Urban Trail de Cergy-Pontoise


Je n’avais pas pu y participer l’an dernier et cette fois, en ce dimanche 14 Mai c’est bon, j’ai pu me rendre sur l’Urban Trail de Cergy-Pontoise. Organisé par les p’tits gars du Raid ESSEC, je savais que ça serait pas mal du tout alors je n’ai pas hésité à me taper l’aller/retour depuis La Rochelle pour courir ces 20km. Et parce qu’à 2 c’est plus fun, j’ai de nouveau embarqué Audrey dans l’aventure.

Pas nouveau mais tout neuf quand même

Houlà c’est quoi ce titre chelou que j’te colle là ? Eh bien comme dit juste au dessus par le « Je n’avais pas pu participer l’an dernier… », cette course n’est pas nouvelle au calendrier. Par contre elle s’est vu ajouter « -Pontoise » à son nom. En général elle se courrait du côté de la Base de loisirs de Cergy mais là, c’est un nouveau terrain de jeu qui nous est proposé.

C’est donc à Pontoise que le rendez-vous est donné pour le départ. Sur place plusieurs barnums sont installés pour le retrait des dossards, le ravito final et un stand partenaire qui offrait déjà des trucs à grignoter avant le départ. Je te laisse deviner dans quel ordre je les ai fait. 😉

urban trail cergy pontoise raid essec running c'est bien d'être bien cbdb

Temps plutôt couvert, pas froid, parfois quelques gouttes, parfait pour prendre le départ. En attendant l’heure on discute à droite à gauche. Quelques têtes connues mais aussi beaucoup de nouvelles dont Steve et Stéphane qui viennent me voir en me disant « C’est toi ça ? » tout en me montrant la vidéo de La Saintélyon sur un téléphone. Ils me disent avoir sauté le pas et s’être inscrits pour cette grande course de début Décembre. Yeah !!

Presque 10h, nous approchons de la ligne où les dernières consignes sont données avant le lâcher de fauves…

Let’s go

Hop c’est parti pour 20km de balade dans Pontoise et ses environs. On démarre sur un bon rythme avec le reste du peloton, rapidement ça descend un peu histoire de se lancer d’avantage. Là une certaine Véronique propose de courir « tous à poil sous la pluie », bien sûr que de la gueule… 😛

On bifurque sur des petits chemins dont je connaissais l’emplacement sans jamais les avoir trop emprunté. La découverte commence et pendant cet urban trail je peux vous dire qu’il y en a eu.

Pontoise est une ville historique dont on traverse déjà quelques sympathiques petites rues. Ça monte, ça descend et on fini sur les bords de l’Oise. Bon entre temps je n’ai pas pu résister à montrer mon cul pour la photo…

urban trail cergy pontoise raid essec running c'est bien d'être bien cbdb

De là nous nous dirigeons vers Auvers-sur-Oise et trouvons le ravito du 5ème kilomètre. Audrey n’est pas très en forme mais nous tenons pour le moment le rythme de 10km/h prévu. Par contre il n’y a déjà plus grand monde en vu, c’est que ça court vite devant. Comme d’habitude de la part de cette association étudiante, il y a de quoi bien boire et manger.

Au bout de la route nous entamons une bonne partie de chemins forestiers, certains déjà explorés lors du Raid ESSEC EY. C’est vraiment agréable de courir dans cet environnement. Un autre ravitaillement nous attend au 10ème kilomètre avant de repartir sous les arbres. Là nous entendons des coups de feu, c’est le stand de tir de Pontoise, pas de quoi s’inquiéter.

Retour en ville

Nous passons rapidement sur Ennery, encore un peu forêt et nous voici en direction de la ville. Le ciel se couvre, il se couvre méchamment même, les premières gouttes se font sentir, ça sent la méga saucée. 

Gagné ! On se fait rincer bien comme il faut et ce pendant un bon moment. La température étant quand même confortable nous n’avons pas froid et perso, courir sous la flotte dans ces conditions, j’adore !

urban trail cergy pontoise raid essec running c'est bien d'être bien cbdb

Un 3ème ravito est prévu, pas celui qui tombe du ciel hun, un vrai comme les 2 précédents. Bon là forcement les gâteaux sont un peu mous et les boissons diluées.

Nous reste 5 kilomètres, 5 bornes bien pénibles pour Audrey mais le parcours nous emmène à la découverte d’un petit coin sympa à un autre dans cette ville où elle réside et dont je suis voisin. C’est marrant de se dire, « ha tient on à ça ici ».

 

La pluie s’arrête, le soleil revient, nous finirons sous le beau temps histoire d’être a peu près secs pour l’arrivée. Encore quelques mètres et l’arche est en vue. Après elle, un gars nous attend pour nous remettre notre médaille finisher. Elle est vraiment jolie.urban trail cergy pontoise raid essec running c'est bien d'être bien cbdb

De retour au niveau des stands c’est un vrai buffet qui se présente, du sucré comme durant la course mais aussi du salé et surtout, c’est du fait maison. Je m’excuse auprès de ceux qui n’ont pas eu de quiche mais c’est pas de ma faute, elle avait un goût de reviens y…. un très bon goût d’ailleurs… bref je l’ai bien tapé quoi.

Encore une bonne note

Pour ce deuxième événement de l’année organisé par les étudiants de l’Essec c’était encore au top. Précisons quand même que certains sur le 10km ont eu un petit souci de balisage engendrant un surplus de 2km et que ça a pas mal grincé mais bon, de notre côté rien à signaler.

Très bon accueil, super parcours, de beaux ravitos et une médaille à l’arrivée pour quelque chose comme 15 euro max, moi je dis OUI !

urban trail cergy pontoise raid essec running c'est bien d'être bien cbdb

Vivement l’an prochain pour les prochaines éditions de leurs 2 courses. Ce sera avec une nouvelle équipe puisque ça change tous les ans mais je ne suis pas inquiets car ils ont l’air de savoir bien se démerder.

Et puis allez, avant de se quitter je vois déjà les puristes venir dire « un urban trail c’est pas possible, un trail c’est à la montagne ». Bah ouais les gens mais les montagnes on en a pas partout alors on s’amuse comme on peut ! Avec 320 D+ c’est pas ouf mais au moins c’est pas tout plat et puis vraiment c’était une course très sympa à faire. Le plaisir avant tout ! 😉

L’Urban Trail de Cergy-Pontoise en vidéo

 

A propos de l'auteur :

Webmaster, testeur, youtubeur…. En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l’arc à la main ou les baskets aux pieds.
Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48… oui oui ça fait grand.

On en cause ??