Select Page

Test pantalon imperméable trail running Kalenji

Test pantalon imperméable trail running Kalenji
Advertisement

Courir sous la pluie moi j’aime bien mais ce n’est pas le cas de tout le monde ! Pis bon, des fois quand il reste beaucoup à courir, que ça tombe fort et que ne pas trop se mouiller devient important, avoir du matos adapté est indispensable. J’ai testé le nouveau Pantalon Imperméable Trail Running de Kalenji.

Pantalon Imperméable Trail Running Kalenji | Petit mais costaud

Équipement obligatoire sur certains grands trails comme l’UTMB par exemple, ce pantalon se doit donc d’être résistant à l’eau (mais pas que), respirant, léger et compact. Il regroupe tout cela avec une imperméabilité à 10000 schmerbers grâce à sa membrane imper-respirante avec coutures étanches, son poids de 174g en taille L (pesé à 166g en M) et sa poche dans laquelle il peut se replier.

test pantalon impermeable trail running kalenji c'est bien d'être bien test pantalon impermeable trail running kalenji c'est bien d'être bien

Tiens, commençons par cette poche justement. C’est la seule partie de ce pantalon qui est faite d’une matière qui pourrait garder l’eau. En gros, 2 rabats en tissu élastique avec fermeture velcro. Le tout se replie facilement à l’intérieur pour ne former qu’un petit paquet compactable d’environ 17x8x8cm. Il ne prendra donc pas trop de place dans le sac et pourra être rapidement mis en service.

Une fois déplié on remarque la taille élastiquée avec corde de serrage pour confort et maintient. D’autres élastiques sont présents à l’arrière et, en complément de la coupe ajustée pour un surpantalon, cela permet de ne pas se retrouver avec 2 sacs à la place des jambes 😆

test pantalon impermeable trail running kalenji c'est bien d'être bien test pantalon impermeable trail running kalenji c'est bien d'être bien

À l’intérieur on voit bien la membrane ainsi que les bandes d’étanchéité des coutures.

En bas, de grands zips étanches remontant presque jusqu’au genoux et qui faciliteront les choses pour mettre ou enlever le vêtement sans avoir à retirer ses pompes. Et encore un peu d’élastiques pour que ça ne ballotte pas trop sur les chevilles. Des bandes réfléchissantes sont aussi de la partie dans ce coin de la bête pour ajouter une touche de sécurité 😉

test pantalon impermeable trail running kalenji c'est bien d'être bien

Point de vue entretien, il est possible de le laver en machine à 30°C.

Pantalon Imperméable Trail Running Kalenji | Sous la flotte

Ce pantalon je l’aurais eu dans mon sac au départ de plusieurs courses dont le RaidNight41 ou l’Ecotrail de Paris mais sans avoir à l’en sortir. Mais au moins je peux te dire qu’il ne m’aura pas gêné et que c’était bon de le savoir là au cas où. Ne serait-ce que pour avoir une couche de plus en cas de températures devant un peu fraîches.

Au quotidien je l’ai dans mon sac pour aller bosser en vélo et j’ai donc l’occasion de m’en servir régulièrement. Certes il n’a pas été indiqué pour une utilisation sur la selle mais qu’est ce qu’on s’en fout ? Il fait super bien le taf et me permet d’arriver sec au boulot. Comme il n’est pas trop ample il ne gêne pas au pédalage et c’est top. Je t’assure qu’en vélo, quand c’est le déluge, avec la vitesse et tout, tu prends cher ! C’est ainsi que j’aurais fait les premiers essais et ça m’a vite convaincu.

test pantalon impermeable trail running kalenji c'est bien d'être bien

Mais oui, j’ai quand-même couru avec 😀 Une fois enfilé, il suit parfaitement les mouvements et n’est absolument pas gênant. Seul truc, malgré la sacrée longueur des zips, je dois parfois déchausser pour rentrer dedans sans risquer de tout arracher. Ça c’est à cause de mes pieds en 48 et tu ne seras sûrement pas sujet à ce problème 😆

Comme déjà dit, pas de gêne au pédalage sur le vélo et, en courant, pas de chevilles qui frottent ou de talons qui viennent s’accrocher. L’ajustement de la coupe est top !

test pantalon impermeable trail running kalenji c'est bien d'être bien

J’ai surtout eu une sortie bien humide. Une grosse saucée d’une demie-heure entre grosses gouttes et grêle. A l’arrivée, ça avait à peine traversé à certains endroits. Pas de sensation d’humidité à l’intérieur non plus due à la transpiration mais il ne faisait pas chaud. Ce point sera à voir en été mais, comme pour tout vêtement de ce type, on gardera sans doute un minimum de flotte en dessous. Aussi je pense que dans ces cas là, la température ressentie pendant l’averse était plus basse, il ne tiendra pas excessivement chaud. De toute manière on ne le sort pas que pour 3 gouttes mais bien pour une longue douche.

test pantalon impermeable trail running kalenji c'est bien d'être bien

Sous la douche justement

Parce que j’aime bien pousser les choses un peu plus loin, ce pantalon je l’ai porté sous la douche !

Après quelques minutes sous le jet, l’eau n’est pas passée beaucoup plus à travers que sous l’averse précédemment mentionnée. En dessous, mes jambes étaient sèches ou quasi sèches aux endroits qui ont reçu le plus de flotte. 

test pantalon impermeable trail running kalenji c'est bien d'être bien

Test de la douche validé haut la main 🙂

Pantalon Imperméable Trail Running Kalenji | À avoir !

Cette conclusion va aller vite : je suis très satisfait de ce pantalon imperméable que nous sert Kalenji ! 

Il résiste parfaitement bien à l’eau, est suffisamment respirant (de ce que j’ai pu en voir jusqu’à maintenant), est compact une fois plié, est agréable à porter et ce, sans entraver le mouvement.

test pantalon impermeable trail running kalenji c'est bien d'être bien

Surtout il dispose d’un excellent rapport qualité/prix. Je ne suis pas sûr qu’on puisse trouver moins cher d’ailleurs ! Je n’ai pas testé d’autres pantalons affectés au même rôle et je n’ai donc pas de point de comparaison mais, franchement, je me demande ce qu’un modèle 3 fois plus cher peut apporter ? Plus de légèreté peut être ? Ce qui est parfois synonyme de plus grande fragilité.

Pour 40€ c’est vraiment un must-have au sujet duquel je ne saurais pas trop quoi redire. J’aime beaucoup cette version noire mais une autre plus « visible » avec une couleur plus voyante et/ou d’avantage d’éléments réfléchissants serait intéressante.

Le compagnon idéal pour trail, running, rando et vélo à retrouver dans les magasins Decathlon 😉

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

2 Commentaires

  1. docmulder

    Merci pour ton test, je passe m’en prendre un . ! (ah bon il fait beau ?)

    Réponse
    • Julien

      Tu me diras ce que tu en penses 😉

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quis ut elementum luctus diam sit eget vulputate, commodo
Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !