Sélectionner une page

Les What The Run sur Le RaidNight41 2020

Les What The Run sur Le RaidNight41 2020

Le RaidNight41 c’est le rendez-vous nocturne de nombreux coureurs, de nombreuses coureuses et même de quelques toutous ! Le samedi 25 janvier, c’était déjà la 3ème fois que son feu d’artifice embrasait le ciel de La Ville-aux-Clercs marquant le départ de cette aventure « à la carte ».

C’était aussi la 3ème fois que Sophie et Thomas, les What The Run, se lançaient à la conquête des 41km qu’il est possible de parcourir. Y sont-ils parvenus sur cette édition 2020 ? Sophie nous raconte leur course !

Un samedi de janvier

Tout commence le samedi 25 janvier 2020 au matin. On a donné rendez-vous aux copains à 10h à la maison pour prendre la route en direction du Loir et Cher.

Ce qui se passe là-bas, c’est la course qu’on attend toujours avec grande hâte ! Tu sais, le type d’évènement auquel vous pensez avec un petit rictus. En plus, ça a la particularité de se passer chaque année sur le week-end de mon anniversaire ! Ça donne donc une dimension toute particulière à cette course 😀

Le RaidNight41 c’est une course nocturne en autosuffisance totale qui rallie La Ville-aux-Clercs à Vendôme et sur laquelle tu te lances sans savoir pour combien de kilomètres au total.

Le tracé de base fait 25km. Sur le parcours tu pourras faire le choix d’emprunter les boucles optionnelles qui sont aux nombres de 5 et donc finir ta course « à la carte » avec le kilométrage qui te convient. En choisissant de rallonger ton parcours tu gagnes du temps sur le classement général (jusqu’à 2h05 si tu fais le total).

En somme, tous les coureurs qui passent la ligne d’arrivée ont un kilométrage différent compris entre 25 et 41 km. Le premier arrivé n’est donc pas forcément le grand gagnant.

C’est notre troisième participation et, cette année, nous sommes décidés ! On va boucler l’intégralité du parcours ! En 2018 nous avions fait 28km et 38km en 2019.

Pour l’occasion, une quinzaine de membres de mon équipe (Team Ruban Bleu) ont fait le déplacement. Ils seront sur les différents formats proposés par l’orga : duo, solo, canicross duo ou solo. Ça promet d’être une édition assez sympa !

Before the start

Le retrait des dossards se fait à Vendôme dans la Salle du Minotaure, salle qui est également le lieu d’arrivée de la course.

Comme bien souvent lors de courses en ligne, des bus font la navette jusqu’au lieu de départ. Nous embarquons donc à 17h30 direction la Ville-aux-clercs.

Sur place, nous sommes déposés dans un grand gymnase. Impossible d’y rentrer sans passer la horde de bénévoles qui vérifient le matériel obligatoire : lampe frontale, eau, nourriture, couverture de survie et sifflet. Pour le canicross : un harnais spécifique course à pied, un système lumineux pour le chien ainsi qu’un contrôle vétérinaire obligatoire. Une fois le matos approuvé, on nous remet un bracelet lumineux.

On peut alors patienter en profitant d’un buffet : pain aux fruits secs, charcuterie, fromages, chocolat, boissons (cola, eau plat et gazeuse, jus… Bref ! De quoi contenter tout le monde.) 🙂

L’orga prend un moment pour faire le brief, rappeler les règles de sécurité et appeler les naissants du jour afin de leur souhaiter un joyeux anniversaire (ils sont vachement sympas, qu’on se le dise).

Nous, on en profite pour papoter et attendre le départ du canicross. Audrey aka DOG et Juice y participent, c’est notre duo à 6 pattes de la Team !

19h15, c’est leur départ ! Nous suivrons 15 minutes plus tard sous les éclats de couleurs du traditionnel feu d’artifice et du cracheur de feu. C’est quand même extraordinaire de commencer une course dans ces conditions.

RaidNight41 2020, C’est parti !

Ma montre ne veut pas se mettre en route « mémoire pleine »… Non mais sérieusement… Sur ce type de course c’est notre seul repère et ça ne fonctionne pas ! Ça m’agace et, comme si c’était fait exprès, celle de Tom affiche la même info (ce qui est drôle quand on sait que nous n’avons pas partager 100% de nos courses ensemble !) 😆

Chose non négligeable : il ne pleut pas cette année 🙂

La première boucle optionnelle arrive très vite : l’Ambitieuse (+2,5km, bonus temps : 20min), aucun doute pour nous, on la prend !

Un petit moment en ville avant de passer une allée éclairée au flambeau direction la forêt. Cette variante est vraiment agréable ! Le temps passe vite, nous sommes un petit groupe composé d’Olivier, Émir, Tom et moi. À mi-chemin de la variante on passe sur le poste de poinçonnage de notre dossard, c’est la preuve qu’on a bien fait cette boucle.

Quelques mètres plus loin, un panneau indique que nous sortons de la zone et retournons sur le tracé principal.

Autant l’an passé nous avions subi ce passage avec du vent et de la pluie, autant cette année on n’a pas le temps de voir le temps passer. On traverse des champs et remarquons qu’une brume est en train d’apparaître. Il fait plus froid sur ces passages dégagés. C’est normal et puis on a prévu : gants et coupe-vent sont de rigueur.

On en est à 15 ou 16km de course quand arrive la seconde variante : La Mystérieuse (+3,3km, bonus temps : 26min, fermeture à 21h17). Passage en forêt sur des chemins assez larges, un peu de dénivelé et de la route.

Déjà la moitié de faite !

Le kilomètre 21 marque le point de relais pour les coureurs du duo. En prenant le tracé direct, sans faire les boucles, ce passage est au 15ème. Ici, tu es pénalisé de 30 minutes si tu demandes de l’eau aux bénévoles. Néanmoins tu peux prendre un verre de vin chaud, c’est gratuit ! Alors forcément on repart avec un verre à la main ! 😆

C’est aussi directement l’entrée de la variante 3 : l’Audacieuse, la plus longue des 5 (5,8km, bonus temps : 46min, fermeture à 22h10) mais aussi celle que nous préférons.

Passage avec corde au label « pas courable », de belles montées et de belles descentes. De la forêt encore une fois, passages à travers champs, poinçonnage et donc validation de cette boucle après 27km de course.

Le genou de Tom commence à le mettre en difficulté. On réfléchit à la stratégie qu’on peut mettre en place. On a déjà perdu Olivier qui a dû abandonner après 26km car ses jambes se sont tétanisées. Pas moyen que Tom ne finisse pas !

À 11km de la fin on décide que je partes devant. Je me sens plutôt en forme et ne veux pas risquer de prendre trop de retard. Émir et Tom continuent donc ensemble et aviseront pour la suite du parcours.

Depuis la dernière partie de la 3ème boucle, nous sommes exclusivement dans la forêt de Vendôme. On croise du monde et l’ambiance entre traileurs est toujours aussi joviale 😀

L’entrée de la variante 4 est là : l’Obscure, la plus petite de toutes (1,25km, bonus temps : 10min, fermeture à 23h30).

Celle-ci c’est l’inconnue, on ne l’a jamais faite !

Retrouvailles

Après quelques minutes de séparation le groupe est de nouveau au complet ! Tom va serrer les dents mais on reste ensemble.

Cette fin de variante nous emmène directement sur les hauteurs de Vendôme, dans les vignes. C’est incroyable la vue qu’on a de là-haut ! Il nous reste 6km à parcourir avant l’arrivée. On est dans les cordes niveau des barrières horaires.

Nous voilà à Vendôme. On court le long du Loir, on le traverse puis on passe dans l’Hôtel de Ville. Les monuments locaux sont éclairés spécialement pour ce RaidNight41.

Ravito surprise : vin chaud et charcuterie. On se contentera de vin chaud.

Nous nous dirigeons sur la 5ème et dernière variante : La Lumineuse (2,8km, bonus temps : 23min, fermeture à 00H30). Ça commence fort ! Nous remontons sur les hauteurs de la ville en direction du château. C’est d’ailleurs ici que l’on valide notre passage dans cette boucle !

En revenant sur la ville, nous passons devant le marché couvert qui était le lieu d’arrivée de la course en 2018. Nous trouvions ce lieu vraiment sympa et rempli de charme. Dommage que ce ne soit plus l’arrivée. La foire aux vins ayant pris la place, nous nous contenteront d’un endroit plus moderne et sûrement plus « chaud », Le Minotaure !

Full RaidNight41 !

Nous y sommes, les amis du Ruban Bleu nous attendent et nous acclament. C’est formidable d’être accueillis comme ça ! Ludo, l’organisateur, a, comme toujours, le petit mot qui fait plaisir à l’arrivée. Il me tend une rose pour mon anniversaire 🙂

5h27, c’est le temps qu’il nous aura fallu pour faire cette course. Une semaine après l’Ultra Trail d’Angkor pour moi, nous avions l’objectif de finir les 41,5km de la course tout en profitant d’un moment entre amis, sans pression.

Nous avons un repas chaud à l’arrivé : pâtes sauce bolognaise, café, pain, eau… De quoi ne pas mourir de faim 😀

On remercie l’organisation pour les dossards et pour le déroulement de cette superbe course !

Si tu as envie de participer à une course atypique et vraiment sympa, n’hésite pas !

Le #Vracpack de Sophie pour le RaidNight41

Le RaidNight41 2020 en vidéo

À propos de l'auteur

Invité

Parce que parmi vous il y en a qui ont aussi cette envie d'écrire et de partager leurs expériences, il arrive qu'on ouvre nos lignes. Dans tous les cas c'est ici un article de passionné(e) que vous lisez.

On en cause ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Soutenir le Blog

Bons plans



À voir et à lire

quis, vulputate, nec sem, eget massa

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !