Sélectionner une page

Retour d’expérience sur les chaussures vélo Lake MX238

Retour d’expérience sur les chaussures vélo Lake MX238

Elles sont belles et sentent bon le cuir, voici les MX238 de la marque américaine Lake Cycling ! Une paire de chaussures de vélo plutôt haut de gamme pour le VTT ou, dans mon cas, la longue distance, le bikepacking, l’aventure…

Après plus de 3 ans à user des Shimano MT5, modèle assez basique orienté cyclotourisme, j’ai eu l’envie de voir un peu ce qui se faisait d’autre. Notamment car je cherchais une bonne paire de pompes pour mon projet LR2R, à savoir pas loin de 700km d’une traite. Je n’ai donc pas un recul de dingue en ce qui concerne les chaussures de vélo et, clairement, je passe un peu d’un extrême à l’autre. Toutefois, cela ne n’empêchera pas de vous livrer ici mon avis sur cette paire de chaussures avec semelles carbone 🙂

Pourquoi ces Lake MX238 ? Eh bien parce qu’elles semblaient correspondre à mon besoin et qu’il n’est pas toujours simple pour moi de me procurer des chaussures à ma pointure. En gros il y avait ma taille et j’ai eu l’occasion de les acquérir. Était-ce le bon choix ? Nous allons voir ça !

Le choix de la pointure

Je parlais de taille dans l’intro et, chose qui m’a plu, chez Lake il y a visiblement de quoi trouver chaussure à son pied ! Différentes longueurs (normal) et largeurs sont disponibles pour chaque modèle.

Si l’idéal est bien sûr de pouvoir essayer une chaussure avant de l’acheter, on sait que ce n’est pas toujours possible. Du coup Lake propose de mesurer son pied en en traçant le contour sur une feuille pour déterminer la pointure idéale. Cela est ensuite à comparer avec les valeurs de leur guide des tailles qui classe même les chaussures en fonction de la forme du chaussant. Je ne vais pas détailler les différents chaussants, les curieux iront voir. Bref ! Je trouve ça complet et bien foutu.

Seul truc, faire une telle mesure sur papier n’a rien d’hyper précis. Entre l’angle donné au crayon ou la force appliquée pour faire le tracé… j’ai eu des écarts jusqu’à 1cm entre 2 essais. Bref, en recoupant ces infos avec ce que j’utilise d’habitude, à savoir des chaussures en 13US, je vois que cela rentre dans la case 13US 🙂

Bon, ici ça correspond à du 46,5EU plutôt que du 47/48 mais comme j’ai peu confiance dans les pointures EU, allons-y !

Verdict : Ça rentre mais c’est un poil court pour mon pied droit qui est plus fort. Retour à l’envoyeur et essai de la pointure au dessus.

Ça rentre toujours (heureusement !) mais je me sens encore un poil à l’étroit à droite. Aussi mes talons décollent un peu. Prendre plus grand parait donc une mauvaise idée. Du coup je rechange pour la même pointure mais en version large. Là c’est pas mal mais toujours les talons qui gigotent et le gros orteil du pied droit qui frotte légèrement. Bon, il faut sans doute que les chaussures se fassent et je décide de partir là dessus… de toute façon il n’y a plus d’autres options en stock 😆

Nous verrons plus bas si ce 47 Wide m’aura apporté satisfaction.

Déjà, ce que je peux dire, c’est que pour la mesure sur papier, je pense qu’il vaut mieux ne pas trop appuyer et prévoir un peu de marge 😉

Découverte des Lake MX238

En les sortant de la boite, première chose : elles sont belles ! Sobres, classes, vraiment j’aime beaucoup. La discrète inscription Lake sur le flanc est du plus bel effet. Au toucher, le cuir qui recouvre l’extérieur est aussi très agréable.

Sur le chausson on remarque des zones évidées laissant apparaître un mesh pour assurer la ventilation de la chaussure. Pour cela, des petites découpes triangulaires sont aussi de la partie.

À l’avant, un pare pierre rigide est présent ainsi que des panneaux de renfort à l’arrière. Au talon on notera aussi la présence d’un élément réfléchissant. Un plus appréciable pour la sécurité 🙂

Le haut de la languette est scindé en 3 parties histoire de bien épouser la forme de la cheville. Une bonne idée.

Pour la fermeture, nous sommes en présence d’une double molette BOA IP1. On peut donc les tourner dans un sens ou dans l’autre pour serrer ou desserrer cran par cran. Celle du haut est équipé d’un guide pouvant se déplacer sur le fil. Ne me demandez pas exactement à quoi il sert, pour le coup je n’ai pas creusé le sujet.

L’intérieur est doux, lisse. Là aussi c’est vraiment agréable sous les doigts. Cela à l’exception du talon qui est plus rugueux, accrocheur. Pas bête pour éviter que ça glisse.

Il y a tout de même une petite chose qui me chagrine en regardant la face interne de la languette. L’étiquette indique « Made in China ». Dans l’absolu je n’ai rien contre le matos qui vient de là bas. Comme partout il y a du très bon et du très mauvais. Juste que, pour une marque qui semble être assez premium et une paire de pompes avoisinant les 300 balles, je trouve ça moyen. Info supplémentaire arrivée après publication : Lake possède sa propre usine en Chine

Regardons maintenant en dessous où l’on aperçoit la belle et rigide semelle en carbone. Recouverte en grande partie par du caoutchouc avec quelques beaux crampons dont 2, assez plats, en métal à l’avant.

On distingue aussi 2 trous avec une sorte de grillage. On les retrouve à l’intérieur, sous la semelle de propreté. Encore de quoi ventiler un peu et aussi évacuer la flotte je pense. Cependant, si ça peut sortir, ça peut aussi rentrer.

Pour finir, je peux dire qu’on sent qu’on est sur quelque chose de quali ! Ça inspire confiance, ça sent la solidité, c’est bien monté et voilà quoi 😀

Sur routes et chemins

Lors de mes premiers essais et encore maintenant j’ai parfois un peu de mal à trouver le bon serrage. Heureusement c’est facile et rapide à retoucher avec les molettes BOA.

Les débuts ont aussi été difficiles car j’avais mis les cales trop en arrière et j’ai eu très très vite des douleurs pas possibles aux pieds. Une fois ce souci réglé, je peux dire que ces Lake MX238 sont vraiment confortables !

Au pédalage je sens que c’est le jour et la nuit par rapport à mes anciennes chaussures. On sent bien la rigidité de la semelle carbone. Est-ce que cela me fait mieux rouler ? Je n’en sais rien ! Mais, quand je veux appuyer plus fort, c’est agréable de ne pas sentir que c’est efficace et qu’on ne s’enfonce pas.

Reste qu’à droite je tape un peu au bout. Je ne le sentais pas trop en statique mais c’est le cas en pédalant. Aussi mes pieds flottent un peu dans les chaussures. Encore une fois, je reviens plus bas sur l’histoire de taille qui concerne également les soucis de serrage indiqués quelques lignes plus haut.

Quand il s’agit de marcher, ça le fait très bien. Pas aussi bien qu’avec mes ex pompes qui étaient plus souples et plus adaptées pour cela mais il reste possible de se déplacer aisément.

Les MX238 sur longue distance

J’ai dit juste au dessus que ces MX238 sont vraiment confortables et c’est vrai. Du moins ça le sera avec une pointure totalement adaptée et, pour moi, reste quelques petits inconforts. Aussi cela fait peu de temps que je les ai mise en service avant de me lancer sur les 695km qui séparent La Rochelle de Roscoff. Je décide tout de tenter le coup de partir avec et je n’ai pas été déçu !

Malgré le léger flottement, j’aurais été plutôt bien dedans tout du long ! J’ai même rapidement oublié que j’étais encore un peu court à droite. J’ai juste remarqué que mon ongle faisait un peu la tronche à l’arrivée mais rien de méchant.

J’ai eu quelques douleurs au pied gauche sur la fin qui disparaissaient en décalant quelques secondes ou en desserrant un peu la chaussure.

Thermiquement parlant, rien à dire, jamais eu trop chaud à l’intérieur. Par contre les frileux des pieds voudront vite mettre des couvre-chaussures pour contrer l’air frais qui va rentrer quand les températures descendent.

Après tout ça, et encore aucun nettoyage, ça sent toujours bon le cuir comme au premier jour ! Niveau usure, on peut voir quelques griffures sur le cuir parce que forcement ça frotte de temps en temps. Aussi, sur la chaussure droite, le caoutchouc d’une molette BOA est entamé suite à une petite chute. Globalement rien de bien méchant et je pense que c’est le genre de pompes qui peut durer très longtemps.

Ce n’était pas le bon choix…

Il est l’heure de revenir sur la pointure. Pour faire simple, au final c’est encore un peu court et sans doute un peu large.

Si j’ai du mal à trouver le serrage, c’est sans doute à cause de la largeur. La largeur qui, chez Lake, ne change visiblement que sur l’avant du pied si on compare une version standard et large. Le talon reste lui à la même taille dans tous les cas et est visiblement trop large pour moi. Je le ressens surtout à la marche. Faut dire que j’ai de grands pieds avec des chevilles de fillettes…

Je pourrais serrer d’avantage les BOA pour compenser un peu mais, trop serré, ça devient vite douloureux sur le dessus du pied.

Bref ! J’ai discuté sur Instagram avec un gars de la marque qui a confirmé ce que j’ai pensé après ce test. Il m’aurait fallu le modèle MX241 en pointure 14US / 48EU. Une pointure supérieure, à peu près la même largeur mais aussi un talon thermoformable. Voilà voilà !

…Mais ces MX238 sont de très bonnes chaussures !

En écartant le fait que le choix de la taille et du modèle aurait dû être différent pour moi, je ne peux que reconnaître que ces MX238 sont super ! Belles, confortables et solides.

Clairement la semelle carbone c’est cool et, malgré la rigidité, ça passe sur plusieurs centaines de kilomètres d’affilée.

Maintenant je serais bien tenté de trouver une paire de MX241 en 48 pour faire l’essai mais c’est un sacré budget…

En attendant, si cette MX238 vous intéresse, vous la trouverez pour 289€ en versions normale, large ou supercross (avec de plus gros crampons métalliques à l’avant).

Je l’ai déjà dit, ce n’est pas donné mais bon, la qualité est là et comme ça semble pouvoir durer longtemps, ça le fait. Reste juste à bien choisir la taille et à ne pas hésiter à changer au moindre inconfort… Enfin la base quoi 🙂

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

On en cause ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

-15% code IRUN15

Bons plans

À voir et à lire

Trouver un logement

Booking.com
Aliquam porta. elit. libero ut id, tristique tempus in

JE NE VEUX RIEN MANQUER !

Inscrivez-vous à la newsletter C'est bien d'être bien pour recevoir régulièrement directement dans votre boite mail l'actu du blog, des conseils, quelques bons plans... Idéal pour avoir un aperçu des nouvelles parutions sans devoir passer tous les jours sur le blog !

Rendez-vous vite dans votre boite mail pour finaliser pour inscription.

Pin It on Pinterest

Partager

Partagez cet article

Ce serait vilain de tout garder pour vous !