Sélectionner une page

Test de la veste Norrona Bitihorn Ultra Light Dri 3

Test de la veste Norrona Bitihorn Ultra Light Dri 3

Si Norrona est une marque que je ne connaissais absolument pas au moment de recevoir un communiqué de presse à son sujet, je m’y suis vite intéressé à cause de ses tarifs. Pas que ces derniers soient bas, bien au contraire ! J’ai pu avoir en test la Bitihorn Ultra Light Dri 3 et j’étais vraiment curieux de savoir ce qu’une veste affichée à 329€ pouvait bien proposer de plus qu’un modèle moitié moins cher. Bon, et pour compléter cette intro qui nous met bien dans le sujet, sache que tu t’apprêtes à lire le test d’un équipement qui n’est plus au catalogue ! Ouais, qu’est-ce tu veux, j’ai traîné 😆

Du coup, je vais tenter ici d’aller vite à l’essentiel ! C’est pas gagné…

Bitihorn Ultra Light Dri 3 | En bref

Attaquons par un rapide coup d’œil sur les caractéristiques de cette veste imperméable :

  • Imperméabilité : 20000 schmerber
  • Réspirabilité : 20000 g/m2/24h
  • 148g en taille L sur ma balance
  • 3 couches

test vest imperméable trail running norrona bitihorn ultra light dri 3

Fine, très souple et légère, elle dispose bien évidemment de 2 manches et d’une capuche. Sur cette dernière se trouve un cordon élastique de serrage avec système de blocage. À sa base, une petite plaquette en alu qui permet, entre autres je pense, une bonne durée de vie du truc.

test vest imperméable trail running norrona bitihorn ultra light dri 3

Le bout des manches est élastiqué et taillé en biseau. C’est plus court sur l’intérieur du poignet. Ça c’est pas mal pour assurer un bon suivi des mouvements et un certain confort.

test vest imperméable trail running norrona bitihorn ultra light dri 3

Sur l’avant on trouve une poche dont la fermeture éclair, comme la fermeture principale d’ailleurs, est étanche. Pour la fermeture principale, une petite protection en haut permet d’éviter de se blesser avec le zip quand elle est fermée.

test vest imperméable trail running norrona bitihorn ultra light dri 3

La taille est élastiquée, les coutures, étanchéifiées avec des bandes thermocollées et les quelques marquages sont réfléchissants.

test veste imperméable trail running norrona bitihorn ultra light dri 3

Globalement, cette veste Norrona est très qualitative et est jolie dans ce coloris noir, simple et sobre 🙂

La poche

Si je fais un paragraphe complet sur la poche de cette Bitihorn Ultra Light Dri 3 c’est parce que j’ai quelques trucs à dire dessus.

Déjà, elle et vachement grande ! Alors, dit comme ça on pourrait se dire que c’est bien mais je ne suis pas tout à fait de cet avis. Concrètement, si tu mets dedans un truc un peu massif, genre ton smartphone et que tu commences à courir, il va faire quoi d’après toi ? Eh bien il va bouger dans tous les sens et surtout de haut en bas. Comme la veste n’est pas plaquée au corps et très souple ça va devenir relou en 2 foulées et demie… Dans les faits, si tu le mets à l’horizontal tout en bas, ça passe pas trop mal… enfin si comme moi tu as un smartphone de la bonne taille.

Pour une utilisation plus orientée rando par contre, ça peut être bien… tu éviteras quand même d’y mettre ta carte ou autres documents non plastifiés. Avec la transpiration ça va vite passer en mode décomposition… Surtout avec son panneau arrière perforé pour aider la ventilation.

test vest imperméable trail running norrona bitihorn ultra light dri 3

Aussi, j’ai vite pensé à utiliser cette poche pour y ranger la veste. Cela se fait très facilement et on obtient quelque chose de compact et d’encore compressible. Le truc con par contre c’est que le curseur de la fermeture ne reste que face externe (de la veste). Je te laisse mater la photo ci-dessous pour bien comprendre.

test vest imperméable trail running norrona bitihorn ultra light dri 3

Du coup ouvrir ou fermer la poche quand elle contient tout le reste n’est pas toujours des plus simples ! Certes, c’est du détail et ce n’est pas obligatoire de la fermer mais c’est mieux pour tout garder en place et je considère donc que c’est un truc très mal réfléchi voir pas réfléchi du tout.

test vest imperméable trail running norrona bitihorn ultra light dri 3

Bitihorn Ultra Light Dri 3 | Essayage

D’après ma carte d’identité je mesure 1m82, la balance m’indique en général dans les 78kg et c’est donc la taille L que j’ai choisi pour cette veste. Résultat : elle me va impeccable ! Ajustée sans être trop serrée.

C’est souvent avec la longueur des manches que j’ai un souci, la faute à ma largeur d’épaule, là ça passe bien. Bon, faudrait pas non plus que ce soit plus court. Les élastiques aux poignets permettent un enfilage facile sans avoir des manches complètement baillantes par la suite.

test vest imperméable trail running norrona bitihorn ultra light dri 3

Totalement fermée, son col protège bien la gorge sans être étouffant. Pour faciliter la mise en place de la capuche, l’idéal est de dézipper un peu. Cela n’est pas une obligation hein ! Au pire ça s’accroche un peu dans les oreilles 😆

La capuche est extra méga trop grande ! Mais c’est là qu’intervient son système de réglage. C’est simple, il suffit de tirer sur le cordon. Une fois ajustée, elle enveloppe correctement la tête tout en laissant la vision dégagée. Aussi, et c’est important, elle suit parfaitement le mouvement. Inconvénient, on se retrouve avec un fil qui pend derrière. Le genre de connerie à s’accrocher dans une branche lors d’un passage un peu encombré en forêt par exemple.

test veste imperméable trail running norrona bitihorn ultra light dri 3

Quoi qu’il en soit, je trouve cette Bitihorn Ultra Light Dri 3 vraiment agréable à porter et sa légèreté est appréciable. Ce faible poids et sa compactabilité sont d’ailleurs je pense ses principaux atouts face à la concurrence.

Bitihorn Dri 3 | Sur le terrain

Contrairement aux vestes Cimalp, avec celle-ci j’ai de la chance et j’ai eu vite droit à quelques jours bien pluvieux pour la tester comme il se doit ! 😆

Premier essai lors de l’Angélus Trail sur lequel je l’aurais porté tout du long des 81km parcourus pour faire face à un temps très humide.

Au départ, une douzaine de degrés mais pas encore d’eau, arrivé à la première montée j’ai vite eu chaud. Elle a beau être respirante, si il n’y a pas trop de vent ou aucune goutte qui tombe du ciel, je me mets vite à dégouliner à l’intérieur sur un début de sortie un peu nerveux. Note bien que cela m’arrive avec n’importe quelle veste à ces températures. L’évacuation de la transpiration reste forcement plus lente qu’avec des vêtements non imperméables et près du corps.

test veste imperméable trail running norrona bitihorn ultra light dri 3

Par contre, quand vient le déluge, là elle fait parfaitement son taf en gardant l’eau à l’extérieur et sur du long terme. Elle assure aussi une protection correcte contre le vent. Bien sûr, si tu as déjà transpiré dedans, bah tu seras humide à l’intérieur aussi hein, pas de miracle !

J’aurais ensuite testé cette veste lors de différentes sorties vélo venteuses ou un poil humides et, à part la capuche qui peut se balader un peu à l’arrière, rien de spécial à dire. Elle fait ce qu’on lui demande ! Son faible encombrement une fois repliée est un vrai plus pour cette activité.

test veste imperméable trail running norrona bitihorn ultra light dri 3

Sous l’orage

Dernière grosse mise en situation, l’Ultra-Marin. Même si le départ s’est fait sous un grand soleil et 38 degrés, on ne sait pas ce que pouvait réserver la suite de ces 177km. Légère et compacte une fois repliée, je ne peux pas dire qu’elle m’aura dérangée dans le fond du sac à dos. Durant la seconde nuit, des éclairs commençaient à illuminer le ciel et voilà son heure d’entrer en scène.

test veste imperméable trail running norrona bitihorn ultra light dri 3

Je ne pourrais dire de combien la température avait chuté mais je pense qu’il faisait toujours dans les 15 ou 20 degrés. Pourtant, malgré cette chaleur relative, je n’ai pas eu l’impression d’avoir trop chaud pendant que des trombes d’eau nous tombaient dessus et même au petit matin alors que le soleil revenait. Sur ce coup, elle a su montrer toutes ses qualités en termes de protection et de respirabilité.

Dans le froid

J’ai tellement traîné pour écrire ce test que nous sommes actuellement en hiver et que les températures chutent drastiquement. Pour une petite sortie du midi sous le soleil, avec un vent froid venu de l’Est et un thermomètre affichant 4 degrés, j’ai porté cette Bitihorn Ultra Light Dri 3 par dessus un haut thermique.

Cette première couche est de marque Damart Sport et est idéale sous une veste de ce type. Elle est fine, respirante et tient chaud. L’association de ces 2 équipements est parfaite. Protection contre le froid et le vent sans effet sauna.


Bitihorn Ultra Light Dri 3 | Vaut-t-elle son prix ?

Je vais être direct : Oui ! Cette Norrona Bitihorn Ultra Light Dri 3 est une très bonne veste imperméable pour le running, le trail, la rando, le vélo… Enfin pour n’importe quelle activité outdoor durant laquelle tu peux avoir besoin de te protéger de la pluie ou du vent.

Elle est légère, bien coupée, confortable à porter, très imperméable et suffisamment respirante. Il y a néanmoins, comme j’ai pu le mentionner, quelques trucs un peu mal étudiés comme la poche ou le cordon de la capuche.

test veste imperméable trail running norrona bitihorn ultra light dri 3

C’est pour un moi un équipement de qualité et durable mais de là à claquer plus de 300€ pour l’acquérir… Mis à part son poids et un encombrement réduit, chose appréciable pour la mettre dans un sac pas immense, je ne suis pas sûr qu’elle fasse mieux que d’autres vestes aux mêmes caractéristiques. Mais si tu cherches une jolie veste, efficace et très légère, que tu as les moyens, fais toi plaisir, c’est un bon investissement. Enfin je te rappelle qu’elle n’est plus au catalogue 😆

Tiens, toi pour ton matos, tu préfères ne pas mettre trop cher ou tu es du genre à investir pour avoir un truc top et qui tienne bien la route ?

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Soutenir le Blog

Bons Plans

Un peu de lecture ?

Lorem commodo mattis sed luctus libero. mi,

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !