Select Page

Test du smartphone Crosscall Action-X3

Test du smartphone Crosscall Action-X3

Crosscall est une marque française proposant depuis quelques années des téléphones à usage outdoor. Ça fait un moment que j’avais repéré la chose et que j’y voyais un certain intérêt au regard des mes occupations. J’ai pu tester le Action-X3 et je dois dire que, pour son prix, il m’a plutôt convaincu.

La fin au début

Derrière le titre étrange de cette première partie se cache une chose toute simple : j’ai encore écrit un fucking pavé alors que je voulais essayer de faire court. Bref, comme tu n’as peut être pas envie de tout lire avant de savoir ce que j’ai pensé de ce smartphone, voici un avis ultra express :

Le Crosscall Action-X3 est un smartphone très solide, avec une grosse autonomie et qui s’en sort bien dans tous les domaines. À recommander pour celles et ceux qui veulent quelque chose de fiable et qui les suivra dans toutes leurs activités sportives et professionnelles sans dépenser une fortune.

Voilà voilà, ça ne veut pas dire que c’est tout rose hein ! Et, pour en savoir plus… bah… tu n’as plus qu’à lire la suite 😉

Allez, je suis sympa, je te fais même un sommaire

Présentation du Crosscall Action-X3

Sorti en novembre 2017, le Action-X3 est un smartphone milieu de gamme de la marque Crosscall. Il est donné pour être super solide en répondant aux normes MIL-STD-810G et IK02.

La première est une norme militaire américaine pour laquelle l’appareil doit résister à une batterie de tests. Chaque appareil passera les tests en fonction de l’usage auquel il est destiné. Donc, pour un smartphone comme le Action-X3 par exemple, je ne pense pas qu’ils aient vérifié qu’il survivrait à un tir d’arme à feu. Ils ont plutôt dû s’intéresser à sa résistance aux chocs, à l’humidité, au froid…

IK02 est lui l’indice de protection mécanique. Un appareil spécial vient frapper le smartphone pour déterminer la valeur de cet indice. 02 veut dire qu’il est protégé face à une énergie d’impact de 0,2 Joules soit la chute d’une masse de 200g depuis une hauteur de 10cm.

Tu le sens que j’ai fait des recherches ou bien ? 😆

Notre Action-X3 est aussi dit IP68 et là ça doit te parler un peu plus. C’est l’indice de protection face à la pénétration de corps étrangers, solides ou liquides. Pour résumer plus simplement : c’est l’indice d’étanchéité. Le premier chiffre « 6 » indique qu’il est étanche à la poussière, le second « 8 » nous dit qu’il est protégé contre une immersion prolongée et submersible au-delà de 1m. Ce sont les valeurs les plus hautes dans le tableau 👍

Bon, sinon c’est un smartphone tournant sous Android, avec un appareil photo, une grosse batterie… On va regarder tout ça plus en détails dans la suite de cet article 🙂

Fiche technique du Crosscall Action-X3

Je n’ai repris que quelques points principaux parce que sinon c’est à rallonge. Si ça t’intéresse, tu trouveras la fiche technique complète sur le site de la marque.

  • Système d’exploitation : Android 7 – Nougat
  • Dimensions : 152,5x79x12,5mm
  • Poids : 213g
  • Processeur : Qualcomm Snapdragon 430 MSM8937
  • RAM : 3Go
  • Mémoire : 32Go (extensible avec micro SD jusqu’à 128Go)
  • Écran : 5″ – Résolution 1280×720 – Corning Gorilla Glass 4, wet touch, glove touch
  • Batterie : 3500mAh – 35h en communication / 24 jours en veille
  • Photo : Capteur 12MP à l’arrière, 5MP à l’avant
  • Normes : IP68 / IK02 / MIL-STD-810G
  • Double SIM / Prise Jack 3.5mm / Bluetooth 4.1 / WIFI / GPS

Crosscall Action-X3 | In the box

À réception de ce smartphone Crosscall, j’en découvre tout d’abord sa jolie boite. Elle arbore un visuel de l’appareil qu’elle contient ainsi qu’un schéma reprenant quelques caractéristiques. Oui, je sais, tu t’en cognes, tu veux savoir ce qu’il y a dedans 😅

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

Donc, tout d’abord, on trouve bien sûr le Action-X3 dans un sachet plastique. On va parler uniquement de lui ensuite donc intéressons nous au reste du contenu. En plus, tout n’est pas mis en vrac mais joliment présenté. Ça donne vraiment une bonne première impression.

Dans le dedans nous avons donc :

  • Un étui avec le mode d’emploi, encore un peu de paperasse, des stickers et l’outil pour le tiroir de cartes SIM.
  • Un accessoire « X-Blocker » avec une doc sur les accessoires « X-Link ». Je reviens là dessus plus tard.
  • Une dragonne ou plutôt un tour de cour.
  • Des écouteurs / kit main libre. Avec câble plat pour éviter les nœuds et embouts de rechange pour s’adapter aux différentes tailles de conduits auditifs.
  • Le chargeur et son câble USB-C. Ce dernier est plat et équipé d’un système pour le fixer sur lui même quand il est enroulé.

Je précise que je n’ai utilisé aucun de ces accessoires. Pour la recharge j’ai déjà assez de câbles du genre qui traînent et, pour les écouteurs, le filaire ça m’emmerde. Mes Aftershokz Trekz Air me vont très bien 😉

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

Concernant le X-Blocker, il vient se clipper à l’arrière du téléphone et permet de faire la liaison avec d’autres accessoires de la marque comme un support vélo.

Alors oui, tu vas me dire que c’est normal de mettre un chargeur mais aussi des écouteurs parce que la législation française l’impose mais l’ensemble ne fait pas « on a mis de la merde histoire de dire que c’est là » et c’est un bon point. Le X-Blocker seul ne sert à rien et est clairement là pour dire « hey, regarde on a de supers accessoires qui vont changer ta vie ». Reste le tour de cou en bonus 🙂

Bref, quoi qu’il en soit, ça reste cool d’avoir une boite remplie de choses pas totalement inutiles.

Prise en main du Crosscall Action-X3

Déballage final et on sent de suite que c’est du matos sérieux ! Il fait beaucoup moins mastoc que ce à quoi je m’attendais et les dimensions restent contenues. Il est un peu moins haut que le One Plus 5T que j’utilise habituellement et à peine plus épais que ce dernier équipé de sa coque. Forcement il est légèrement plus lourd. Même chose pour ce point, je l’aurais pensé plus du genre « pavé » que ça. Surtout je trouve le design réussi, il est vraiment loin d’être moche !

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

Sur l’avant, on trouve bien sûr l’écran et on voit qu’il est loin d’utiliser toute la surface disponible comme la plupart des appareils « borderless » de maintenant. Je dois vraiment t’indiquer le reste ou avec la photo ça ira ? Haut-parleur en rouge, joliment biseauté d’ailleurs, appareil photo frontal, micro…

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

À l’arrière, l’appareil photo et son flash avec également une forme sympathique. En plein milieu, le connecteur X-Link. Celui-ci permet de connecter certains accessoires de la marque comme une batterie externe ou un dock de chargement et de liaison à l’ordinateur. En gros, c’est comme la prise USB-C mais en rond et en magnétique. Je n’ai rien pour l’essayer mais le système me plaît. Sinon le dos de l’appareil est chouette avec ses bords un peu enfoncés et striés.

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

Sur le pourtour, en haut et en bas se trouvent respectivement la fiche jack et le connecteur USB-C sous des caches assurant l’étanchéité. Côté gauche, le tiroir pour cartes SIM et carte Micro SD et… le bouton ON/OFF… WHAT THE FUCK ?!?!? D’où on met ce bouton à gauche ??? Paye ton temps d’adaptation alors que tu as toujours eu ça à droite, voir en haut, à des endroits où il est naturel d’appuyer dessus quoi… Peut être que les gauchers apprécieront la chose… Bref, fatalement, à droite on retrouve les boutons de volume ainsi qu’un bouton rouge. À quoi sert-il ? Réponse un peu plus bas 😉

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

Si tu cherches le capteur d’empreinte, arrête toi là, il n’y en a pas. Mais si il y a une chose qui manque vraiment, c’est une LED de notification 🙁

Mise en route

Même si j’ai fait le premier allumage sans carte SIM ou micro SD, je précise de suite que c’est au choix : 2 cartes SIM ou 1 carte SIM + carte micro SD.

Ceci étant dit, il suffit d’appuyer sur le bouton ON/OFF… non pas le volume… le ON/OFF… Merde c’est pas du bon côté :p Allez, je râle mais après quelques jours d’utilisation on s’y fait hein.

Bref, le téléphone s’allume et c’est un lancement Android classique. On rentre son compte Google, on peut récupérer les paramètres d’un autre téléphone…

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

Ces quelques opérations étant faites, le smartphone est fonctionnel et offre une interface Android Stock. Comprend par là qu’il n’y a pas de surcouche constructeur ou, du moins, les modifications sont infimes.

Dans ces petites choses propres à Crosscall tu trouveras l’application X3-Sensors qui donne accès à des infos fournies par la bardée de capteurs équipant le Action-X3. Perso je ne m’en suis jamais trop servi. Il y a aussi l’application SOS mais je n’ai pas vérifié si c’était vraiment un truc maison. En gros tu peux y paramétrer un message à envoyer à une liste de numéros en cas de galère. Pratique pour appeler maman à la rescousse 🙂

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

Le fameux bouton rouge de la tranche droite permet de base d’ouvrir la boite à images et de prendre des photos. Je trouve ça très pratique d’avoir ainsi un vrai déclencheur. Il est toutefois programmable et on peut lui assigner la lampe torche, la fonction SOS… mais on verra qu’à l’usage, il réserve des surprises.

Mis à part ces quelques bricoles, le reste à l’air d’être vraiment du Android pur. Tellement pur qu’on ne peut même pas virer cette pu***** de barre de recherche Google en haut de l’écran. Aussi il est dommage que l’appareil soit toujours sous Android 7 alors que nous en sommes à la version 9. Une mise à jour vers la 8 aurait été bien mais Crosscall n’assure visiblement aucun suivi à ce niveau… Ok, ça n’empêche pas de l’utiliser correctement.

Autrement, même si j’en reviens à une taille d’écran plus petite que ce dont j’ai l’habitude, c’est très lisible et plutôt agréable à utiliser. Je sens toutefois que le tactile manque parfois un chouille de réactivité ou de précision.

Je constate aussi de premiers petits ralentissements pendant l’installation de plusieurs applis simultanément et de leurs premiers lancements.

Faut dire que je suis du genre rapide dans mes actions, à faire plusieurs trucs en même temps, pas toujours très patient et que j’ai vraiment besoin d’un appareil capable de me suivre. Rappelons également que cet Action-X3 n’est pas équipé des composants les plus performants du marché et qu’il sera forcement moins véloce que mon One Plus 5T.

Faisons un petit changement

Cette barre de recherche Google me faisant vraiment chier et n’avoir que 4 colonnes d’icônes sur mon écran m’emmerdant aussi, je décide rapidement d’installer un launcher alternatif. C’est quoi ça ? Eh bien, pour faire simple, le launcher c’est le bureau et, une des forces d’Android, est sa possibilité de personnalisation.

Pour changer l’apparence de ce « bureau » et y ajouter parfois quelques options, il suffit de se rendre sur le Play Store et de chercher un launcher qui correspond à ses attentes. Ça s’installe comme n’importe quelle application.

Perso je voulais un truc simple car je ne suis pas adepte de la personnalisation en tout genre et souhaites surtout du fonctionnel. Je n’ai pas eu à pousser très loin mes recherches car suis tombé presque de suite sur le launcher Evie. C’est gratuit, ça me va 😀

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

Avec lui, bye bye la barre de recherche et bonjour la possibilité d’avoir plus de 4 colonnes (et d’avantage de lignes si besoin). Le tiroir d’applications est aussi plus sympa et d’autres options sont dispos.

Enfin voilà, tout ça pour dire que, si de base l’interface ne te convient pas, tu peux facilement en changer 😉

Test du Crosscall Action-X3

Pfiou, nous arrivons enfin au début du test pur et dur du Action X-3 et tu as déjà eu droit à pas mal de lecture. Du coup je te propose de structurer un peu cette partie en te décrivant tout d’abord les conditions dans lesquelles j’ai testé le smartphone puis en détaillant les points intéressants.

Les conditions du test

Si j’ai voulu tester ce smartphone Crosscall c’est surtout en vue de la course à obstacles La 14-18 qui a eu lieu le 28 octobre. Celle-ci consiste en 1 parcours de 11km et 50 obstacles et j’y participe à chaque fois dans une version endurance où il faut faire le plus de tours possibles. Je souhaitais donc avoir un smartphone sur moi pour faire des photos ou créer du contenu live durant ces nombreux kilomètres. Clairement, si l’appareil en question survit à cette épreuve c’est qu’il est costaud !

Mais je te le dis de suite, j’ai partiellement failli à cette mission. Embarqué dans la poche arrière de mon legging, les mains gelées, je galérais à manipuler la fermeture éclair pour l’en extraire. Aussi la poche commençant à se déchirer, j’ai préféré le laisser après 2 tours car le but n’était pas de le perdre. Je n’ai donc pas fait d’images pendant sur le parcours. Pour du live de toute façon il n’y avait pas de réseau… Il m’aura tout de même accompagné sur 22km dans des conditions assez extrêmes comme en témoigne la vidéo de la course.

Autrement je l’aurais utilisé quotidiennement durant tout le mois d’octobre comme j’utilise un smartphone en temps normal à savoir : sms, appels, mails, photos, navigation internet, guidage GPS…

Je ne me suis pas amusé (ou du moins pas encore), à lui taper sur la gueule à coups de marteau ou à lui passer dessus avec ma bagnole mais l’ai utilisé d’une manière relativement normale. J’ai tout de même réalisé quelques tests de résistance et d’étanchéité histoire de.

Résistance

Si j’attaque par ce point c’est parce que c’est celui que je voulais vraiment vérifié au cours de ce test. Après tout, c’est surtout pour cela qu’on s’intéressera à un smartphone Crosscall non ?

Déjà, comme dit plus haut, il inspire confiance. Quand on l’a en main on a vraiment pas peur de le faire tomber, de le cogner, de le poser à côté de l’évier pendant qu’on fait la vaisselle ou… de le faire plonger dans la cuvette des chiottes 💩… Bah quoi, tu ne te poses jamais quelques minutes au bureau pour bosser un peu ou regarder des conneries sur les réseaux sociaux ?

Je trouve vraiment appréciable de ne pas avoir à faire super attention à son matos, surtout dans le cadre d’activités sportives. Pas d’inquiétudes pour courir avec sous la pluie, pas non plus de le faire tomber pendant une balade en vélo.

Pour constater de sa solidité, je l’ai parfois laissé s’écraser par terre et surtout, c’est assez drôle à faire quand tu discutes avec quelqu’un. Je te jure, le regard, limite effrayé, de cette personne qui te voit jeter ton téléphone au sol parce que tu lui dis que c’est solide, c’est trop drôle. Bref, ça encaisse bien les chutes et chocs de la vie courante.

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

Concernant l’étanchéité, je me suis tout d’abord amusé à le passer sous le robinet avant de le prendre sous la douche. Mater des vidéos Youtube en se lavant les aisselles c’est cool ! Pour pousser un peu la chose j’ai rempli un bocal d’eau et l’y ai laissé quelques minutes. J’avais allumé l’écran et cela met en évidence qu’au contact de l’eau, le tactile peut réagir un peu. Une icône a été supprimée par exemple.

Aucun problème à signaler après ses petites phases de baignade. Au quotidien l’Action-X3 semble ne rien craindre.

Face au froid

Dans ses caractéristiques on peut voir les valeurs max pour la température d’utilisation : -25°C et +50°C. Si je n’ai pas trouvé un intérêt de fou à le tester à la chaleur, j’ai quand même voulu un aperçu de ce que ça pouvait donner dans le froid. Pour cela je n’avais à ma disposition qu’un seul outil : mon congélateur !

N’ayant pas ce qu’il faut pour mesurer la température à l’intérieur de ce dernier, estimons qu’il y fait aux alentours de -18°C. C’est visiblement la température recommandée pour la conservation des aliments congelés.

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

Après une grosse demie-heure, il en est ressorti un peu givré. Pas de souci pour l’allumer et tout fonctionne. L’écran est juste un peu au ralenti.

Par contre cela à vidé la batterie bien comme il faut. Chargée à environ 35% avant sa mise au froid, il s’est éteint quelques instants après l’avoir repris en main.

La 14-18

Le clou du spectacle est donc cette fameuse course à obstacles. Comme indiqué, le Action-X3 était placé dans la poche arrière de mon legging. Le tissu de celle-ci était fin et ne le protégeait pas de grand chose.

J’ai tout de même triché un peu. Oui ce n’est pas bien 😛

Je trouve que le cache de la prise jack ne tenait pas toujours hyper bien et me suis dit que j’allais réussir à l’arracher. Auquel cas ça aurait sûrement pris la flotte et game over du test… Ou pas… Va savoir… Ok, ce sont des choses qui peuvent arriver mais quand on le sait autant s’en prémunir. Je lui ai donc mis un peu de scotch pour le maintenir.

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

En début de course, je retrouve un copain, Rémi, qui est équipé de ce même smartphone. Le cache du sien à l’air de mieux tenir et lui aussi l’emmène dans sa poche.

Il aura eu droit à plusieurs passages dans l’eau durant lesquels il sera resté immergé plusieurs minutes. Une eau parfois bien boueuse. Il aura aussi subit de nombreux chocs au passage de certains obstacles et aura râpé sur du béton dans l’un d’eux. C’est cela qui a troué la poche d’ailleurs.

Bilan de l’opération : Il fonctionne toujours aussi bien ! Juste de la boue dans les rainures, têtes de vis… et un peu sous le cache du connecteur USB-C mais rien dans le connecteur lui même. Et puis, là où ça a râpé, bah… ça a râpé et on y voit une trace de frottement (en bas à droite, pas trop visible sur la photo).

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

Il y a aussi quelques micro mais vraiment micro-rayures sur l’écran. Il a fallu que je nettoie bien pour m’en apercevoir. Elles ne sont peut être pas toutes dûes à La 14-18. Il y a d’ailleurs des rayures sur la face arrière aussi et ce, depuis avant la course.

Rien de dramatique donc et il en verra d’autres ! Cet engin est capable de nous suivre sur des courses bien barrées et exigeantes 🙂

Blindage de l’écran

Afin de clore cette partie sur la résistance, un petit mot supplémentaire sur l’écran. Celui-ci est en Gorilla Glass Class 4 et bien épais. Il semble hyper costaud mais ça n’empêche pas Crosscall de proposer un verre trempé additionnel pour le protéger. Solide mais certainement pas indestructible et cet ajout devrait surtout le sauvegarder des micros rayures. Par contre je doute de sa bonne tenue dans des conditions humides régulières…

Utilisation écran humide

Quand on utilise son smartphone par tous les temps, ou comme là sur une course à obstacles, il arrivera forcement un moment où l’écran sera humide. En général des gouttes sur un écran tactile c’est la quasi impossibilité de s’en servir correctement. Ici il est dit « wet touch » et devrait faire mieux que les modèles « standards ».

Alors, en cas d’immersion complète, tu oublies hein. Ça c’est pareil pour tout le monde, ça ne fonctionne pas. En revanche, si le film d’eau à la surface n’est pas total et qu’il s’agit de grosses gouttes, sans que la réactivité ou la précision ne soient parfaites, je trouve qu’il s’en sort mieux que d’autres. Parfait sous la pluie !

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

J’ai pu le constater à la fin d’un tour de La 14-18 par exemple. Mes mains étaient sales et humides, l’écran plein de gouttes et aucun problème pour checker les notifications ou répondre à un message.

Réactivité

Il se débrouille plutôt bien dans le cadre d’une utilisation normale. Il faut parfois être patient au lancement d’une grosse appli mais ne présente pas de gros ralentissements dans la plupart des cas. Par contre, pour moi qui bosse beaucoup avec mon smartphone et qui fait tourner plusieurs applis en même temps, gère des réseaux sociaux, retouche des photos… bah… même si c’est tout à fait utilisable, ça devient un peu limite.

Également, lors de l’utilisation de certaines applications un peu gourmandes comme Waze par exemple il peut avoir du mal à suivre.

Ne me demande pas ce qu’il vaut pour les jeux car, ne jouant pas, je n’en ai pas installé un seul. Tu arriveras sans doute à en lancer mais sûrement pas avec des graphismes au top ou une fluidité optimale. De toute façon, il n’est pas vraiment fait pour ça.

Autonomie

Sans avoir effectué de mesures ultra-précises, je peux dire que la batterie de 3500mAh du Action-X3 offre de quoi tenir au moins une journée malgré une utilisation régulière au cours de celle-ci.

Allez, juste à titre d’exemple : 25 minutes de lecture vidéo = 2% de batterie en moins.

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

Si tu n’es pas du genre à te servir de ton smartphone toutes les 5 minutes, je pense que tu peux tenir 2 jours minimum avant qu’il soit à plat.

Photos

Côté prise de vues, ça fait le job sans être exceptionnel. La qualité des photos délivrées par le capteur arrière est correcte mais, en cas de mouvement, on a rapidement un joli flou, surtout si la luminosité baisse. D’ailleurs, dès qu’il fait un peu sombre c’est pas ça du tout.

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

Les résultats sont assez aléatoires. Parfois les images tirent sur le rouge, souvent les hautes lumières sont vraiment surexposées mais de temps en temps on a quelque chose de bien 🙂

Pour le capteur avant c’est un peu pareil mais en moins bien défini et avec rapidement plus de bruit quand la lumière baisse.

On va dire que la photo n’est pas son point fort mais qu’il s’en tire honorablement. Une appli photo alternative comme Open Camera permettrait peut être d’obtenir de meilleurs résultats. À tester ! Sinon c’est suffisant pour quelques souvenirs de ses activités à partager sur les réseaux sociaux.

Je te laisse quelques photos prises avec l’Action-X3 pour que tu juges par toi même du résultat.

Le bouton rouge

Ah le bouton rouge ! On a dit qu’il permettait de lancer l’appareil photo et de faire office de déclencheur et ça j’apprécie grandement. Que ce soit pour des photos de paysage ou du selfie, un bouton physique est d’un grand confort !

En gros, un appui d’une seconde et demie ouvre l’appli photo et ce, même si l’écran est verrouillé. Le problème est que, du coup, le bordel à tendance à s’activer tout seul et j’ai de quoi faire une galerie d’art de l’intérieur de mes poches et autres clichés involontaires.

Mais des fois ça fait des trucs sympas, juge par toi même :

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

Vidéos

Si le Action-X3 prend des photos, il est bien sûr capable d’enregistrer de la vidéo. Je n’ai pas trop testé cette fonction mais ça avait l’air correct. En plein jour le résultat n’est pas mauvais et, avec moins de lumière, il y a forcement du bruit, mais ça reste exploitable.

De base ça tourne en 1080@30fps et il est possible de monter 60fps en 720p.

Le reste

En dehors de ces points principaux, j’ai noté quelques autres bricoles. Tout d’abord un mot par rapport à la résolution de l’écran. Celle-ci est de 1280×720 et cela ne sera pas gênant dans la plupart des cas mais pourra parfois réserver des surprises. Prenons l’exemple d’une story Instagram dans laquelle tu souhaites poster une photo prise au préalable avec le téléphone. La résolution de cette dernière sera alors de 1920×1080 et sera donc rognée pour être utilisée en story.

Rien de trop dramatique mais des fois c’est chiant : lol:

Second truc un peu relou, le Action-X3 peut surchauffer ! Cela m’est arrivé une fois alors qu’il me servait de GPS avec Waze par une chaude journée ensoleillée et qu’il était en charge sur l’allume cigare. Au bout d’un moment il m’a joliment affiché un message du genre « j’ai trop chaud mec, fait quelque chose »… bon, ok… c’était juste marqué « surchauffe » ou quelque chose comme ça. Cela devrait rarement poser problème puisqu’il faut réunir : chaleur (le soleil tapait direct à travers le pare-brise) + chargement + utilisation écran allumé.

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

Finissons sur un truc super cool ! En voiture, j’utilise un support magnétique pour poser mon smartphone. Sur mon One Plus 5T j’ai donc dû ajouter une plaque en métal derrière la coque. Ça m’aurait fait chier d’avoir à en coller une au dos du petit Crosscall… mais pas besoin ! Prévu pour recevoir des accessoires aimantés bah… il a déjà ce qu’il faut en fait ! Même si c’est un peu moins fort qu’avec la plaque, ça tient suffisamment bien 🙂

Faut-il craquer pour le Crosscall Action-X3 ?

Si tu es du genre à passer ta vie dehors, que tu as un boulot qui pourrait nuire à ton smartphone, que tu as besoin d’un matériel fiable et robuste auquel tu n’as pas besoin de faire super attention en permanence et que tu ne souhaites pas dépenser un mois de salaire dans un téléphone alors oui, tu peux t’offrir le Action-X3 🙂

Par contre, si tu veux le dernier truc à la mode qui coûte un bras (voir 2) parce que c’est plus classe, que tu pourras jouer avec ou te transformer instantanément en petit chat en faisant un selfie, le tout en devant te balader avec 4 batteries externes pour faire la journée, passe ton chemin 😸

Crosscall nous propose ici un smartphone vraiment solide, au design sympa et capable de répondre à la plupart des besoins. C’est un compagnon endurant qui pourra nous suivre dans toutes nos aventures et permettre d’en ramener quelques images pas trop moches.

test smartphone crosscall action-x3 outdoor running trail

Si tu fais du trail par exemple, le téléphone est souvent dans la liste du matos obligatoire des longues épreuves. Avec celui là, tu pourras être en pleine tempête que tu n’auras pas à t’inquiéter de savoir si il est suffisamment protégé. Tu veux faire un live pendant une course à obstacles ? Pas de souci pour le prendre dans ta poche ! Ne te restera qu’à le passer au jet en fin de course pour en enlever la boue 💪

Proposé à 349,90€, son rapport qualité/prix est correct quand en prend en compte son aspect « tank ». Autrement sa fiche technique n’en fait pas une machine de guerre et ceux qui, comme moi, ont besoin d’un smartphone d’une grande fluidité pour bosser seront un peu limités. Autre petite ombre au tableau, son appareil photo qui n’est pas top qualité mais à ce tarif c’est pas mal. Ah et Crosscall, tu penseras à remettre le bouton ON/OFF du bon côté et à ajouter une LED de notification 😉

Personnellement, cet Action-X3 m’a fait une bonne impression mais tu as compris qu’il lui manquait quelques petites choses pour me combler. Du coup ça me donne bien envie de me pencher sur le petit dernier de la marque, le Trekker-X4 qui embarque carrément une action-cam ! Bon, par contre nous ne sommes plus sur les mêmes tarifs.

Que penses-tu de ces smartphones durcis ? Tu es déjà équipé ou y voit un intérêt ? Tu trouves ça carrément moche et inutile ? On en parle en commentaires 😉


Affiliation

Certains liens présents dans cet article sont des liens d'affiliation. En faisant tes achats via ces derniers, et ce quelque soit le produit, tu participeras au développement du blog. En effet, une petite commission me sera reversée et toi, ça ne te coûtera pas plus cher et ça m'aidera beaucoup à faire avancer les choses. N'hésite pas à faire ainsi pour tous tes achats 🙂

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

libero. quis ante. nunc non facilisis ut venenatis commodo elementum diam ut
Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !