Select Page

Test des vêtements Natural Peak

Test des vêtements Natural Peak
Advertisement

« Êtes vous prêts à porter du bois ? », voilà la phrase qui m’a interpellé sur un stand de fringues installé face au mien lors de La Saintélyon 2017. Ce stand, c’était celui de Natural Peak, une jeune marque française avec un concept original et que je vais te faire découvrir aujourd’hui au travers de ce test.

Natural Peak | Petite présentation

Ce n’est pas dans mon habitude de blablater sur les marques mais ici, un minimum de présentation s’impose car les vêtements de Natural Peak ont une petite particularité, ils sont en bois ! Enfin en bois, en pulpe de bois. Allez, je te résume ça vite fait.

test vetements woodtech natural peak sport running outdoor

Installé en Haute-Savoie, Manu a mis au point une fibre textile à base de pulpe de Hêtre et d’Eucalyptus. Avec cette matière nommée « Woodtech » il peut alors proposer une gamme de vêtements techniques 100% éco conçus en accord avec sa volonté de préserver la nature.

Parmi les propriétés de ce nouveau tissu on retrouve : 

  • Une grande douceur
  • Bonne évacuation de l’humidité et limitation des odeurs
  • Les fibres de Hêtre doivent tenir chaud l’hiver et celles d’Eucalyptus permettre de rester au frais l’été

Si tu veux en savoir plus sur la marque je te laisse allez zyeuter le site Natural Peak, maintenant on passe au test 😉

Natural Peak | Les produits testés

C’est avec 3 éléments que je suis reparti du stand et ceux-ci sont plutôt destinés à un usage hivernal. Tout d’abord, le haut manches longues « Pointe Blanche » avec son zip qui nous rappelle sa région d’origine. Ensuite, le legging « Le Jalouvre » assorti et enfin, le petit accessoire toujours pratique, le tour de cou. Celui-ci est d’ailleurs très fun avec ses vaches.

test vetements woodtech natural peak sport running outdoor 

Le premier contact « tactile » avec ces produits révèle en effet une matière extrêmement douce. Je ne sais pas trop à quoi je pourrais la comparer. Elle est vraiment agréable au toucher et aussi elle est « fraîche ». Enfin vraiment, quand tu poses les doigts dessus tu sais que tu vas être bien dedans. Le tissu est également un poil extensible grâce à sa part délasthanne.

test vetements woodtech natural peak sport running outdoor

Aussi, en prenant le haut en main, je l’ai trouvé plus lourd que d’autres hauts techniques que j’ai pu avoir. Un passage sur la balance m’indique 90g de plus que le Odlo Blackcomb testé il y a 2 ans. Ce n’est pas spécialement un critère de choix pour moi mais je sais que certains y seront sensibles.

Niveau fabrication, rien à redire : c’est propre ! Les coutures sont plates pour ne pas se faire sentir. Juste un petit doute sur la solidité des marquages dans le temps et qui, au passage, font un peu trop « autocollants ». Quoi qu’il en soit ils sont très discrets.

test vetements woodtech natural peak sport running outdoor

Le truc auquel il faut faire super attention, c’est le choix de la taille. Manu m’a dit travailler là dessus pour avoir quelque chose de plus cohérent parce que là, pour moi, si je te dis que le haut est en XXL tu me crois ? Eh oui ça taille extrêmement petit. En ce moment j’ai plus tendance à choisir du M qu’autre chose.

Perso j’ai découvert tout ça sur des cintres mais, en boutique ou sur internet, les vêtements sont livrés dans des boites qui donnent une belle impression de qualité voir de haut de gamme.

test vetements woodtech natural peak sport running outdoor

Natural Peak | Le test

Une fois la tenue enfilée, bordel que c’est confortable ! Niveau look ça fait un peu pyjama mais on s’en cogne 😀

Sur différentes sorties running ou vélo à des températures allant de -3 à 10/12 degrés j’ai pu mettre à l’épreuve les 3 éléments à ma disposition. Je n’ai jamais eu froid mais parfois un peu chaud, surtout en haut. Faut dire qu’en sortant par 8/10 degrés avec un coupe-vent manches courtes par dessus ça faisait un peu beaucoup… Ouais bah écoute, le vent il était froid hein !

test vetements woodtech natural peak sport running outdoor

De 0 à 6 environ (pour moi), en couche unique, c’est bien suffisant en haut. Bon, sauf si vraiment ça souffle fort. En tous cas, en à peine 3 minutes tu te retrouves vraiment bien niveau température et l’évacuation de l’humidité est en effet nickel.

D’ailleurs, en parlant d’humidité, j’étais un peu inquiet de ce que ça allait donner sous la pluie. J’ai porté le legging lors du Semi-Marathon de Paris qui fut un chouille pluvieux et, à ma grande surprise, il n’a pas fini gorgé d’eau. Les gouttes n’étaient pas trop retenues et perlaient presque. Sûrement un effet de condensation avec la différence de température entre le corps et l’extérieur. Donc sous une pluie fine ou qui ne dure pas trop ça le fait mais pour une sortie sous le déluge je serais moins confiant.

test vetements woodtech natural peak sport running outdoor

Le tour de cou est vraiment top. Il est plus épais que les modèles que nous avons l’habitude de voir mais se manipule tout aussi bien. Il tient hyper bien en place pour se protéger le bas du visage.

Comme je le pensais, les marquages ont pour la plupart commencé à craquer un peu. Normal sur un tissu extensible. Mais, comme je le disais, ils sont discrets donc on n’y fait pas trop attention.

test vetements woodtech natural peak sport running outdoor

Et finissons par le truc qui pue… ou plutôt qui ne pue pas. L’effet anti-odeur est efficace et permettra de ne pas trop se faire remarquer sur une rando de 2 ou 3 jours par exemple.

Natural Peak | Ça vaut le détour

Après l’essai de ces quelques produits de la marque je ne peux que constater une belle découverte. La matière WoodTech est vraiment agréable à porter et respecte ses promesses. Le confort est top ! Reste juste à améliorer un peu la « déco » et encore, perso en tout noir ça me plait bien.

Je n’ai pas pu tester l’effet « rafraîchissant » de l’Eucalyptus et, pour ça, il me faudrait un t-shirt manches courtes. Aussi il y a différents grammages pour le tissu. Ici j’avais du 250g/m2 qui correspond à une utilisation par temps froid. Pour le chaud il faut passer plutôt sur les 190g/m2 des modèles été.

test vetements woodtech natural peak sport running outdoor

Natural Peak est une marque qui va faire parler d’elle avec des vêtements de qualité « en bois » et respectueux de l’environnement. 

Côté prix, on est dans ce qui se fait chez les autres, voir même un peu moins cher. Pour ce que j’ai testé : 79,90€ le haut, 64,90€ le legging et 24,90€ le tour de cou. Et puis si tu trouves ça trop cher tu utiliseras le code CBDB20 pour économiser 20% 😉

Si tu veux découvrir cette matière innovante, laisse toi tenter par le tour de cou et, si tu pars direct sur des vêtements, mon conseil est de les contacter pour choisir la bonne taille. Enfin peut être que tu liras ces lignes dans un futur plus ou moins proche où les tailles auront été revues. Et, afin de te repérer sur cette ligne temporelle, je finis d’écrire cet article le mardi 13 mars 2018 à 7h28. Oui je pars totalement en zgeg ! Et alors ?? Bon maintenant il est 7h29… 😆

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lorem et, mattis ipsum quis mi, elementum dolor. vel,
Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !