Sélectionner une page

Test de la tenue vélo Gore C5

Test de la tenue vélo Gore C5

Oh bah merde ! Voilà un test de produit Gore Wear avec des noms courts simples à retenir 😆

Aujourd’hui, on va causer de la tenue de vélo Gore C5 composée du maillot manches courtes C5 et du cuissard court à bretelles C5 Opti. En général, les mots dans le nom des produits de cette marque correspondent à leurs technologies mais là, pour le « Opti », bah j’ai pas trouvé. Si quelqu’un sait, on voit ça en commentaires 😉

Il commence bien ce test non ? Genre je ne suis même pas foutu de donner de bonnes infos comme d’habitude… Bref ! Les beaux jours s’enchaînant pas trop mal, j’ai pu prendre le temps de tester cette tenue durant plusieurs sorties et on voit ça de suite.

Maillot et cuissard Gore C5

Nous voilà face à un bel ensemble dont je trouve le maillot vraiment stylé. Le design est simple mais efficace ! Le cuissard pourrait être assorti mais je l’ai reçu en version toute noire. Adepte de la sobriété, c’est parfait 🙂

Autant pour l’un que pour l’autre, la matière principale fait bonne impression. C’est lisse, souple, un poil extensible et même frais pour le maillot. Côté cuissard, les bretelles sont dans un tissu plus lâche et aéré, du genre mesh, qui devrait offrir respirabilité et bon maintien sans contraintes ou inconforts.

L’assemblage de l’un et de l’autre est propre et le tout donne un rendu qualitatif à ces fringues Gore.

Au bas du dos du maillot on retrouve les classiques 3 grandes poches ainsi qu’une plus petite, zippée, sur celle du milieu. Plus petite mais quand même assez grande pour un smartphone de taille un peu conséquente 😉

Un élément réfléchissant est installé de chaque côté de ces poches. Les logos avant et arrière apporteront aussi un peu de visibilité de nuit.

À l’intérieur, une bande silicone fait tout le tour pour éviter au maillot de remonter.

On retrouve un peu la même chose à l’intérieur du cuissard mais sous forme de picots au niveau des cuisses et, lui aussi, dispose de logos et éléments réfléchissants.

L’élément principal d’un cuissard reste sa peau et on a ici une « ADVANCED Road avec GORE® WINDSTOPPER® Cup« . Ouais, bon, en gros y’a un peu de polaire à l’avant pour garder les jouets à l’abri du rhume tout en les laissant bien respirer. Autrement, c’est épais et moelleux mais, n’étant pas expert, seuls quelques kilomètres sur la selle me diront si c’est bien ou pas 🙂

Finissons cette partie sur une petite info qu’on trouve sur les « étiquettes » imprimées à l’intérieur des vêtements : ils sont développés en Allemagne et fabriqués en Roumanie.

Un problème de taille

Elle est belle cette tenue Gore C5, elle donne envie de rouler tout plein de kilomètres mais voilà, encore une fois, j’ai merdé dans le choix de la taille

C’est toujours un moment délicat quand tu ne peux pas essayer les fringues. Entre autres produits Gore, principalement pour le running, qui sont en taille L et une tenue vélo d’une autre marque également en L reçue juste avant… bah je suis parti là aussi sur du L… Pourtant ce n’est pas faute de savoir que, le plus souvent, je prends du M maintenant…

J’en avais déjà parlé un peu dans un autre test, j’ai l’impression que les vêtements cycles Gore sont moins fit que ceux de la gamme running. La marque propose également différentes coupes donc, pour les commandes en ligne, mieux vaut bien étudier le guide des tailles (j’ai un peu zappé je crois 😆 ) et les infos données sur les fiches produits. J’aurais sans doute dû m’y attarder d’avantage et bien me dire qu’il n’est pas con de prendre une taille plus petite pour des vêtements à même le corps.

Pour le maillot, au niveau des épaules et surtout des bras c’est pas trop mal. C’est le reste qui est trop large mais ça, c’est aussi dû à ma carrure qui n’est pas forcement celle typique du sportif d’endurance

Avec le confinement et tout ça je n’ai pas pu faire changer mes exemplaires de test. J’ai donc mis en service, tout d’abord sur home trainer, tout en sachant que le confort ne serait pas optimal, surtout au niveau du cuissard.

Ceci étant précisé, on enchaîne 🙂

L’essai sur routes et chemins

Cet ensemble Gore C5 je l’aurais testé sur des sorties allant de 30 à 90 kilomètres avec des températures plus ou moins chaudes et parfois pas mal de vent. Comme dit à l’instant, il y a eu des séances de home trainer aussi mais, est-ce la peine d’en reparler ? 😆

Mis à part ce problème de taille, je dois dire que ce maillot et ce cuissard sont très agréables à porter.

Les poches du maillot sont profondes et ça me donne confiance pour y placer mon smartphone par exemple sans me dire qu’il risque de s’échapper. Le zip de la petite poche est accessible facilement mais, une fois ouvert, j’ai souvent du mal à en trouver l’ouverture. Plusieurs fois mes clés ont donc fini dans la grande poche plutôt que la petite. Il aurait sans doute fallu qu’elle soit placée un peu plus bas afin de mieux différencier les ouvertures.

En roulant, l’arrière du maillot à tendance à remonter un peu mais c’est dû au fait qu’il soit un peu grand pour moi. Avec la bonne taille je pense clairement que je n’aurais pas ce problème 🙂

Côté évacuation de la transpiration, ces 2 vêtements font parfaitement le taf et ils ne m’ont pas non plus tenus trop chaud durant mes sorties les plus ensoleillées. Cela même au niveau de la polaire protectrice de boules à l’intérieur 😆

L’ouverture totale du maillot permet également de bien gérer la température.

Bien sûr, en vélo, le vent aide à nous refroidir mais, quand il est frais on peut aussi vite avoir trop froid. Si sur certaines sorties très venteuses ou matinales j’ai ajouté un coupe-vent sans manches, le reste du temps j’ai remarqué que le maillot offre une protection intéressante face au vent.

Voilà, respirant et un peu coupe-vent, parfait ! 🙂

Confort sur la selle

Je n’ai pas essayé 150 cuissards dans ma vie, celui là doit être le 4ème.

La taille un poil grande fait que je dois parfois replacer la peau pour assurer un max de confort. Une fois que c’est en place, bah c’est top ! Je n’ai pas testé au delà de 90km mais, sur cette distance, bah je n’ai pas eu spécialement mal au cul. On sent une sorte de « moelleux » qui dure.

Sur chemins un peu accidentés, la mousse fait le boulot pour absorber les quelques chocs.

Les frottements on été ultra rares aussi et je crois que j’en ai juste eu sur de longues séances de home trainer durant lesquelles mon sol devenait une piscine 😆

De l’usure ?

Sans avoir tenu un journal de bord de l’utilisation de cette tenue, je sais que je l’ai déjà porté un bon paquet d’heures et lavé plusieurs fois. Aucun dégât à déclarer et pas de déformation non plus.

Tenue cycle Gore C5 : je prends !

À l’issue de ce test je ne peux pas dire de mal de cet ensemble Gore Wear. C’est sobre, c’est stylé, c’est confort et puis voilà quoi, ça donne envie de sortir rouler 🙂

Je regrette juste de ne pas avoir la taille totalement adaptée pour en profiter à 100%.

Cette tenue C5 sera parfaite pour le printemps et l’été et permettra d’enchaîner les kilomètres avec un bon confort. À voir tout de même si les températures grimpent dans les 28°C et plus si un maillot plus léger ne sera pas plus appréciable.

La sobriété c’est pas ton truc ? Le maillot existe dans des versions plus colorées 😉

Laurence, que tu connais si tu suis ce blog, a acheté la version féminine et en est très satisfaite aussi. Juste que le cuissard descend un peu trop bas dans son cas.

Côté prix, si tu payes plein pot ça donne : 89,95€ le maillot et 99,95€ le cuissard. En fouillant un peu ça se trouve un peu moins cher et c’est correct pour cette tenue vélo qui est de qualité.

Tu pourras trouver tout ça sur :

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

On en cause ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Soutenir le Blog

Bons plans



À voir et à lire

dictum ut sed libero. fringilla commodo libero mattis elit.

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !