Sélectionner une page

Test genouillère Epitact Sport Flex 01

Test genouillère Epitact Sport Flex 01

T’as mal au genou ? Alors tu penses sans doute à te trouver une genouillère. J’ai testé le modèle PHYSIOstrap® SPORT Flex 01 de la marque française Epitact Sport

Pourquoi ce test ?

Eh oui, il est important d’expliquer un peu le pourquoi de l’essai de cette genouillère et de préciser que ce n’était pas spécialement pour le plaisir. 

Donc, pour la petite histoire, début novembre 2017 je participe à La 1418 Bargeots, une course à obstacles en version endurance d’où je ressors en général toujours avec quelques douleurs. Cette fois, ça avait l’air d’aller. Mais voilà qu’après 10 jours de coupure, je reprends par un petit footing de 9km un midi et que mon genou droit me dit quelques heures plus tard qu’il ne va pas bien. Assis à mon bureau ça m’a fait tout drôle quand j’ai déplié la jambe.

Bref, je pense tout d’abord à la fameuse TFL, chose que j’avais eu à gauche 2 ans auparavant sur cette même course et, une grosse semaine plus tard, j’ai le Marathon de La Rochelle. Autant te dire que je n’ai pas forcé jusque là…

Jour J, pas de souci au début, juste une petite gêne après 15km… ouais bon… 2km plus loin ça commençait à être compliqué. J’ai fini tant bien que mal en marchant… euh… boitant quand je ne pouvais plus courir. Le lendemain, impossible de plier la jambe. Pourtant il fallait se remettre vite, La Saintélyon était prévue le samedi… 😆

Étant exposant avant la course, le genou n’a eu droit qu’à peu de repos. J’ai attendu jusqu’au dernier moment et surtout d’avoir récupéré la genouillère dont il est question ici pour valider la décision de prendre le départ. Bon, ça n’a pas été un franc succès et j’ai préféré être sage en prenant le bus du 1er ravito. Là, tu te dis que du coup c’est du matos de merde et que ça ne vaut pas le coup de lire la suite, ce à quoi je te répondrais que tu te trompes 😉

Le problème

Comme mon genou n’avait visiblement pas envie de guérir tout seul… bon… ok… je ne lui ai pas laissé trop de répit non plus… Je suis allé voir un doc du sport qui m’a prescrit radio et IRM en me disant que ce n’était pas une TFL (bon, ça j’avais déjà compris) mais peut être un souci de ménisque. L’ostéo vu sur La Saintélyon me parlait d’un ligament fatigué. Hum, tant de choses sympathiques…

Hop, séance photos faite. Rien de spécial sur la radio ni sur l’IRM si ce n’est un petit « infiltrat ». Après presque 1 mois de pause je reprend en douceur et ça à l’air de passer. Je reprends aussi rendez-vous avec le doc, enfin un autre puisque le premier a pris sa retraite sans prévenir… 😆

Donc j’avais bien ce petit infiltrat entre l’os et le tendon sur la face externe du genou. Il frottait tout ça, et donc ça faisait pas du bien. Aussi, j’ai la rotule qui coince un peu ou un truc du genre. Rien de trop méchant et le tout pourrait être causé, si j’ai bien tout compris, par quelques déséquilibres musculaires.

Voilà, tu sais tout, on va pouvoir rentrer dans le vif du sujet !

Genouillère Epitact Sport Flex 01 | Présentation

Cette genouillère est conçue pour soulager les problèmes de genou et stabiliser l’articulation. Cela sans entraver le mouvement ce qui évite de perdre ses petits muscles pendant son utilisation. Je précise de suite une caractéristique intéressante, elle peut se porter à droite comme à gauche ! C’est vachement bien si tu as un problème d’un côté et 6 mois plus tard de l’autre, de ne pas avoir à en racheter une 🙂

Elle arrive dans une boite qui rappelle bien ce à quoi elle est destinée et ses spécificités. Dans celle-ci, elle est emballée dans une pochette zippée type pochette antistatique pour disque-dur et autres composants informatiques. Ça m’a fait sourire 😀

Elle est composée principalement d’un tissu extensible et légérement compressif utile pour la stabilisation de l’articulation. Un autre, plus fin, est disposé au niveau de la rotule et de l’arrière du genou, joliment nommé le pli poplité. Là, c’est pour gagner en confort et ne pas ressentir de gêne pendant le mouvement.

À l’intérieur, en haut et en bas, on trouve des bandes élastiques dotées de picots silicones pour qu’elle reste bien en place et, encore un peu plus à l’intérieur, on remarque le « tendon en silicone » qui maintiendra la rotule.

Pas grand chose à dire de plus ici. C’est léger, c’est fin, c’est frais, c’est bien fini et y’a un peu de déco à l’extérieur.

Genouillère Epitact Sport Flex 01 | Test

Le premier essai de cette genouillère Epitact Sport je l’ai donc fait direct sur La Saintélyon. Elle existe en 5 tailles et, après mesure sur le stand (la méthode est indiquée sur le site et les boites), le gars me trouve entre 2 tailles. C’est donc avec 2 genouillères que je repars pour cet essai, une S et une M.

Il m’explique rapidement la technique d’enfilage qui est également rappelée dans la notice. N’ayant pas eu trop le temps d’étudier la chose en passant à l’hôtel, je tente d’abord la S et impossible de l’enfiler, ça ne monte pas plus haut que le mollet. La M pas de souci, elle est même très facile à mettre. Je pars donc avec celle-ci mais dans mon sac. Pourquoi ? Eh bien parce qu’il est recommandé de ne la porter que pour l’activité et je devrais donc m’équiper juste avant le départ. C’est un peu contraignant mais on s’arrange.

C’est parti pour 72km… enfin 16 en fait… cette PHYSIOstrap® SPORT Flex 01 ne procure pour le moment aucune gêne, je l’oublie d’ailleurs. Le genou par contre ne tarde pas à se faire entendre. Ha et puis elle me rappelle qu’elle est là en glissant légérement vers le bas… bizarre, pourtant avec les inserts silicone ça devrait rester en place. Faut dire qu’avec mes jambes de petite fille ça manquait peut être un peu de volume. Ajoutons à cela les mouvements du collant et hop.

Problème de taille

Allez, je vais te la faire courte, en fait la genouillère en M était trop grande et n’était donc pas efficace. De retour chez moi, au calme et avec un peu plus de temps j’ai retenté de passer la S. Il suffisait de la replier un peu plus sur elle même et de la monter tranquillement pour que le tendon silicone n’arrache pas les poils (ça fait pas du bien). Au final elle va très bien !

Si tu es entre 2 tailles, je te conseille donc de prendre la plus petite 😉

Une fois en place, elle est assez imposante car elle remonte jusqu’à mi-cuisse. Avec, j’ai une légère sensation de compression et le maintien du genou est bien présent, le tout sans être gêné dans mes mouvements. C’est vraiment confort, limite l’impression d’avoir juste une fringue type collant de running. Je précise aussi qu’elle se porte aussi bien sous un vêtement court que long et que, dans ce dernier cas, je n’ai pas rencontré le même problème que sur La Saintélyon. Point important, à l’usage je n’ai constaté aucune irritation.

La reprise

Suite à une petite pause pour laisser le genou en paix, vint le temps de s’y remettre. J’ai rattaqué progressivement avec de petites distances en portant la genouillère. Quelques petites douleurs mais rien de trop hard, le tout devait surtout se remettre en route.

Après 2 mois d’utilisation avec un mélange de course à pied et de vélo je ne peux que constater son efficacité. J’ai beau avoir repris doucement, je suis vite revenu à des choses plus conséquentes comme le RaidNight41 en tout juste 1 mois. Une course de 41km où je n’ai pas eu à me plaindre du genou ni pendant, ni après.

Une fois, en vélo sur une sortie de 70km, j’avais oublié de la mettre. Eh bien je dois dire que j’ai senti la différence avec une douleur quand je forçais un peu. D’ailleurs, quand je suis sur la selle, je la trouve un peu moins confort. Cela est dû au tissu dans le pli poplité, tu sais à l’arrière du genou, qui se fait un peu plus sentir.

J’ai discuté avec mon ostéo et, en effet, le maintien de la rotule procuré par la genouillère évite les désagréments rencontrés en fin d’année. Ce n’est pas pour que ça que mon genou est nickel nickel et j’ai encore des douleurs par moment. Je peux par contre pratiquer mes activités sans gros souci grâce à ce bel accessoire.

Pour la retirer, c’est hyper facile, tu choppe le haut et te le retourne, en gros tu la mets à l’envers.

Usure

Un mot rapide sur la durée de vie de notre amie. Comme expliqué, je l’ai déjà pas mal baladé, pas tous les jours mais presque en fait. La déco craque un peu mais sinon pas grands signes de faiblesse à déclarer si ce n’est des zones éclaircies au niveau du tissu fin du pli poplité. Peut être se détend-t-il un peu au niveau des coutures ? Rien de trop méchant mais bon, à surveiller dans le temps. Après discussion avec la marque, ce n’est visiblement qu’une usure dite « visuelle » et qui ne donnera pas lieu à une rupture. Une amélioration à déjà été faite sur ce point.

Genouillère Epitact Sport Flex 01 | En résumé

Pour faire simple : tu cherches une genouillère ? Bah t’as trouvé ! Non non je n’ai pas été payé ou quoi que ce soit par Epitact Sport pour dire ça, mais vraiment je suis convaincu par ce produit.

J’en ai essayé des genouillères dans ma petite vie, plus ou moins efficaces, qui finissaient souvent sur les chevilles en cours de journée ou encore qui étaient assignées à une jambe et pas l’autre… Oui, à une époque j’avais des genoux en carton, surtout à droite… Cette PHYSIOstrap® SPORT Flex 01 est vraiment confortable, efficace et le tout sans gêner le mouvement.

Alors oui, ça fonctionne pour moi mais qu’en est-il des autres ? J’ai lu de nombreux bons retours sur le net et j’ai croisé sur une course une nana qui courait avec pour soulager sa TFL. Elle m’a dit que sans, elle ne pourrait pas courir. Tout ça me conforte dans l’idée que je m’en suis faite.

Il faut bien lui trouver un point noir quand-même, elle est chiante à enfiler ! Enfin, une fois qu’on a la technique, ce n’est pas si compliqué.

Garde en tête que cette genouillère est destinée à un usage sportif et que ce n’est pas le truc de robocop en cas de grosse casse. Quoi qu’il en soit, on préférerait s’en passer et donc, je le redis, mieux vaut commencer par la case doc 😉

On finit par le prix, et là, ça pique un peu, 59€ la bestiole ! Je ne peux que te recommander de tenter le coup si ton genou a besoin de maintien. Et puis bon, des fois vaut mieux mettre le prix direct que de te tenter plusieurs trucs moins chers. Tu pourras la trouver ici.

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

On en cause ?

7 Commentaires

  1. Flav

    Salut,
    Je voulais savoir si depuis que tu utilises cette genouillère, la douleur pour laquelle tu as décidé de l’utiliser à disparu ou bien est juste masquée ?
    Et si tu notes des signes d’usures à l’usage ?
    Merci 🙂

    Réponse
    • Julien

      Hello,
      Je n’ai plus le souci que j’avais au genou droit et je la mets plus par prévention puisqu’il parait que ma rotule « accroche ». Du coup ça la garde en place. Jamais eu de nouveau souci depuis que je l’utilise.
      En ce moment je la porte à gauche car douleur depuis ma grosse sortie vélo de 695km. Ça atténue un minimum la douleur. Je pense que l’inflammation est toujours présente donc forcement ça ne va pas la faire disparaître.
      J’ai pu récupérer un total de 3 genouillères. 1 a un petit trou sur la zone rotule mais qui n’a jamais bougé. 1 a un gros trou parce que je me suis embroché sur une branche… Pareil, ça ne bouge pas et je verrais pour réparer un peu. La dernière n’a rien. Dans tous les cas ça fait le boulot quand même… je devrais juste penser à les laver de temps en temps au lieu d’attendre de courir sous la pluie…

      Réponse
    • Philou

      Bonjour
      je me permets d’intervenir, utilisateur de ces genouillères depuis plus de 7 ans, j’en suis a ma 3eme ou 4eme paire (j’ai des pb aux 2 genoux) d’abord un puis malheureusement quelques temps après le 2eme genou (gros skieur et surfeur…je n’ai pas ménagé mes articulations….. et j’ai 60ans aujourd’hui) et grâce a ces genouillères je peux recourir y compris sur du long et même plus, grace a ces éléments j’ai pu continuer des marathons et me mettre au trail jusqu’a 87kms…. par contre je les change a peux prés tous les 2ans car dans le temps et vu mon volume d’entrainement je ne les ménage pas, il y a un peu d’usure au niveau du film plus fin qui est a l’arrière du genou et aussi au niveau du côté élastique de maintien au niveau cuisse et mollet
      j’en essayé d’autres modèles avant et c’est la seule qui me permet de continuer a pratiquer une activité sportive de course a pied
      Attention
      juste j’ai remarqué des marques par rapport au silicone et je fais un peu d’allergie cutanée mais quand je pratique du trail sur des temps d’utilsation supérieur a 8 ou 10h (compensé par l’utilisation de bande velpeau entre la preau et les picots en silicones, surtout au niveau de la cuisse)
      Voila mon expérience en plus
      Philippe

      Réponse
      • Julien

        J’ai aussi eu ces réactions avec le silicone mais seulement avec une genouillère neuve et non lavée (réaction à cause de produits utilisés à la fabrication). Le gars de la marque m’avait bien indiqué de nettoyer cette partie avant utilisation pourtant.
        Pas cool que dans ton cas ça le fasse toujours.

        Réponse
        • Philou

          Merci
          je vais essayer ta méthode de bien nettoyer la partie silicone avant
          et sinon je préfère avoir des marques rouge et cloques mais pouvoir pratiquer notre activité que rester a voir les autres courir !!!
          pour ma part je ne pouvais plus courir + de 50mn sans, car après, les douleurs devenaient trop forte….alors maintenant faire dés fois 15h avec quelques cloques…..Pfffff une broutille !

          Réponse
          • Julien

            Pareil, mon genou droit n’a plus posé de souci, même sur des choses de plus de 30h 🙂

  2. PHILIPPE

    Bonjour, utilisateur aussi de plus de 6 ans de cette genouillère (pour ma part sur un puis sur les 2 genoux) j’en suis a ma 4eme paire, 2 fois 1ere génération puis 2 sur la dernière génération, je confirme le plaisir de courir sans aucune gêne et pour ma part a la fois sur marathon mais aussi maintenant sur les Trails, par contre attention tu parles tantôt de la « GENOUILLÈRE EPITACT SPORT FLEX 01 » et de la « PHYSIOstrap® » en fait il s’agit de 2 modèles différents et celle que tu teste est bien la 1ere « Epithelium Flex 01 » qui regle le pb de rotule (syndrome rotulien). La seule gêne possible serait une irritation de la peau (cloque) sur les temps de courses importants supérieur a 8h dû je pense au silicone de la bande elastique, pour ma part réglé par un rajout de bande velpeau entre la peau et la genouillere surtout en partie haute (cuisse) mais sinon une renaissance…… elle se fait complètement oublier et me permet de pratiquer mon sport favori sans aucune appréhension même et surtout en descente car a mon age j’envoie encore pas mal !! Bravo pour tes videos et ton site, En espérant qu’on se croisera un jour (j’habite dans le sud, 06), tu me reconnaîtra facile ….les 2 genoux sont « couverts »

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Derniers commentaires

-15% code IRUN15

Bons plans

À voir et à lire

Trouver un logement

Booking.com
consequat. nec dapibus risus tristique lectus adipiscing

JE NE VEUX RIEN MANQUER !

Inscrivez-vous à la newsletter C'est bien d'être bien pour recevoir régulièrement directement dans votre boite mail l'actu du blog, des conseils, quelques bons plans... Idéal pour avoir un aperçu des nouvelles parutions sans devoir passer tous les jours sur le blog !

Rendez-vous vite dans votre boite mail pour finaliser pour inscription.

Pin It on Pinterest

Partager

Partagez cet article

Ce serait vilain de tout garder pour vous !