 2015. Cette année poussé par une team de crossfiteurs en pleine forme et surtout complément timbrés, je me suis laissé aller. Le dimanche 16 Octobre c’était donc direction Cormeilles en Parisis pour cette édition 2016.

frappadingue paris panam xtrem 2016 c'est bien d'être bien cbdb

L’organisation

Avant le jour J, ça ne sentait pas très bon. Plusieurs e-mails sur des changements de parcours (la faute au plan Vigipirate) et le retrait des dossards. Le site internet qui n’indiquait pas la même ville de départ en fonction des pages affichées ou encore la consigne déplacée durant la course… Bref un gros bazar.

Et pourtant, les orgas ont réussi à tout gérer sans aucun problème à ma connaissance. Retrait des dossards la veille chez Décathlon, places de parking pour tous, dépôts des affaires dans un camion et récupération de celles-ci à l’arrivée. Une belle gestion malgré les difficultés, bravo.

On est là pour s’amuser avant tout !

Après un échauffement sommaire et fort sympathique, sans contrôle des vagues de départ, nous partîmes à l’attaque de ces 8km au travers d’une forêt. Oui oui, nous avons des forêts en région Parisienne et je dois admettre qu’habitant à même pas 10km de là, je ne connaissais pas cet endroit. Agréable surprise.

frappadingue paris panam xtrem 2016 c'est bien d'être bien cbdb

Course à obstacles classique, avec rampings, murs… et du dénivlé. L’enchaînement de ces différents obstacles se fait bien. Pas trop répétitif grâce aux variations de hauteur et de structure des trucs à escalader (rondins, murs béton, palissade, boudin gonflable…). Sans oublier le cochon pendu, l’échelle horizontale ou la montée de corde.

frappadingue paris panam xtrem 2016 c'est bien d'être bien cbdb frappadingue paris panam xtrem 2016 c'est bien d'être bien cbdb

Un peu sec tout ça me direz-vous, c’est aussi mon avis. Malgré un sublime ventriglisse sur structure pneumatique arrosée à grandes eaux, nous n’avons eu le droit qu’à seulement deux bains de boue et un passage dans des tuyaux submergés.

Déjà fini…

Eh oui, 8km quand on s’amuse c’est toujours trop court, on aurait aimé en avoir un peu plus.

Remise de médaille dans les règles de l’art avec le petit bisou qui va bien. Un ravitaillement final digne de ce nom : bière, soupe, bonbons, et CHOCOLAT. Des douches étaient aussi à dispo (enfin je crois, pas eu le temps de m’y rendre).

frappadingue paris panam xtrem 2016 c'est bien d'être bien cbdb

Puis nous avons retrouvé nos sacs déposés juste à côté de la ligne d’arrivée. Car oui, particularité de cette course, pas de boucle. L’arrivée n’était donc pas au même endroit que le départ. Et comme l’organisation était top, nous avons eu le droit à une navette pour nous ramener à la voiture (Je n’ose imaginer l’état du bus en fin de journée…).

Pour conclure, cette édition 2016 de la Frappadingue PANAM X’TREM, était plutôt réussie. Quelques kilomètres et obstacles en plus seraient quand même les bienvenus pour l’an prochain.

A revivre en vidéo

A propos de l'auteur :

Adepte de Volley et de Crossfit et runner à ces heures perdues. 83 à 88kg en fonction des saisons pour 1m82, lui galère moins pour trouver des pompes avec son petit 43/44.

On en cause ??