Test sac hydratation Oxsitis Hydragon Pulse 12 X

Le Pulse 12 X c’est le nouveau sac d’hydratation de chez Oxsitis pour 2018. J’ai pu l’avoir en main dès sa sortie et n’aurais pas eu besoin de beaucoup de temps pour m’en faire un avis. Pourquoi ? Eh bien je t’explique tout ça dans les lignes qui suivent 😉

Oxsitis Pulse 12 X | Pas si nouveau

12 comme 12 litres et, quand j’ai vu l’annonce de ce Pulse 12 X sur internet, j’ai pensé de suite à quelque chose de tout nouveau dans la gamme Oxsitis. En fait pas vraiment… À réception je me rends compte qu’il ressemble étrangement à un sac que je connais déjà bien…

Il s’agit en fait d’une variante du Pulse 7 dont j’avais testé la version 2016. Oui je sais que tu sens une petite pointe de déception dans mon écriture et, sur le coup, c’était un peu ça… Enfin c’est vraiment parce que je pensais découvrir quelque chose de complètement neuf et différent.

test sac hydratation running trail oxsitis pulse 12 x

Bref, n’arrêtes pas ta lecture maintenant pour autant car cet upgrade est loin d’être inintéressant 😉

Oxsitis Pulse 12 X | Jeu des différences

Je ne vais pas te décrire en profondeur ce nouveau sac car la description faite du Pulse 7 est toujours valable à l’exception des quelques différences qui vont suivre. Petites nouveautés ou améliorations, certaines étaient déjà présentes sur la version 2017 de ce que j’ai pu voir sur les photos. Surtout je constate que des modifications correspondant à mes remarques ont été faites et ça fait plaisir 🙂

test sac hydratation running trail oxsitis pulse 12 x

À l’arrière

Allez zou, on attaque avec le remplacement de la tirette de la fermeture éclair par un curseur type autobloquant. Je dis ça, mais ça s’appelle peut être autrement… 😆 Tu vois le genre, il reste en position et ne gigote pas. Moi j’aime bien quand ce genre de truc ne gigote pas justement. Ça évite que ça se prenne quelque part, ça fait moins de bruit et surtout ça parait plus solide.

test sac hydratation running trail oxsitis pulse 12 x

Dans la poche principal, 3 petites choses : le velcro de maintien de la poche à eau est passé du haut du sac au haut du séparateur. Ça résout le problème mentionné dans mon précédent test. Sur les 2 petite poches filet, une se dote d’une fermeture éclair, pratique pour sécuriser certaines choses. Enfin, le fond du séparateur se teinte de rouge. C’est mieux pour repérer ses petits équipements.

test sac hydratation running trail oxsitis pulse 12 x

Sur l’extérieur, la plus grosse nouveauté : une poche extensible à accès rapide. 2 ouvertures sont présentes, une en haut et l’autre en bas pointant sur le côté droit. Cette poche doit donc augmenter la capacité du sac de 5L si on en croit son nom (7 + 5 = 12) et j’avoue avoir une petite réserve sur ce point. Là de suite j’ai la flemme de vérifier, mais mettre au point un protocole de test pour l’ensemble des sacs qui passent dans mes mains serait une idée.

test sac hydratation running trail oxsitis pulse 12 x

Dernière chose par ici, 4 boucles pour fixer un filet. À noter qu’elles sont réfléchissantes.

À l’avant

Si il y a bien un truc que je réclamais depuis mes premiers essais de sacs Oxsitis, c’est une poche téléphone capable d’accueillir les modèles actuels. C’est enfin chose faite ! La poche a été agrandie et le haut de la fermeture dispose maintenant d’un petit rabat pour rendre le tout totalement imperméable. J’y rentre mon OnePlus 5T d’une diagonale de 6,5″ et ce sera, je pense, le format max qui pourra y loger.

test sac hydratation running trail oxsitis pulse 12 x

Exit le crochet de maintien du tuyau de la poche à eau. À la place on retrouve, sur chaque bretelle, une boucle élastique. Ces dernières ne sont pas prévues pour le tuyau mais pour les pipettes des flasques. « Rien pour le tuyau ? » me diras-tu. Je reviens là dessus plus tard 😉 Quand aux flasques, 2 sont fournies avec le sac (modèle sans pipette).

test sac hydratation running trail oxsitis pulse 12 x

Le sifflet disparaît de de la boucle rapide de la sangle pectorale et migre sur la bretelle gauche. Il se clippe sur un support plastique et est sécurisé par un cordon, comme sur le Hydragon ACE 17 testé l’an dernier quoi. Je ne suis pas hyper fan et je préférais l’ancien système.

test sac hydratation running trail oxsitis pulse 12 x

Les porte-dossards magnétiques sont cette fois présents de série sur la ceinture ventrale. Leurs passants sont toutefois plus étroits que sur les anciens modèles et il est difficile de les retirer. Pourquoi vouloir les enlever ? Eh bien parce que ça facilite la mise en place d’une pochette poubelle.

Oxsitis Pulse 12 X | Sur le terrain

Je n’aurais pas eu besoin de tester ce Pulse 12 X sur 150 sorties et l’Ecotrail de Paris aura été suffisant. Qualité de fabrication du produit et confort d’utilisation sont toujours là. Encore une fois, mon test du Pulse 7 est toujours d’actualité.

Enfin, faut quand-même qu’on cause de quelques trucs, genre la poche à accès rapide au dos. Celle-ci doit permettre de stocker des trucs dont on aurait besoin rapidement et ce, sans enlever le sac. Perso j’y avais mis ma tenue de pluie, à savoir : veste Storm de Cimalp et pantalon imperméable Kalenji. Autant, avec la poche dorsale de vide, j’arrive à peu près à choper un truc via l’un des 2 accès, autant quand elle est pleine, c’est mort. C’est qu’il faut être un minimum souple pour en profiter pleinement.

test sac hydratation running trail oxsitis pulse 12 x

En tous cas, ce que j’ai pu y placer n’a pas bougé et je n’ai rien perdu. Même si, pour le coup, il m’a fallu retirer le sac, au moins pas besoin de l’ouvrir. Cette poche est une belle extension de capacité.

Côté hydratation, je n’ai pas utilisé les flasques d’origine mais leur version avec pipettes. Je trouve ça plus pratique pour boire. Les élastiques permettent d’éviter de se faire flageller la tronche et d’avoir toujours les tétines à portée de bouche. Aussi cela évite que les flasques ne s’enfoncent dans les poches au fur et à mesure qu’elles ne se vident.

test sac hydratation running trail oxsitis pulse 12 x

Avant j’étais plutôt poche à eau mais ça fait plusieurs fois que je porte ma flotte sur l’avant et, au final, je trouve ça plus pratique, notamment pour le remplissage aux ravitos. Et puis maintenant que la poche téléphone est assez grande c’est nickel ! Bon… presque en fait… Le haut des flasques étant rigide, il n’est pas si facile que ça d’y rentrer mon grand smartphone. Surtout qu’au bout de 80km, j’ai eu la mauvaise surprise de constater une trace de frottements en bas de l’écran… tout neuf le téléphone… Normalement ce n’est que le film de protection qui a morflé. Par contre, au niveau du sac, eh bien il y a un trou en bas de la poche. Bref, il reste à un truc à revoir de ce côté là.

test sac hydratation running trail oxsitis pulse 12 x

Je t’avais dit que je reviendrais sur comment fixer le tuyau de la poche à eau. Alors pour ça j’ai posé la question directement à Oxsitis. Réponse toute simple, tu laisses pendre et tu coinces la tétine dans la poche en bas de la bretelle. Je n’ai pas testé mais vu comme ça, c’est simple et efficace.

Et pour finir, un petit mot sur le sifflet dont je ne suis toujours pas fan de cette nouvelle version. C’est rare mais il peut arriver qu’il se décroche et se balade. Rien de grave mais c’est relou. Aussi, un cordon de plus, c’est une possibilité de plus de s’accrocher quelque part, style dans une branche.

Oxsitis Pulse 12 X | Au final

Sans nous sortir un truc totalement nouveau, Oxsitis apporte quelque chose d’intéressant via ce Pulse 12X. On y retrouve ce qui a fait le succès du Pulse 7 avec quelques sympathiques upgrades. La poche accès rapide est une bonne idée et les petites corrections apportées font plaisir.

Reste que je l’ai un peu mauvaise avec le coup de la flasque qui frotte sur le téléphone et il va falloir repasser sur cette poche. Je dirais que si ton appareil fait jusqu’à 5,5″ tu n’auras pas de souci.
Edit : J’ai de nouveau utilisé ce sac sur l’Angélus Trail et ai pu caler le haut de la flasque sous le téléphone. En faisant ainsi je n’ai rien eu d’abîmer 🙂 Je ne suis pas contre une petite amélioration de la chose quand même. 

test sac hydratation running trail oxsitis pulse 12 x

Allez, comme mes remarques de 2016 on été prises en compte, j’ajouterais que ce serait cool d’avoir des poches sur les flancs. Un peu comme celles du Ultimate Direction Jurek FKT Vest. Oui bah qu’est ce tu veux, j’aime bien avoir plein de poches 😛

Si il t’intéresse, tu le trouveras pour homme en 3 tailles et pour femme en 2 coloris. Oui tu as bien lu, on peut pas avoir le droit de tout choisir hein 😆 Pour le prix, compte 155€ et c’est dispo chez I-Run.

Affiliation

En faisant tes achats via les liens présents sur le blog ça ne te coûtera pas plus cher et tu participeras à son développement via la petite commission que je toucherais. Cela est valable pour n’importe quel produit tant que l’accès à la boutique se fait d’ici. N’hésites pas à faire ainsi, merci à toi 😉 

A propos de l'auteur :

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

1 Commentaire

On en cause ??