Sélectionner une page

On a visité les locaux d’Overstim.s

On a visité les locaux d’Overstim.s

Overstim.s, tu connais sûrement. Marque de nutrition sportive au logo rouge et blanc que l’on voit un peu partout et présente sur de très nombreux événements. Mais, sais-tu où elle est installée et comment elle fabrique ses produits ? Eh bien je suis allé voir pour toi !

Pourquoi j’ai voulu visiter Overstim.s

La nutrition sportive ce n’est pas spécialement mon truc. J’enquille pas mal de barres durant mes courses mais je suis moins porté sur tout ce qui est gels et boissons. D’ailleurs, pour les barres Overstim.s je les avais déjà testé et j’avais bien aimé. Un test est dispo sur le blog 😉

Bref, qu’est-ce qui m’a donc poussé à aller voir ce qui se cachait derrière cette marque ?

Eh bien c’est simple ! Déjà je suis curieux et j’aime voir comment sont faites les choses. Aussi, je trouve très intéressant de pouvoir mettre un visage sur une marque. Et surtout, Overstim.s est une marque dont je n’avais pas une bonne image. J’avais eu de nombreux retours comme quoi les produits étaient du genre à te péter le bide. Et, perso, je ne suis pas fan de leurs emballages. Leurs pots rouges ou verts m’inspirent vraiment un truc bien chimique. Ça va mieux avec les boites des nouveaux trucs bio 🙂

Et puis, entre les emballages et les gros stands que la marque sait déployer, j’avais en tête une énorme boite hyper industrielle. Tout ça pour dire qu’on se fait vite une idée de quelque chose et que c’est intéressant de creuser pour voir un peu mieux 😉

Nous sommes donc en 2019, Overstim.s me contacte et me propose de participer à la MCC fin août. C’est une course qui ouvre la semaine de l’UTMB à Chamonix. La proposition est intéressante et, tant qu’on ne me force pas à consommer tel ou tel truc, ça me va.

Fin juin, l’Ultra Marin et, comme Overstim.s est à proximité de Vannes, c’est la bonne occasion pour aller dire bonjour ! Comme ça je verrais un peu mieux par qui je me fais embarquer pour ce petit week-end montagnard qui va me faire mal aux pattes… Parait que par là bas c’est moins plat que sur La Rochelle 😆

La visite

C’est avec Laurence que je me rends tout d’abord à Saint-Avé, après un réveil ultra matinal, pour visiter le laboratoire où sont créés puis fabriqués les gels et boissons. Le bâtiment n’est pas énorme. Quelques salles à l’étage pour « cuisiner les échantillons » et faire des tests de qualité. 2 lignes de production et la petite partie logistique en bas. Oui ! Juste 2 lignes, 1 pour les gels et 1 pour les boissons.

Pour occuper l’espace, une petite dizaine de personnes dont Romain qui nous fait faire le tour. Je te donne de suite rendez-vous en bas de cet article pour mater la vidéo de la visite et ainsi voir à quoi ça ressemble 😉

 

Sortis de là, nous faisons quelques minutes de voiture pour arriver au siège, à Plescop. En entrant je constate qu’il est possible de venir retirer ses commandes directement sur place. Info intéressante pour les bretons adeptes de la marque.

Quelques bureaux et l’entrepôt au rez-de-chaussée, d’autres bureaux à l’étage ainsi que la salle où étaient conçus les produits avant l’ouverture du laboratoire. Ici, une trentaine de personnes.

Si nous étions déjà avec Fabienne, la Responsable Communication, nous retrouvons Bruno, le Grand Chef, et Manuel, le Diététicien. Entre historique et conseils, tu les retrouveras tous les 3 dans la vidéo.

Une autre vision

Cette visite aura été vraiment très intéressante. On a pu constater qu’Overstim.s n’est pas une structure si énorme qu’on aurait pu l’imaginer. Les personnes que nous avons rencontrés pratiquent des disciplines comme la course à pied, le trail, le triathlon, le crossfit… et sont passionnées. Je pense que c’est la base pour pouvoir créer des produits de nutrition sportive : être sportif et chercher à faire quelque chose dont on a soi même besoin.

Ce n’est pas pour ça que je me vais me gaver de produits énergétiques divers et variés mais j’avoue avoir testé 2 ou 3 trucs autres que les barres. Genre le Gatosport Bio versions Muffins. Super pratique et vraiment bon ! Ou encore le gel caféine goût café. Un produit face auquel j’étais un poil réticent lors de l’Ultra Marin mais, Laurence ayant goûté avant moi et passé 80 bornes à m’en dire du bien… j’ai vidé un tube. Surtout qu’à ce moment là j’étais carrément en fin de vie… bah honnêtement, le goût du café est là et le produit fait son effet hyper vite ! Vraiment un truc que j’aurais en joker sur de prochaines aventures.

visite overstims nutrition sportive running trail cyclisme endurance gel boisson energetique

Alors c’est sûr, je ne suis pas rentré dans le détail de la provenance des matières premières et de la composition des produits. Visiblement ils font en sorte de faire bien et de bosser au max avec des producteurs locaux. Sur les quelques étiquettes de trucs qui m’intéressaient que j’ai regardé, la liste d’ingrédients n’était pas trop à rallonge et c’est un bon point.

Allez, assez causé, ce qui t’intéresse c’est la vidéo ci-dessous ! Tu me diras ce que tu en as pensé et si toi aussi tu avais de gros à priori sur Overstim.s.

Le but n’est pas de faire un grand débat sur les bienfaits ou non des produits de nutrition sportive mais si quelqu’un veut lancer le truc, pas de souci, je me fais des pop-corn 😉

La vidéo de la visite chez Overstim.s

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

2 Commentaires

  1. AmandinE

    Clairement intéressant, déjà pour moi Overstim.S était une marque tout sauf française. Mais clairement, leur packaging fait penser à des produits hyperprotéinés pour bodybuilders (désolée !) et franchement, le côté entreprise familiale, Bretonne, produits locaux n’apparaît tellement pas dans leur communication et c’est bien dommage, au regard de notre fort appétence au chauvinisme ! Je reste dubitative sur leur produits…mais merci pour les infos Julien !

    Réponse
    • Julien

      Je vois que je ne suis pas le seul à trouver que les emballages donnent un côté chimique au tout. Je suis d’accord aussi sur le côté « pour bodybuilders ». Après je pense que le diététicien à bien résumé le truc : l’avantage c’est que c’est pratique. Pour moi c’est bien en consommation ponctuelle. Après je reste surtout adeptes de barres pour me nourrir sur les courses (toute marque confondue). Un produit dont je n’ai pas parlé mais que j’ai beaucoup consommé sur l’Ultra Marin, la boisson électrolytes qui, comme son nom l’indique, ne contient que des électrolytes. Là aussi c’est pas mal et ce n’est pas bourré de trop de choses.

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Soutenir le Blog

Bons Plans

Un peu de lecture ?

ut sit amet, ut adipiscing id Praesent mi, accumsan velit, ut

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !