La Moon Run 2017


On y était en 2016, on y est retourné cette année ! La Moon Run 2ème edition c’était le dimanche 21 Mai à Pierrefonds et cette fois, c’était sous le soleil !

6 paires de pompes

Inscrits dans la 3ème vague c’est de bonne heure que nous arrivons sur les lieux. Pas de souci pour se garer, il y a toujours plusieurs parkings à dispo avec des gars qui indiquent vers lequel se diriger.

Le parc de l’Institut Charles Quentin qui accueille la course est vraiment un bel endroit, surtout par ce temps. On récupère nos dossards dans le premier bâtiment, enfin nos dossards, nos bracelets devrais-je dire. Un bon point pour commencer, pourquoi s’embarrasser d’un morceau de papier qu’il faudra s’épingler au maillot et qui finira perdu dans la boue ?

moon run pierrefonds ocr course à obstacles c'est bien d'être bien oise picardie

Avec ça nous est aussi remis le plan du parcours et un foulard multifonction d’un joli rose et arborant le logo de l’événement.

Le temps d’enfiler nos tenues de combat et nous voici au cœur du village déjà bien animé. Comme l’an passé, visuellement c’est vraiment clean et ça donne envie. On pose nos sacs aux consignes et on continue de discuter avec les quelques personnes qui nous reconnaissent en attendant notre tour de pénétrer dans la zone d’échauffement.

Sur le podium

A l’entrée du warm up nous sommes attendus par quelques bénévoles qui nous tartinent le visage de peinture fluo. C’est fun et ça met dans l’ambiance ! L’occasion de choper les premiers bisous de la journée. Juste après c’est une gorgée de boisson énergétique qui nous est proposée.

J’ai à peine le temps d’aller plus loin que j’entends mon nom au micro des gars sur le podium. Ce sont les membres de la FCJ Box, organisateurs de la FCJ Race en Septembre prochain. Bref, avec Yves on se retrouve sur l’estrade pour animer l’échauffement, avec le micro et tout. Pis alors ces exercices c’est tellement trop mon truc qu’à part demander à tout le monde de montrer son cul… Enfin bon, c’était un super moment 🙂

moon run pierrefonds ocr course à obstacles c'est bien d'être bien oise picardie

Hop, descendus du bazar on nous dirige vers une tente à l’intérieur seulement éclairé par quelques lampes UV, de quoi faire briller nos peintures de guerre. Là c’est la séquence épique avec un speech balancé sur les enceintes. De quoi finir de chauffer gentiment les gens sans trop perdre de temps.

Le décompte arrive à la fin, les bâches s’écartent et laissent passer la lumière du jour, c’est parti pour 11km jonchés d’obstacles !

Retour sur la Lune

Dès le départ le parcours ne prend pas la même direction que lors de la première édition et rapidement nous arrivons au pied d’une belle montée. Une corde est là pour aider à grimper ceux qui ont besoin.

On suit encore un peu ce chemin forestier avant de passer par dessus un mur et d’arpenter quelques ruelles. Tendeurs et pneus sont placés pour finir de nous échauffer avant d’attaquer la zone marécageuse, « la jungle de Pierrefonds » ou sa fosse sceptique vu l’odeur. Nous avons de bons souvenirs d’une progression archi galère là dedans et à entendre les cris de ceux qui nous précèdent ça ne doit pas être mieux.

moon run pierrefonds ocr course à obstacles c'est bien d'être bien oise picardie

En effet c’est mou, moins qu’il y a 1 an mais on se fait vite surprendre par le sol qui nous avale une jambe. Le pire est dans la rivière où l’on ne voit pas ce qui se cache sous l’eau. En mec super sympa que je suis, je repère une zone bien molle et invite Jérémy à y passer… et plouf ! Oui je suis une enflure 😉

Nous voilà dans un tunnel avec des pneus au sol. À la base ils pendaient à des fils mais visiblement les fixations n’étaient pas au point. Toujours avec des pneus qui pendent, mais cette fois qui tiennent, un beau monkey bar suivi de palissades et de poutres. Un bel enchaînement d’obstacles !

Retour sous les arbres, mais sur un sol « palpable » dans lequel nous ne restons pas collés, et quelques épreuves plus tard voici le ravitaillement. Là je m’essaye à une nouvelle recette de sandwich spécial sport d’endurance. À découvrir dans la vidéo 😉

Le ventre plein

Comme l’an passé ce fut encore un bien beau buffet qui était proposé à mi parcours. On redémarre tranquillement et atteignons un pont de singe où malheureusement personne n’est tombé à l’eau.

Un peu plus loin nous arrivons au pied de « l’arbre à cadeaux ». C’est un nouvel obstacle, une montée de corde où la réussite donne droit à un cadeau en fin de course par le biais d’un ticket récupéré sur place. Super idée pour motiver les gens sur cette épreuve pas toujours facile.

moon run pierrefonds ocr course à obstacles c'est bien d'être bien oise picardie

Les obstacles continuent de s’enchaîner gentiment et les côtes aussi. Il y a du D+, c’est cool ! 

Arrivés à une jonction avec le circuit de 4km je repère un panneau « Attention abeilles » et là, une bestiole commence à me tourner autour. Au final c’est Céline qui se fait piquer à la tempe, pas fun.

Avant d’entrer dans le parc du château, quelques obstacles très gentillets sont posés. Pas mal d’enfants courent dans cette zone, c’est peut-être leur parcours ? Dommage par contre qu’il n’y ai toujours pas d’eau dans les fosses du mud pit qui n’est au final qu’un simple tas de terre.

Oh c’est joli

Le tour dans le parc de l’attraction touristique locale est plus court qu’en 2016 mais nous laisse l’admirer tout du long. C’est quand même bien sympa de passer par là. 

Un petit passage dans une benne de flotte, on saute un mur et direction l’arrivée avec pour finir, le même obstacle que sur la première édition. Des gars sont dans de grosses bulles gonflables et nous foncent dessus pour nous empêcher de passer. On se regroupe, on se chauffe, on charge !!

moon run pierrefonds ocr course à obstacles c'est bien d'être bien oise picardie

Bim je vole en arrière, j’y retourne, je bouge le gars. Les potes sont déjà sortis de l’arène, je me retrouve entre 3 homme-bulles. J’arrive à en dégager un et à m’extraire de là. Vraiment chouette pour finir la course.

Et je passe sous l’arche qui est entrain de se casser la gueule alors que les autres sont déjà derrière à m’attendre. Aussi on me met la médaille finisher autour du cou. Un peu différente de celle que nous avions eu et c’est tant mieux. Les stocks restant du premier opus sont réutilisés pour les petits parcours.

L’après course

Un ravito final semblable à celui du 5ème km est à dispo de suite. Nouveau test de sandwich en remplaçant le quatre-quarts par du pain d’épice, c’est moins bien.

La FCJ Box continue d’animer l’échauffement et on retourne y foutre un peu le bordel avant de récupérer nos affaires.

Des douches sont installées. Un côté homme, un côté femme, ouais bon en fait tout le monde se mélange. En même temps c’est ouvert donc ça change pas grand chose, pis merde on partage ! Aussi on reprend les bonnes habitudes de course à obstacles, de l’eau froide 🙂

moon run pierrefonds ocr course à obstacles c'est bien d'être bien oise picardie

Maintenant propres, nous pouvons attaquer la suite en commençant par échanger nos tickets de l’arbre à cadeaux. On repart avec des bricoles genre buff, stylo, bonnet, jeu de cartes… Juste après c’est le t-shirt finisher qu’on nous donne. C’est qu’on est gâtés sur cette Moon Run.

Et pour assurer une récupération post effort optimale, une saucisse frites est prévue.

Une journée au top

La première édition était, malgré quelques trucs à revoir, déjà pas mal mais cette année les orgas ont vachement fait grandir le bébé. Pour commencer, même si ils n’y sont pour rien, la météo aura bien joué sur la réussite de l’événement.

Ensuite l’avant course au poil avec le retrait des bracelets, la séance maquillage, l’échauffement et le passage épique sous la tente.

Le tracé du parcours retravaillé, plus forestier, plus technique, plus mieux quoi. Notons aussi le balisage revu et corrigé. Cette fois nous ne nous sommes pas perdus ou demandé où aller.

moon run pierrefonds ocr course à obstacles c'est bien d'être bien oise picardie

De bons obstacles mais c’est dommage que ça manque encore de flotte dans les fosses. Aussi après avoir jeté un œil au plan de course qui nous avait été remis je constate que certains manquent à l’appel.

Un finish avec médaille, de quoi se décrasser, t-shirt et bouffe. Nickel !

En résumé La Moon Run 2ème édition est une belle réussite et il n’y a plus qu’à remettre ça en 2018 pour faire encore mieux 😉

La Moon Run en vidéo

A propos de l'auteur :

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

On en cause ??