Sélectionner une page

Test veste Gore R5 Gore-Tex Infinium Soft Lined

Test veste Gore R5 Gore-Tex Infinium Soft Lined

La veste à capuche R5 Gore-Tex Infinium Soft Lined de chez Gore Wear est plutôt conçue pour la période automne/hiver ou la mi-saison et voilà que je te ponds son test après plus d’un mois de printemps, sous des températures en hausse. Oui… bah que veux-tu… Je suis pas en avance mais, comme ça, tu sauras si ça vaut le coup de la choper en promo pour plus tard ! Parce que bon, c’est qu’elle est loin d’être donnée cette petite veste de running.

Pour rappel et info

Si tu lis régulièrement ce blog, le nom à rallonge de cette veste ne sera pas sans te rappeler celui du modèle vélo C5 Gore-Tex Infinium Soft Lined Thermo. Alors disons que là on part un peu sur la même chose mais en version course à pied et sans la partie chaude.

« Infinium » désigne toujours un ensemble de technologies qui doit combiner résistance à l’eau, protection face au vent, confort et respirabilité. « Soft Lined » indique que la membrane externe est doublée d’une couche douce à l’intérieur.

Par souci de simplicité, pour la suite de cet article on dira donc simplement R5 Infinium 😉

La veste running Gore R5 Infinium

Je trouve qu’une certaine classe se dégage de cette veste Gore Wear. Cela à cause de sa sobriété et de son aspect donné par la membrane Infinium qui, encore une fois, fait penser à du cuir. Je dis « encore une fois » car c’est ce que j’avais indiqué pour la veste vélo.

Ici, c’est toutefois un peu moins le cas car on est sur quelque chose de moins épais. D’ailleurs on distingue et on sent le mesh qui compose la doublure intérieure. Ça reste une matière que je trouve agréable à toucher.

Un gros zip permet la fermeture de la veste et une petite protection est bien sûr de la partie pour éviter que le curseur autobloquant ne blesse le menton.

2 grandes poches sont présentes, chacune avec une fermeture éclair. Là c’est du zip plus léger, même si c’est qualitatif on sent qu’il faudra y faire un peu plus attention. Des tirettes en espèce de faux cuir facilitent la manipulation et des rabats permettent de cacher les curseurs quand les poches sont fermées. Bien qu’on ne soit pas sur des fermetures étanches, je pense qu’ils sont là pour limiter l’intrusion de flotte en cas de pluie.

Dans chaque poche on trouve un morceau d’élastique avec un serre-cordon. Cela permet d’ajuster le bas de la veste. On ne remarque pas la présence de ce système de suite mais je trouve ça pas mal, rien ne traîne.

La poche de droite intègre un compartiment pour lecteur MP3, voir smartphone même si ce dernier rentrera en force en fonction de sa taille. Il y a aussi un passage pour le fil des écouteurs.

Dans celle de gauche, on peut voir que le curseur dispose aussi d’une tirette à l’intérieur. Ça indique tout simplement qu’il est possible de ranger la veste dans cette poche. Elle est en effet assez compressible et très facile à plier ainsi. Elle sera toutefois moins compacte qu’une veste imperméable plus classique.

Le bout des manches se prolonge pour protéger un peu plus la face externe du poignet. Face interne nous avons une pièce plus stretch. On verra un peu plus loin à quoi elle sert 😉

La capuche n’est pas réglable, de forme très ronde et avec un contour élastique.

Contrairement à ce qui est dit sur le site de la marque, je ne vois pas d’éléments réfléchissants à la surface de cette R5 Inifinium. Les marquages me semblent être de simples sérigraphies blanches.

Concernant la doublure, d’après le « Soft Lined », on pourrait s’attendre à quelque chose de très doux et là, je trouve que ce n’est pas spécialement le cas. Bon, on est pas sur du papier de verre et ce n’est pas agressif sous les doigts. De la douceur on en a surtout au niveau du col et des poches.

Cette veste n’a pas vocation à être totalement imperméable et cela se voit quand on regarde les coutures depuis l’intérieur. On peut voir du jour au travers de certains points (sur la photo les « trous » paraissent plus gros qu’ils ne le sont vraiment).

En tous cas on sent qu’on est sur un produit de qualité et qui donne envie d’être porté.

Veste running Gore R5 Infinium en action

Pour mon mètre 82 et mes 78kg j’ai pris cette veste R5 Infinium en taille L. Bien qu’il ne me faille pas plus grand, c’est limite juste au niveaux des épaules. Ce n’est pas la première fois que j’ai le cas pour une veste de running. En général ce n’est pas taillé pour les mecs un peu carrés.

Aussi, chez Gore, j’ai l’impression que la gamme running est plus étroite sur le haut du buste que la gamme cycle à taille égale. Dans mon cas, une fois complètement fermée, je ressens une légère compression au niveau de la gorge et ça tire aux épaules si je tend les bras ou les lève. Le col monte assez haut et, si je baisse la tête j’ai le menton qui vient buter sur le curseur (d’où l’intérêt de la protection).

Au moins, je ne suis pas spécialement gêné en courant et, bien entendu, tout cela est en rapport avec ma morphologie et ne sera pas le cas pour tout le monde.

Si tu es taillé plus fin, moins en V, tu seras certainement plus à l’aise. L’avant sera moins tendu et ton menton devrait passer derrière le col plutôt que de taper dedans. Si quelqu’un a essayé cette veste (voir une autre de la gamme running de la marque) et peut confirmer ou infirmer tout ça en commentaire ce serait top 😉

Par contre au niveau des manches, je note une chose à laquelle nous aurons, je pense, tous le droit. L’ouverture de ces dernières est assez étroite et la pièce en stretch décrite plus haut est là pour permettre le passage des mains. Si nos mimines passent tout de même assez facilement, que ce soit dans un sens ou dans l’autre, si tu portes une montre, c’est là que tu vas moins apprécier.

Il te sera difficile de la faire sortir pour y jeter un œil et elle bloquera un peu au moment d’enlever la veste. Même chose si tu portes un ou des bracelets, il faudra faire attention à ne pas les arracher.

Le confort

Ces premières constatations étant faites et, si j’écarte ces quelques désagréments en partie liés à mon physique hors du commun, eh bien cette veste R5 Infinium est agréable à porter 🙂

Elle est légère, souple, protège un minimum du froid mais sans tenir excessivement chaud.

Je l’ai utilisé sur des sorties allant jusqu’à 40km ainsi que sur du fractionné par temps frais et il y a une chose que j’ai vraiment apprécie : sa respirabilité. Comme ce n’est pas une veste 100% imperméable on ne se sent pas dégouliner comme pas possible à l’intérieur et ça c’est très cool. Grâce à cela et à la doublure « tissu », on échappe aussi à la veste qui colle à la peau.

En ce qui me concerne, je l’ai trouvé suffisante/supportable par dessus un t-shirt pour des températures allant d’environ 5 à 12°C.

Face aux éléments

Habitant en bord de mer, j’ai la chance d’avoir souvent du vent et je peux dire que dans ces conditions elle est efficace.

Pour la pluie par contre je n’ai pas eu de déluge lors mes essais mais seulement de la bruine et quelques averses. Là aussi ça fait très bien le boulot mais, histoire d’en voir un peu plus, j’ai passé une manche sous le robinet. L’eau glisse sur la membrane et n’y pénètre pas (à voir au bout de plusieurs minutes, heures…). Bon, sauf par les coutures puisqu’elles ne sont pas étanches. Du coup il y a moyen de se faire saucer un peu quand même avant d’être emmerdé 😉

La capuche est facile à mettre en place mais, avec sa forme ronde ça peut faire un peu tête de b*** 😆

Surtout, comme elle est pas réglable, elle peut parfois descendre un peu sur les yeux ou être gênante si on tourne la tête. Lui manque peut être un bandeau intérieur comme on voit parfois.

Des poches pratiques

Les poches latérales de cette veste running sont spacieuses et, au delà d’y mettre les mains quand on attend dans le froid que tout le groupe soit prêt à se mettre à courir (dédicace aux amis de OuiRun La Rochelle), elles permettent de transporter quelques trucs.

Honnêtement, je pensais que ce que j’allais y mettre allait se balader dans tous les sens mais en fait non. Bien sûr avec des trucs un peu lourds et/ou volumineux il y a un peu de rebond mais rien de trop gênant. Cela pourra être moins vrai si tu coures à bloc. De la lampe frontale à la flasque de 350ml, j’ai trouvé ça bien pratique.

Ces poches sont aussi idéales si on veut avoir une utilisation un peu plus « quotidienne » de la veste.

Résistante mais…

Gore indique sur sa fiche produit que la R5 Infinium peut être utilisée avec un sac à dos. Par là je pense qu’ils entendent « sac de trail » et, après plusieurs sorties avec un truc du genre, je n’ai rien à déclarer !

Au début de mon voyage au Cambodge pour l’Ultra Trail d’Angkor, je portais cette veste pour me rendre à la gare. J’avais alors un sac à dos chargé de matos photo, informatique et compagnie ainsi qu’un gros sac de voyage sur l’épaule. J’avoue qu’en parcourant à pied les quelques kilomètres qui me séparaient de la gare, je n’étais pas hyper confiant quant à la résistance de la membrane face à mon barda. Au final, je retrouve à peine une trace de frottements 🙂

Cette veste me semble donc plutôt résistante aux agressions extérieures même si il ne faut certainement pas se jeter avec dans les ronces. D’ailleurs, pas besoin d’aller se faire mal pour l’abîmer car j’ai remarqué un accroc sur la bande derrière la fermeture éclair. Un jour j’ai dû coincer le curseur dessus en fermant la veste et voilà.

Autrement, en dehors du port de sacs lourds, j’ai suis bien passé plusieurs fois trop près d’un mur, d’une branche ou ce genre de choses et jusque là elle tient le coup.

Mon avis sur cette R5 Infinium Soft Lined

Ni complètement imperméable, ni thermique mais bien coupe-vent, résistante à l’eau et très respirante, cette Gore R5 Gore-Tex Infinium Soft Lined ne rentre pas vraiment dans une case. Mais elle est, pour moi, une très bonne veste de running. Une nouvelle version avec quelques corrections pouvant bien sûr être encore mieux 🙂

Confortable, agréable à porter malgré quelques points perfectibles comme la capuche ou l’ouverture des manches (sans parler bien sûr des désagréments quand tu n’as pas le physique du coureur type). Pratique de part ses poches, sa légèreté et sa compressibilité. D’une fabrication qualitative et d’une résistance qui semble bonne. Son achat devra cependant être bien réfléchi car elle s’affiche au prix public conseillé de 299€ !

Elle est capable d’affronter très correctement la pluie mais n’est pas 100% étanche et ne correspond donc pas aux critères de certaines courses comme l’UTMB. Si tu voulais investir pour cela je pense donc que ce n’est pas le bon choix (là, en restant chez Gore, il faudra partir sur la R7).

Par contre, si tu cherches une veste pour des sorties par temps frais ou froid (il suffit d’adapter ce que tu mets en dessous), pour courir dans le vent et prendre quelques averses sur la tronche, là, tu peux y aller ! Je la trouve bien plus agréable à utiliser qu’une veste imperméable ou coupe-vent traditionnelle. Elle est plus respirante et ne colle pas à la peau.

Au final c’est une veste très polyvalente et tout cela en fait peut être même ma veste de running préférée.

On l’a vu, le tarif pique mais on est clairement sur un produit haut de gamme. Si elle t’intéresse et que tu as les moyens, j’ai envie de dire : fonce ! Et puis en cherchant un peu, on doit pouvoir l’obtenir avec une réduction 😉

Tu pourras la trouver sur :

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

On en cause ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Soutenir le Blog

Bons plans

À voir et à lire

ut ut dictum massa nec quis amet, Lorem ut tempus

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !