Sélectionner une page

Corky by The Beam : Le Rétroviseur Vélo Efficace ?

Corky by The Beam : Le Rétroviseur Vélo Efficace ?

Mettre un rétroviseur sur son vélo ? C’est bien un truc considéré comme méga has been par beaucoup de cyclistes je pense. Surtout dans le cadre d’une pratique sportive, sur un beau vélo genre route ou gravel. Mais bon, moi je trouve ça intéressant quand même de pouvoir jeter un œil derrière facilement !

Bien sûr je n’ai pas en tête d’installer un énorme rétroviseur qui dépasse de mon guidon de manière dégueulasse. Après la déception des lunettes TriEye, de nombreuses personnes m’ont parlé du Corky de The Beam sur les réseaux sociaux.

Bon bah voilà, j’ai pu voir pour tester ce petit machin. Alors ? Nouveau gadget de type échec ou accessoire vraiment pratique ? Réponse dans ces lignes ! 😀

Le Corky de The Beam

Juste pour info, et surtout parce que je ne me suis que vaguement renseigné là dessus, The Beam est une marque de chez nous… ou presque. Il s’agit d’une marque franco-sud-coréenne et, si j’ai bien compris, c’est conçu ici, fabriqué là bas.

Bref ! Ceci étant dit, intéressons nous à ce petit Corky qui arrive dans son blister simple et efficace. On comprend de suite de quoi il s’agit et on trouve les caractéristiques de ce rétroviseur :

  • Compatible uniquement avec des guidons type « route », « drop bar »
  • Angle de vision : 130°
  • Permet de voir une voiture à 100m et un vélo à 40m
  • Poids : 19g

Nous avons aussi les instructions pour l’installation et, comment dire, c’est tellement simple 😛

Chose intéressante, le Corky est fourni avec la clé Allen nécessaire à sa bonne installation. Alors c’est sympa pour éviter d’avoir à chercher un outil, ça en fait un de plus, mais bon… les clés Allen… entre celles qu’on a sur notre cher multitool, celles qu’on a eu avec d’autres produits, celles qu’on a avec des meubles, celles qu’on a peut être acheté… bah, à un moment, ça fait beaucoup et je pense qu’on pourrait se passer d’en avoir une de plus et payer 1€ de moins (ok… ça se compte plutôt en centimes…) 😉

Concernant l’objet en lui même, il s’agit en gros d’un bouchon de cintre avec le rétroviseur caché à l’intérieur d’une sorte de capot monté sur rotule boule. La « couronne » sur laquelle est fixé le capot peut tourner autour de la partie centrale. Cela permettra d’orienter à souhait le rétro.

La partie centrale est munie d’une vis qui, quand on la serre, rapproche une sorte de plateau qui vient écarter les 3 pattes afin d’assurer un maintien parfait dans le cintre.

Le tout est en plastique (sauf la vis bien sûr). La fabrication est bonne, c’est propre.

Côté design, je trouve ça pas mal du tout. L’extérieur du capot est très sympa. L’ensemble reste petit, sobre, efficace quoi 😉

Installation du rétroviseur vélo Corky

Je l’ai dit, l’installation est ultra simple ! Il suffit de virer le bouchon de cintre en place, de mettre le Corky à la place et d’user un peu de la clé Allen. Pas besoin de visser pendant des heures… Perso je n’ai même pas réussi à bloquer la vis. En fait ça continue de rapprocher le plateau et, à force d’avancer sous les ailettes, ça pourrait peut être les amocher.

En démontant le Corky pour refaire quelques images, bah… j’ai un peu galéré. Le bazar était coincé ! En fait, comme j’avais pas mal serré la vis, le plateau s’était bloqué sous les pattes. La vis ressortait alors qu’à l’origine elle était à ras. Il m’a suffit de pousser dessus pour décoincer le tout. C’est toujours bon à savoir si besoin de démonter 😉

À voir si cela est un problème de mon exemplaire ou pas.

Ah ! Au passage, pas besoin de faire attention à l’orientation du rétroviseur lors du montage. On peut tout régler ensuite. On pensera juste à bien l’installer du coté gauche du vélo comme on roule à droite. Bon… si tu habites en Angleterre tu feras l’inverse hein 😆

Une fois en place, clairement c’est pas vilain ! À peine plus voyant que le bouchon de cintre d’origine. Aussi, différents coloris existent histoire d’adapter à son vélo, son ruban de cintre…

Fermeture

Quand on ne l’utilise pas, on peut clipser le capot sur le corps du Corky. Je pense que c’est à faire pour éviter de s’accrocher dedans et, éventuellement, de le casser. Même si ça a l’air assez costaud, ça reste un petit morceau de plastique.

Si le déclipsage est très facile, le clipsage est plus délicat. Il y a pas mal de résistance et, limite, j’ai peur de le casser à chaque fois. Enfin juste la petite patte quoi. Peut être aussi que ça doit se faire.

Défaut de mon exemplaire ou alors c’est de série ? Quelqu’un pourra peut être apporter son expérience sur ce point dans les commentaires 🙂

Rouler en vélo avec le Corky

Le réglage du rétroviseur se fait facilement. On manipulant la rotule, et éventuellement la bague, on trouve vite la bonne position. À noter que la longue patte sous la bague permet de la faire tourner très facilement.

Regarder derrière

Le grand intérêt de ce Corky by The Beam est, bien entendu, de voir ce qui se passe derrière. Et là, je dois dire que c’est réussi !

Il suffit d’un coup d’œil pour voir que quelque chose approche. C’est utilisable aussi bien en ayant les mains sur les cocotes qu’en bas du guidon.

Je n’ai pas de quoi vérifier l’angle et les distances annoncées sur l’emballage mais, vraiment, on voit bien ce qui arrive et d’assez loin. Et ce, sur quasi, voir sur toute la largeur de la route derrière nous. À noter que, par temps gris, il est un peu plus difficile de discerner les choses dans le miroir.

Durant une sortie en duo, j’ai pu prendre un peu d’avance pour voir jusqu’où je voyais Laurence qui m’accompagnait. En effet, ça doit faire dans les 40m. Pour ce qui est des voitures, ces dernières étant plus imposantes, on peut vraiment anticiper. En plus, de nombreux modèles sont maintenant équipés de phares diurnes et ça aide encore à les remarquer dans le rétro.

Bien sûr, ça n’empêche pas de tourner la tête de temps en temps pour vérifier les angles morts, pour certains changements de direction… Mais, le gros avantage est que ça permet de regarder derrière sans tourner la tête. Donc en gardant un œil devant sans risque de se déporter.

Pour faire simple : c’est efficace !

Très stable

J’avais un peu peur que le bordel ne se dérègle avec les secousses. D’ailleurs il est indiqué sur le blister que, si ça secoue fort, ça peut bouger.

Eh bien, à ma grande surprise, le Corky ne s’est pas décalé malgré des chemins pas hyper plats, des passages sur des rails…

Néanmoins il faudra voir dans le temps si la rotule s’use un peu et devient plus lâche ou pas.

Corky by The Beam : Je suis convaincu !

Voilà voilà, pas besoin d’épiloguer pendant des heures, je suis convaincu par ce rétroviseur Corky ! Sobre et discret, c’est un accessoire pratique et efficace en terme de sécurité. Sur route, ça permet vraiment de voir si des véhicules arrivent derrière sans avoir à tourner la tête tout le temps et d’anticiper l’écart que laisseront ces derniers en dépassant.

À voir comment il vieilli mais, si tu cherches une solution pour voir derrière toi quand tu es au guidon de ton vélo, fonce !

Un seul Corky du côté gauche est suffisant mais on peut, pourquoi pas, en mettre un de chaque côté.

Afin de l’assortir à son équipement, ce petit rétroviseur pour vélo est disponible en 6 coloris et se trouve entre 20 et 25€ environ. Disponible sur :

Pour info, des versions pour guidons droits existent également 😉

Alors ? Que penses-tu de ce rétroviseur Corky ? C’est un truc que tu installerais sur ton vélo ?

Le test du Corky en vidéo

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

On en cause ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Derniers commentaires

-15% code IRUN15

Bons plans

À voir et à lire

Trouver un logement

Booking.com
ipsum Aenean Praesent elit. Lorem ante. leo sem, commodo ultricies lectus consequat.

JE NE VEUX RIEN MANQUER !

Inscrivez-vous à la newsletter C'est bien d'être bien pour recevoir régulièrement directement dans votre boite mail l'actu du blog, des conseils, quelques bons plans... Idéal pour avoir un aperçu des nouvelles parutions sans devoir passer tous les jours sur le blog !

Rendez-vous vite dans votre boite mail pour finaliser pour inscription.

Pin It on Pinterest

Partager

Partagez cet article

Ce serait vilain de tout garder pour vous !