Test tente Quechua Fresh & Black

Les beaux jours arrivent et ça commence peut être à sentir bon les vacances et donc le camping pour certains d’entre vous. Lors de la journée presse Decathlon j’ai pu découvrir les nouvelles tentes Quechua Fresh & Black dont j’aurais du recevoir un exemplaire en test. Au final ça ne s’est pas fait mais comme j’avais annoncé cet essai, je suis passé en caisse pour pouvoir l’effectuer, eh oui, chose promise chose due.

test tente quechua fresh black 2 seconds c'est bien d'être bien cbdb

Enrichie en métal

Un petit mot rapide sur ce que doit apporter cette tente avec technologie Fresh & Black par rapport à une plus classique.

En camping c’est souvent la lumière ou la chaleur qui vous empêchent de profiter d’une grasse mat ou de faire une sieste. La toile en 4 couches de ces nouvelles tentes doit apporter une solution à ce problème. En partant de l’extérieur on retrouve donc du polyester, du dioxyde de titanium, un tissu « Black » et de l’aluminium.

test tente quechua fresh black 2 seconds c'est bien d'être bien cbdb test tente quechua fresh black 2 seconds c'est bien d'être bien cbdb

Alors est-ce efficace ? Pour le savoir j’ai opté pour la version 2 seconds 2 places easy.

Visite de l’appartement

Comme toutes les tentes de la gamme, elle est livrée dans une housse circulaire contenant aussi les sardines et les cordages pour la fixer plus fermement en cas de vent.

test tente quechua fresh black 2 seconds c'est bien d'être bien cbdb

Avec le système « Easy » elle ne se déplie pas seule après avoir desserré la sangle de maintient, il faudra défaire 4 clips plastiques et l’aider un peu. Ne restera plus qu’à planter les sardines pour finir l’installation.

On remarque de suite les volets d’aération placés de chaque côté. Ceux-ci peuvent, soit se raccrocher sur les cordages latéraux si utilisés, soit être roulés sur eux mêmes et verrouillés avec les attaches présentes.

test tente quechua fresh black 2 seconds c'est bien d'être bien cbdb test tente quechua fresh black 2 seconds c'est bien d'être bien cbdb

A l’intérieur, des fermetures éclairs permettent d’ouvrir la partie interne de ces volets (voir la vidéo pour une astuce exclusive au sujet de ces aérations). On retrouve aussi 4 poches pour ranger quelques affaires et une autre fermeture en bout de tente.

test tente quechua fresh black 2 seconds c'est bien d'être bien cbdb test tente quechua fresh black 2 seconds c'est bien d'être bien cbdb

Celle-ci permet d’accéder à un clip plastique qui une fois défait, libère l’arrière de la tente qui peut être relevé à l’aide d’une tirette située à l’intérieur. La ventilation est donc modulable en fonction des besoins.

test tente quechua fresh black 2 seconds c'est bien d'être bien cbdb test tente quechua fresh black 2 seconds c'est bien d'être bien cbdb

Je trouve que les portes interne et externe sont trop proches l’une de l’autre et il n’est donc pas aisé d’en manipuler les fermetures, surtout l’externe qui de plus coince un peu (peut être un défaut de mon exemplaire).

Au pieu

J’ai passé 5 nuits dans cette tente avec des températures allant de 0 à 10 degrés donc pas tout à fait ce pour quoi elle est destinée. Le soleil était bien présent la journée et le thermomètre approchait les 20 degrés ce qui permettait tout de même de vérifier les différences de lumière et de température avec la 2 seconds classique plantée à côté.

test tente quechua fresh black 2 seconds c'est bien d'être bien cbdb

Commençons par la lumière et là c’est vraiment pas mal. De nuit on ne voit pas les éclairages extérieur ou une lampe pointée sur la toile, que ce soit depuis l’intérieur ou l’extérieur. De jour, la luminosité ambiante est vraiment beaucoup plus faible que dans l’autre tente. Le peu de lumière qui arrive à passer le fait par les coutures.

test tente quechua fresh black 2 seconds c'est bien d'être bien cbdb test tente quechua fresh black 2 seconds c'est bien d'être bien cbdb

Ensuite pour ce qui est de la température, en effet, en plein soleil il y fait plus frais. Je n’avais pas de thermomètre sous la main mais la différence est perceptible.

Là où j’ai été très déçu c’est au niveau de l’évacuation de l’humidité. Alors oui les nuits étaient fraîches mais l’intérieur de cette Fresh & Black était vraiment plus humide que celui de la classique. Peut être que la toile extérieure en 4 couches est moins respirante. En tous cas le matin les portes étaient bien trempées et de grosses gouttes étaient visibles.

test tente quechua fresh black 2 seconds c'est bien d'être bien cbdb

On remballe

Un des grands intérêts des tentes 2 seconds est leur rapidité de repliage, du moins une fois la technique acquise, ce qui en général sur ces petits modèles va assez vite.

Ici nous sommes en présence du système Easy. Il faut donc chopper une poignée à l’intérieur et la tenir en ressortant de la tente avant de clipper les attaches de couleurs et de s’aider d’une sangle pour faire le « 8 » qui permet ensuite de replier le tout.

test tente quechua fresh black 2 seconds c'est bien d'être bien cbdb

Bon clairement, j’ai bien galéré. Entre les clips qui se cachent ou un mauvais placement de tel ou tel morceau, c’est un coup à prendre. A la troisième tentative ça s’est fait tout seul mais je ne pourrais pas trop dire comment. Bref faites l’essai chez vous plutôt que de risquer de vous retrouver sous la flotte lors du premier pliage.

Ça vaut le coup ?

Avec un tarif de 79,99€ pour cette 2 places, soit 30 euro de plus que la version classique, cette tente Fresh & Black apporte en effet du confort en empêchant la lumière de rentrer et en limitant la température intérieure.

Reste que l’humidité à l’air de moins bien s’évacuer, ce qui devrait être moins problématique en été avec des températures plus clémente mais cela la rend moins polyvalente d’un point de vue climat.

Egalement la facilité d’ouverture de l’accès qui pourrait être améliorée, pas pratique pour en sortir rapidement. Une avancée comme celle présente sur la tente dont je disposais déjà serait vraiment un plus.

Pas spécialement convaincu par le système « Easy » pour le repliage. A voir lors des prochaines utilisations mais je ne suis pas sûr qu’il fasse gagner du temps, au contraire.

Niveau place, ici prévue pour 2, j’étais bien en solo. C’était la seule en rayon sinon pour 10 euro de plus je pense que j’aurais pris la version 3 places pour avoir plus d’espace.

En tous cas je pense que cette nouvelle technologie que nous sert Quechua sera un vrai plus pour les nuits en camping de cet été. Ne manque plus qu’à trouver un système d’insonorisation pour ne pas entendre les gosses du voisin qui braillent dès le matin.

Test live en vidéo :


 

A propos de l'auteur :

Webmaster, testeur, youtubeur…. En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l’arc à la main ou les baskets aux pieds.
Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48… oui oui ça fait grand.

6 Commentaires

  1. Laura

    Bonsoir, je possède cette tente, et j’ai eu un soucis avec la toile elle a craquer sous forte chaleur. !!! Est ce un défaut ? Je souhaite la ramèner… avez vous eu ce soucis?

    Répondre
    1. Julien Auteur de l’article

      Hello,
      Oui je l’ai réutiliser l’été dernier avec des températures plus élevées et c’était bien agréable. Le côté « black » est vraiment un avantage.

      Répondre
  2. Axel

    Salut,

    Nous sommes intéressés par la Fresh & Black Arpenaz 3 de Quechua. Comme tu as testé la Fresh & Black 2seconds, on voudrait savoir : est-ce que la température était la même entre les 2 modèles pendant la nuit ? Nous partons mi septembre pour le parc national de Banff au Canada et la température peut descendre jusqu’à 0°C la nuit.

    Merci !

    Répondre
    1. Julien Auteur de l’article

      Hello, n’ayant pas eu en main le modèle dont tu parles je ne peux pas te dire. Je pense que le résultat sera tout de même semblable. Par contre comme je l’ai expliqué, par temps frais et surtout un peu humide la fresh & black n’est pas forcement la plus adaptée.

      Répondre

On en cause ??