Raid ESSEC EY 2017

C’était le samedi 11 Mars, c’était la deuxième fois que j’y allais et c’était encore vachement bien. C’était, c’était, c’était ???… Le Raid ESSEC EY ! Retour sur une journée de folie, que dis-je ? Une journée et une soirée !

La nocturne

Avant d’attaquer le plat de résistance, il est proposé le vendredi une course nocturne optionnelle de 17km sur Cergy et ses alentours. 

Maintenant sur La Rochelle, il a tout d’abord fallu jouer un contre la montre sur la route du retour pour être présent à l’heure du départ. A peine arrivé, le temps de rallumer le ballon d’eau chaude et d’enfiler la tenue de combat que je suis synchro avec les Lapins Runners qui arrivent à la gare.

C’est donc avec mes bouffeurs de salade préférés que j’arrive à l’ESSEC. On y retrouve Franck et Sonia de la Triplex Team qui avaient gagné leurs dossards sur le blog et qui nous accompagneront le lendemain.

raid essec ey 2017 raidoutable etudiant multisport c'est bien d'être bien cbdb

21h (et quelques minutes), let’s go ! C’est un total de 69 coureurs qui s’élancent prêts à faire chauffer les frontales. Ambiance détente, du D+, un beau ravito, énormément de bisous et le tout pendant 1h45.

On a quand même réussi à se perdre quelques minutes à un moment mais rien de bien méchant. Le mieux pour s’en rendre compte est de jeter un œil à cette première vidéo :

A l’aube du 2ème jour

6h du mat, le réveil sonne, ça pique sa maman… faut dire qu’en s’étant enfilé des pâtes à précisément minuit 47 puis en ayant pioncer que 4h… Bref, c’est pas tout mais on a un « Raidoutable » à torcher.

On choppe Audrey sur la route, vous savez ma binôme de La Saintélyon, eh bien elle a resigné sur ce coup. Parce que oui, le Raid ESSEC EY, ça se court à 2. Bon là on sera 6 mais ça fait 3 x 2 quoi…

Le petit déj nous attend avant d’embarquer dans les bus qui nous mèneront au point de départ. Déjà là ils ont dû sentir la bande de fouteurs de merde, on se retrouve dans 2 cars différents, soit disant que c’est classé par numéro de dossard… mouais… 😛

raid essec ey 2017 raidoutable etudiant multisport c'est bien d'être bien cbdb

Un peu moins d’une heure plus tard nous arrivons du côté de l’abbaye de Royaumont et sous le soleil s’il vous plait. Ça fait plaisir, en 2016 le ciel était bien gris. Nouveau point de départ donc. Le parcours change à chaque édition et c’est une bonne chose.

Dans le sas je trouve l’équipe « Mr et Mrs Smith » dont j’avais ramassé un dossard par terre la veille et que je traquais depuis (là on va voir qui a bien suivi la 1ère vidéo). Mission accomplie !

Faites chauffer

Les fauves sont lâchés, on attaque par 12km de trail histoire de se chauffer gentiment, je dirais même de se réchauffer car mine de rien, ça caille.

Après une bonne côte on arrive en forêt et, avec cette magnifique météo, la balade est vraiment agréable. Ça n’empêche pas que certains passages soient bien gras et qu’on patauge dans la gadoue mais c’est ça qu’est bon !

A l’issue de cette première étape, on a droit à un bon gros ravito et surtout, on récupère les vélos sur lesquels nous resterons les 40 prochains kilomètres.

raid essec ey 2017 raidoutable etudiant multisport c'est bien d'être bien cbdb

Cette partie pédalage est découpée en 3 phases ponctuées par le ravito du midi où je teste le sandwich Prince de Lu, jambon, un délice, puis par la course d’orientation. Sur cette dernière nous avons ajouté environ 4km au total de la journée.

S’ensuit le Run & Bike et les 8 derniers kilomètres de trail durant lesquels j’ai bien senti mes tendons d’Achille me dire qu’ils n’étaient pas contents. Pis pour bien faire, j’étais un poil déshydraté. Bref, pour finir, j’ai dû alterner marche et relances de bourrin.

Et c’est après 9h18 d’effort et surtout 77km de bonne humeur que nous passons la ligne d’arrivée. Oui, il faut le dire, l’ambiance aura été folle tout du long !

A la bouffe

Après avoir récupéré nos t-shirts Finisher, retour dans la grande salle où, cette année, des tables ont été installées pour le dîner. En attendant l’heure de la soupe il y a déjà de quoi bien casser la croûte. Perso c’est plutôt la direction des ostéos que je prends.

raid essec ey 2017 raidoutable etudiant multisport c'est bien d'être bien cbdb

Une fois tout le monde attablé, la remise des prix commence. La bonne idée est ici de la faire par morceaux en alternance avec le repas. On nous amène les plateaux de charcuterie, gamelles de pâtes ou desserts directement à table. Ça leur fait peut être un peu plus de boulot mais au moins la partie blabla est super digeste et les gens restent. Aussi ça permet de faire connaissance avec d’autres participants.

Jamais 2 sans 3

Avec un titre comme ça je pense que mon avis sur ce raid est clair, c’est de la balle ! A part un petit bug de balisage le vendredi soir je crois que je n’ai rien à dire… faites chier les jeunes, j’ai pas de quoi écrire des trucs pas cool pour conclure mon article… Même que je n’ai pas été payé ou menacé pour dire ces gentilles choses 😛

Bien que l’équipe organisatrice soit en partie renouvelée tous les ans ça reste au top. Le parcours était super, les ravitos bien remplis, les bénévoles à fond, tout était réuni pour passer une excellente journée.

C’est un peu plus de 250 participants qui auront choisi l’une ou l’autre des 2 distances proposées. Ça mériterait vraiment que d’avantage de personnes tentent l’aventure. Si tu as cette idée en tête, n’hésite pas, tu ne seras pas déçu 😉 Moi j’y retourne !

Allez, on se quitte avec la vidéo de cette magnifique course et surtout avec un grand merci aux orgas.

A propos de l'auteur :

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

On en cause ??