Sélectionner une page

Test des Chaussettes Cimalp Toe Socks

Test des Chaussettes Cimalp Toe Socks

Les Toe Socks sont les nouvelles chaussettes running et trail de la marque drômoise Cimalp et ce sont des chaussettes à orteils ! Tu sais, ce type de chaussettes où les doigts de pied sont séparés.

Cela fait un moment que j’entendais parler de ces « gants » pour pieds mais sans en avoir touché une paire. Notamment parce que je pense que les premiers concernés sont les utilisateurs de chaussures type Vibram Five Fingers. Encore un truc que je n’ai jamais essayé 😆

Pour ce qui est d’essayer des chaussettes à orteils, c’est maintenant chose faite avec ces Toe Socks de Cimalp. Est-ce que j’ai aimé ? Réponse ci-dessous !

Découverte des Toe Socks

Cimalp livre son nouveau modèle de chaussettes dans une boite contenant 3 paires. On dispose alors de Toe Socks rouges, noires et blanches. Cet assortiment de coloris est le seul disponible, du moins à l’heure où j’écris ces lignes. Personnelement je trouve ça très bien, c’est sobre. De toute manière ce sont des chaussettes et elles seront cachées dans les chaussures 😆

Ce qui est au choix par contre, c’est la taille. 3 possibilités :

  • M – 39/43
  • L – 44/45
  • XL / 46-48

On voit donc que Cimalp a pensé aux grands pieds mais un peu moins aux petits. En ce qui me concerne c’est une très bonne nouvelle mais j’en connais qui vont se sentir délaissées. Si je termine ce dernier mot par « ées » c’est bien parce que je pense aux femmes. Bon, il peut bien sûr y avoir des hommes aux petits pieds hein ! Et inversement.

Les Toe Socks sont des chaussettes basses, voir très basses. Elles ne montent pas plus haut que la malléole. Cette faible hauteur donne un sentiment de minimalisme. Celui-ci est, je trouve, renforcé par la sobriétés des coloris. Je pense que c’est le but recherché et que ça correspond bien au public visé.

La composition est la suivante : 30% de Coolmax, 67% de Polyamide et 3% d’Élasthane. On distingue différentes zones :

  • Talon et pointe en Polyamide. Les zones visiblement les plus résistantes, logique j’ai envie de dire !
  • La moitié arrière (hors talon) est en Coolmax. Une fibre Polyester qui évacue bien l’humidité. Le tissage sur le dessus du pied est d’ailleurs plus aéré et fait pour favoriser la respirabilité.
  • Une bande élastique plus ferme au centre pour le maintien. Elle arbore le slogan de la marque : « We are mountains ».
  • Une languette à l’arrière pour protéger des frottements qui pourraient être causés par la chaussure.

Le tout est sobrement assemblé par une couture plate au niveau de la cheville.

Enfilage des Toe Socks

Première chose à faire pour enfiler ces chaussettes : repérer la droite et la gauche. Pas besoin de marquages type « L » et « R », il suffit de voir où va le gros orteil. Pour se tromper faudrait vraiment être mauvais ou avoir la tête dans le cul très profondément 😆

La mise en place prend forcement un peu plus de temps qu’avec des chaussettes normales mais n’a rien de compliqué. Chaque orteil trouve facilement sa place. Ensuite c’est un peu comme avec des gants, il suffit de tirer un peu dessus pour finir d’ajuster le tout.

Problème de taille ?

Chaussant généralement du 48 pour courir, je me suis orienté vers la version XL de ces Toe Socks. Version XL qui au final est peut être un chouille grande pour moi. En général je m’en tirais très bien avec des chaussettes indiquant une pointure max de 46.

Pourquoi cela ? Eh bien je pense que les pointures de chaussettes se rapprochent d’avantage des pointures des chaussures de ville. Il y a aussi une histoire de pointure brute et tout ça. Plutôt que de tout redétailler, je t’invite à lire mon article sur le choix des pointures 😉

Bref ! Dans les faits, en enfilant ces chaussettes, le talon part un peu trop loin. Il est bien sûr possible d’ajuster la position mais au risque d’avoir un peu trop de tissu sous le pied et éventuellement de constater la formation d’un pli. On perd aussi un peu le côté « seconde peau » qui permet d’éviter au mieux les frottements.

Pourtant sur l’avant ça semble ok pour les orteils. Enfin, j’ai peut être un peu d’excédent au petit orteil. Je pense que, pour des chaussettes, mieux vaut un peu plus petit que trop grand. À l’inverse d’une chaussure, ça peut s’étirer ce qu’il faut 😉

Dans mon cas, rien de catastrophique et je peux tout à fait les utiliser. Enfin, t’as compris l’idée, ça me permet de te dire de faire attention lors du choix de la pointure de tes chaussettes.

Étrange mais confort

Une fois les pieds dedans, ça fait bizarre de sentir une épaisseur de textile entre les orteils, particulièrement à la base de ces derniers. Surtout sur l’extérieur du pied en fait. Peut être parce que c’est un poil grand pour le petit orteil. Une sensation bizarre mais pas trop désagréable pour autant. Autrement, les Toe Socks enveloppent les pieds tout en douceur.

Aussi je sens les pieds plus libres que dans des chaussettes classiques. Certaines chaussettes de running (et pas que) peuvent être un peu compressives ou très ajustées. Les orteils sont alors collés les uns aux autres ou presque.

Les sensations en courant

Après quelques instants à porter ces chaussettes et surtout une fois les pieds dans des chaussures et lancé en courant, la sensation « bizarre » précédemment évoquée s’oublie.

Là aussi j’ai un sentiment de liberté, particulièrement dans mes chaussures Altra à la Toe Box très large. Une impression de mieux pouvoir utiliser l’espace à dispo. Chaque orteil semble pouvoir agir séparément de ces potes.

Une sorte d’impression de légèreté aussi du fait de leur taille basse.

J’avais un peu peur que les Toe Socks ne glissent dans les pompes mais, au final, je n’ai rien remarqué de particulier. Pas de frottements à signaler, que ce soit aux orteils ou au talon et elles restent bien en place.

De base je ne suis pas spécialement sujet aux ampoules mais là j’en ai eu une petite sous le pied gauche. Je ne peux affirmer que cela soit 100% lié à ces chaussettes. Si c’est le cas, c’est à cause d’un pli qui se serait formé comme elles sont un peu grandes. Autrement, comme testées sur une période bien chargée en entraînements, le dessous de mes pieds n’était déjà pas bien joli et donc sujet à bobos.

Côté évacuation de la transpiration, respirabilité et tout on est pas mal mais je trouve quand même qu’elles sont un peu longues à sécher, surtout sur l’avant. La fibre utilisée pour la pointe et le talon retient plus l’humidité que le Coolmax au milieu. On sent qu’elle devient alors légèrement plus lourde. Cette humidité est surtout sur l’extérieur et donc, le pied lui, sèche correctement. C’est bien le plus important ! 😉

Pour le moment, après plusieurs sorties allant jusqu’à 40km et plusieurs passages en machine, rien à déclarer à part que la surface bouloche un peu. Rien d’anormal quoi. Il faudra par contre les poncer encore un peu pour déterminer leur durée de vie.

Les Cimalp Toe Soks : Des chaussettes que j’aime bien !

Avec ses Toe Socks, Cimalp ne part pas dans des promesses d’effet strapping, de meilleure circulation du sang, de protection accrue de telle ou telle partie du pied… Mais propose d’obtenir principalement du confort et une réduction des frottements entre les orteils.

Étant donné que c’est la première fois que je teste ce type de chaussettes, je n’ai pas de point de comparaison. Je ne peux donc dire si elles sont mieux ou moins bien que d’autres présentes sur le marché. En revanche je peux dire que le concept est vraiment intéressant !

Pour en profiter pleinement, il m’aurait sans doute fallu prendre des paires en taille L. Mais déjà, là, j’ai une impression de pouvoir mieux utiliser mes pieds ! Limite on pourrait voir ça comme la différence entre des moufles et des gants 😛

Confort et légèreté sont au rendez-vous, j’aime beaucoup. N’ayant pas trop de problèmes d’ampoules, je ne peux pas me prononcer là dessus. Je n’ai toutefois pas ressenti de petits échauffements entre les orteils comme il m’arrive d’avoir.

Le seul truc c’est qu’elles sont un peu plus longues à enfiler que des chaussettes classiques. À retirer aussi, enfin il vaut mieux d’abord sortir les orteils histoire de ne pas avoir à tout remettre dans le bon sens ensuite. Ça fait que, pour les feignants, ça peut vite devenir gênant même si ce n’est pas grand chose 😆

Passons maintenant au prix et au début j’ai un peu toussé : 29,90€ ! J’ai cru que c’était le prix d’une paire mais non, c’est le prix pour 3 ! Oui, j’avais regardé avant d’avoir la boite en main. Donc on est, en gros, à 10 balles la paire de chaussettes et c’est correct pour du spécifique running 🙂

Pour les trouver, direction le site de Cimalp et, la seule chose à laquelle faire attention : le choix de la pointure 😉

De ton côté, tu connaissais ou utilisais déjà les chaussettes à orteils ? Qu’en penses-tu ?

 

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

On en cause ?

2 Commentaires

  1. Dom

    J’en utilise de la marque anglaise Karrimor quand je cours en Vibram. Ca m’arrive de les mettre dans des chaussures « normales ». C’est pas désagréable. Et l’été, c’est bien si tu veux garder tes tongs quand la soirée devient un pue plus fraiche 😀

    Réponse
    • Julien

      Tiens je ne connais pas du tout cette marque.
      Par contre ouais, j’ai pensé direct qu’avec ça je pouvais mettre mes tongs. Enfin bon, tongs chaussettes c’est pas forcement l’idéal 😆

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Soutenir le Blog

Bons plans



À voir et à lire

Trouver un logement

Booking.com
dapibus Sed Lorem ut Curabitur dolor. venenatis efficitur. ut Donec lectus elit.

JE NE VEUX RIEN MANQUER !

Inscrivez-vous à la newsletter C'est bien d'être bien pour recevoir régulièrement directement dans votre boite mail l'actu du blog, des conseils, quelques bons plans... Idéal pour avoir un aperçu des nouvelles parutions sans devoir passer tous les jours sur le blog !

Rendez-vous vite dans votre boite mail pour finaliser pour inscription.

Pin It on Pinterest

Partager

Partagez cet article

Ce serait vilain de tout garder pour vous !