Raid ESSEC EY 2016

J’avais déjà eu l’occasion de vous parler du Raid ESSEC EY en vous présentant son édition 2016 et en annonçant que je recherchais un ou une partenaire pour y participer.

Première participation à un raid multisport pour moi et quitte à se dépuceler de ce genre d’épreuve j’ai donc embarqué sur le Raidoutable, soit la version 72km.

raid essec ey 2016 raidoutable c'est bien d'être bien cbdb

En bonne compagnie

Comme dit plus haut, je cherchais quelqu’un pour m’accompagner car ce raid se coure en binôme. Pour ça, c’est Apolline qui s’est portée volontaire avec seulement 1 mois de course à pied derrière elle… oui il y a des gens qui n’ont peur de rien, c’est limite de l’insolence… bref…

Mais parce que c’est encore plus fun à 4, nous étions accompagnés par Émir et Carole, nos amis Lapins Runners pour qui c’est également une première expérience de raid multisport.

Un dernier samedi d’hiver

Après une courte (même beaucoup trop courte) nuit, nous voilà rendus au matin du 19 Mars en direction de l’ESSEC.

Une fois sur place nous récupérons nos dossards ainsi que la puce permettant de pointer aux checkpoint et on nous annonce que le petit dej est à dispo, ça commence bien. S’ensuit un petit brief sur le parcours et on monte dans le bus qui nous emmène au pied l’église de Bessancourt où a été placé le départ.

raid essec ey 2016 raidoutable c'est bien d'être bien cbdb raid essec ey 2016 raidoutable c'est bien d'être bien cbdb 

On attaque donc par un trail de 14km qui nous emmène dans la forêt de Montmorency. Déjà là on avait décidé de fermer la marche et Arthur, le serre-fil, gardait ses distances car visiblement il avait reçu des directives très strictes lui interdisant de nous parler.

raid essec ey 2016 raidoutable c'est bien d'être bien cbdb

A l’issue de cette première étape, un ravitaillement qui bien que nous soyons les derniers à passer était encore plus que bien fourni. Nous y récupérons également 1 premier VTT pour attaquer la seconde partie, le Run & Bike sur 6km.

C’est donc Apolline qui pour son plus grand bonheur monte sur la selle. Eh oui courir c’est pas si facile quand on débute. En complément de ce vélo nous avons également récupèré un road-book contenant des photos indiquant les chemins à prendre aux différents croisements.

raid essec ey 2016 raidoutable c'est bien d'être bien cbdb

L’itinéraire est tout de même balisé et bien qu’il soit difficile de se tromper nous avons quand même réussi à légèrement nous paumer, mais vraiment juste un peu hun.

Nouveau ravitaillement, nouveau road-book et le reste des vélos qui nous attend. J’enfourche le mien et là je sens le manque d’habitude… vraiment étrange comme véhicule, seulement 2 roues et pas d’embrayage… bref un démarrage pas en totale confiance surtout que nous arrivons vite sur des chemins un poil techniques. Je m’excuse de suite auprès du presta qui louait les engins, le mien est bon pour un changement de freins.

raid essec ey 2016 raidoutable c'est bien d'être bien cbdb

On pédale donc pendant environ 35 kilomètres sur chemin plus ou moins ardus et en trouvant à nouveau de quoi grignoter avant d’arriver au big ravitaillement, celui de la pause casse dalle du midi… à 14h10… Au menu, salade de pâtes, charcuterie et quelques petites choses plus sucrées, il y a vraiment de quoi faire. Autre point positif, ce checkpoint est placé sur un stade équipé de toilettes.

Juste à côté et avant de remonter en selle nous devons passer par l’épreuve Actifun, du tir à la carabine façon biathlon. On a déjà bien pratiqué grâce à la Yéti Race et c’est donc un sans faute.

raid essec ey 2016 raidoutable c'est bien d'être bien cbdb

Je regrettais déjà depuis la première phase de VTT d’avoir mis un short mais là après avoir bien refroidi c’est encore pire, ajoutons à ça que le vélo devait être un poil petit pour moi et donc que dos et nuque morflaient bien et vous aurez compris qu’une fois arrivé à Pontoise et rendu cette puissante machine j’étais super heureux.

Nous voilà alors en possession d’une carte indiquant l’emplacement de 6 balises à pointer lors de la course d’orientation. Pas de souci, suivez le guide, je connais le coin et donc on bâche ça en une quarantaine de minutes tout en prenant le temps de faire du tourisme en profitant de la vue sur les remparts de la ville.

raid essec ey 2016 raidoutable c'est bien d'être bien cbdb

Notons juste un petit loupé sur la fin où nous croisons Aliénor, bénévole en charge du pointage final, qui accouru vers nous alors que nous nous dirigions vers la dernière balise. Bref elle nous a fait pointer en pensant que nous avions fini mais non. On ne sait donc pas trop quelle influence ça a eu sur notre chrono vu qu’il y a un système de pénalités mais pour tout vous dire on s’en cogne. On a quand même fait les 50 mètres restant pour cette ultime balise, l’occasion aussi de profiter d’un dernier ravito et donc de piquer quelques carrés de chocolat supplémentaires.

Ne restait alors plus qu’à parcourir les 8 derniers kilomètres du parcours en longeant l’Oise. Pour Apolline là ça devient très très dur, elle était déjà dans le rouge depuis quelques temps alors nous l’avons motivé du mieux que nous pouvions jusqu’à être en vue de l’arrivée.

9h13, c’est le temps qu’il aura fallu pour parcourir ces 72km, enfin 73 d’après le livret remis avec le dossard et 78 à ma montre, va savoir qui a raison, au pire on aura eu du rab et c’est pas plus mal.

raid essec ey 2016 raidoutable c'est bien d'être bien cbdb

L’heure de la bouffe

Alors oui on a pris notre temps pour boucler ce raid mais c’est tant mieux car une fois de retour à l’ESSEC, l’ouverture du buffet était annoncé au micro.

On aperçoit une grosse gamelle de pâtes avec au choix sauce carbo ou tomate, de la charcuterie, de la salade et de grosses parts de gâteaux pour tasser le tout.

Pendant que Carole faisait la queue et Apolline décédait dans un canapé, avec Émir on s’est chargé de récupérer nos tee shirts finisher. Ils sont très sympas mais ne sont marqués que 70km, décidément on a vraiment un problème de distance dans cette histoire.

raid essec ey 2016 raidoutable c'est bien d'être bien cbdb

Bref c’est notre tour de remplir les plateaux, les portions sont généreuses et on se trouve une petite bière pour faire passer tout ça. Ce repas chaud fait vraiment du bien et est dans la lignée du reste de l’organisation de la journée, au top.

Oui, nous avons vraiment apprécié participer à ce raid, un beau parcours, des bénévoles présents et sympas, des ravitos bien fournis et de quoi dîner devant le match de rugby en attendant la remise des prix.

raid essec ey 2016 raidoutable c'est bien d'être bien cbdb raid essec ey 2016 raidoutable c'est bien d'être bien cbdb

Si vous ne savez pas quoi faire à cette période de l’année en 2017 eh bien je vous recommande ce Raid ESSEC EY qui si la distance de 72km vous effraie est aussi faisable en version 38km.

En vidéo

Revivez cette folle épopée en vidéo. Vu comme ça on dirait que c’était pépère mais ne vous y trompez pas, c’est juste que dans les single tracks j’étais plus préoccupé par ma survie que par la caméra.

A propos de l'auteur :

Webmaster, testeur, youtubeur…. En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l’arc à la main ou les baskets aux pieds.
Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48… oui oui ça fait grand.

On en cause ??