Select Page

Les 20 Kilomètres de Paris 2018

Les 20 Kilomètres de Paris 2018

Les 20 Kilomètres de Paris fêtaient leur 40ème anniversaire lors de cette édition 2018 et, pour cette 3ème participation, je n’ai pas eu l’impression que c’était vraiment la fête. Retour sur ce beau dimanche 14 octobre.

Du taf et des potes

Comme de nombreuses courses, ça ne commence pas à la ligne de départ mais 1 ou 2 jours avant avec le village d’exposants et ses animations. Tu sais, le truc où je suis du début à la fin mais dont je n’ai pas le temps de faire le tour 😆

Parce que j’aime bien démarrer avec les pattes bien raides, j’ai passé mon vendredi et mon samedi à bosser sur le stand Accessoires Running et on a clairement pas eu le temps de s’ennuyer.

Ah si, j’ai quand même pu constater qu’il n’y avait vraiment pas de thème pour cette année. Après la bande-dessinée en 2016 puis le street art en 2017, en 2018 ce n’est que « la 40ème » toujours sur fond de graph… Dans le village, ils ont ressorti les bâches sur lesquelles les gens ont signé les 2 années précédentes, juste comme ça, pour les montrer… Là je me suis dit qu’ils ne s’étaient pas foulés…

Les 20 kilomètres de paris 2018 40ème édition

Bref ! Ce fut aussi l’occasion de revoir tout plein de monde et, même si je n’ai pas toujours eu le temps de discuter très longuement, ça fait plaisir 🙂

Et puis, comme c’est de nouveau Sophie et Thomas qui m’hébergeaient, les soirées étaient bien fun… et les nuits un peu plus courtes 😆

Les 20 Kilomètres de Paris 2018

Dimanche matin, 5h40, le réveil sonne. Oui ça fait tôt pour un départ programmé à 10h45 mais nous sommes 4 à devoir nous relayer pour prendre une douche et pour passer dans la petite pièce d’où tu ressors plus léger. Et puis ensuite il y a le train à prendre et tout et tout.

« 4 ? Sophie + Thomas + toi ça fait 3 non ? » Attends, je ne t’ai pas encore dit qu’Amélie était aussi parmi nous ! Amélie je l’ai rencontré au départ du Marathon de Paris cette année, tu sais elle m’avait apporté des petits chocolats tout mignons qu’elle avait chouré à son fils. Elle avait parcouru les 42km195 avec Sophie et, forcement, ça crée des liens !

7h, nous sommes sur le quai à attendre le RER et Amélie, avec ses expressions du sud, nous sort qu’elle a des pingouins qui la traverse. Visiblement ça veut dire qu’elle à froid. On a les yeux qui collent mais on se marre bien !

1 grosse heure plus tard, nous voilà à la sortie du métro, à quelques pas du village, à sentir les rayons du soleil sur nos visages. Quoi ? Du soleil ?? Merde ça fait 1 semaine qu’ils annoncent de la flotte… Après 2 jours à prendre le chaud sur le stand je me réjouissait de ces quelques gouttes… En plus j’avais reçu la Storm Pro de Cimalp à tester… Je suis peut être maudit cette année ? Quoi que je fasse, il fait toujours méga chaud !

Le bordel

Si à l’origine je ne devais pas forcement courir ce 20 kilomètres, j’ai pu avoir un dossard de dernière minute marqué St-Yorre. Merci Caro 😉

Et puis, étant accrédité presse j’ai droit à ce petit plus qui est d’accéder au village le dimanche matin. Il est surtout réservé aux groupes de grosses entreprises. Je voulais principalement y laisser mon gros sac à dos à la bagagerie. Chose qui d’habitude se fait extrêmement rapidement mais là, l’espace qui était jadis réservé à cet effet est utilisé pour accueillir Air France qui bien sûr, ne gère pas ses propres consignes… Résultat, juste 2 ou 3 personnes derrière un petit comptoir pour gérer la chose et 45 minutes de queue…

Les 20 kilomètres de paris 2018 40ème édition

J’avais mis un rendez-vous à 9h20 devant le stade où se trouvent les consignes normales et comment dire qu’on a eu un peu de retard. Au moins, des retours que j’ai eu, de ce côté là, et donc pour la grande majorité des coureurs, ça tournait impeccable.

Les acteurs du jour

Un fois au dit point de rendez-vous (et un peu plus loin), nous retrouvons :

Les 20 kilomètres de paris 2018 40ème édition

Ça en fait du monde pour passer un bon moment ! Bien sûr nous n’arriverons pas à rester vraiment tous groupés mais c’est cool de partager quelques instants ensemble. Pendant et après la course, j’aurais aussi pu croiser des têtes connues 🙂

Ambiance de départ

Je ne peux pas dire que la motivation de filmer cette course était hyper envahissante. Peut être à cause de la fatigue cumulée les jours précédents ou aussi parce que j’en suis déjà à ma 3ème participation. Mais c’est quand même caméra à la main que je me fraye un chemin jusqu’au sas 1h55. Tu pourras donc découvrir les quelques images prises à la fin de cet article 🙂

Ce sas 1h55, nous sommes parmi les derniers à y entrer et, plus loin, ce sont les 2h05. C’est la première fois que je me retrouve avec du vide comme ça derrière moi. C’est bizarre mais d’un autre côté ça change de quand tu te retrouves tassé à 10 par m² et puis ça avance vachement bien 🙂

L’ami Steve Kondo est toujours sur son podium et on ne manque pas de monter lui dire bonjour.

Les 20 kilomètres de paris 2018 40ème édition

Arrivés au niveau des traditionnelles arches oranges, toujours personne derrière, on peut admirer tranquillement la Tour Eiffel en attendant notre tour d’accéder à la zone de départ. Enfin… nous serons vite rejoins par le sas suivant que nous voyons avancer tel une horde de manifestants en colère 😆

Pierre fait le taf au micro et chauffe tous les coureurs. Le décompte est visible sous l’arche de départ, c’est l’heure d’y aller !

Jusque là tout va bien, tout le monde à le sourire, il y a de la musique un tant soit peu entraînante, un départ comme on les aime 🙂

Le parcours

Pour cette 40ème édition, le parcours me semble être identique à celui que j’ai connu lors de la 39ème mais, avec le soleil, c’est quand même plus joli ! Surtout la traversée du Bois de Boulogne où on pouvait apprécier les couleurs d’automne 🙂

Sinon, même si il y a quand même de grandes lignes droites, c’est quand même une balade que je trouve plutôt agréable.

L’animation

Comme d’habitude, plusieurs orchestres et autres spots musicaux étaient disposés le long de ces 20 kilomètres. Par contre j’ai trouvé que beaucoup étaient un poil mous à jouer des musiques pour dépressifs… Rien de très entraînant, de motivant pour continuer d’avancer… Surtout dans ces derniers sas où ce type de motivation est vraiment important.

Peut être que était-ce plus joyeux dans les minutes précédentes ?

Les ravitos… et leurs déchets

Toujours fournis par Bio c’ Bon, les ravitos ne sont pas hyper garnis. Si tu n’aimes pas les fruits secs et qu’un carré de sucre ne te donne pas envie… bah tu fais régime !

Par contre les petites bouteilles d’eau Thonon de 25cl étaient très bien. Le bouchon qui se rabat est pratique pour garder sa bouteille sans en mettre partout. Pour boire il ne vaut tout de même pas les bouchons sport qu’on retrouve chez une autre marque du même groupe.

D’ailleurs ce groupe, qui possède aussi St-Yorre, a cette année décidé d’emmener toutes les bouteilles au recyclage. Pour cela des grandes poubelles étaient disposées comme d’habitude après les ravitos mais bien sûr c’est beaucoup plus simple de tout mettre par terre…

Franchement ce n’est pas compliqué de garder cette petite bouteille à la main, surtout qu’avec la chaleur c’était plutôt utile. Et je ne parle pas des emballages de gels…

À l’arrivée

De retour au pied de la Tour Eiffel, direction médaille et compagnie avec tout d’abord de quoi s’hydrater. Au choix St-Yorre ou Thonon… enfin au choix… là c’était plus du genre tu prends ce qu’on te donne et tu fermes ta gueule si tu voulais l’autre. C’est une bouteille par personne et si tu veux changer bah… tu changes pas en fait… Possible aussi qu’on soit tombés sur la bénévole pas cool.

Ensuite, voilà de quoi grignoter. Le traditionnel petit sac rempli par Bio c’ Bon. Cette année c’était la même chose pour tout le monde : pomme, compote, cookie, petit chocolat… pas grand chose à se mettre sous la dent quoi. Mais c’est bien, ça fait tourner les épiceries et restos du coin 🙂

Les 20 kilomètres de paris 2018 40ème édition

Et pour finir, la médaille. Pour cette 40ème édition je dois dire qu’elle est très réussie ! Mais ça ne l’empêchera pas de rejoindre ses copines dans la boite à chaussures 😆

Les 20 Kilomètres de Paris, c’était un anniversaire ?

Alors je ne sais pas si c’est le fait d’avoir déjà participé 2 fois à cette course mais cette année je l’ai trouvé moins sympa. Peut être aussi que je m’attendais à ce que les organisateurs exploitent correctement le fait que ce soit la 40ème édition ? Là j’ai trouvé qu’il n’en était rien et même que c’était surtout du recyclage en gardant l’image street art de 2017 et en ressortant les bâches des 2 années précédentes.

Les 20 kilomètres de paris 2018 40ème édition

Allez, un truc sympa quand même, Race Routes qui a édité des affiches montrant le tracé des parcours des éditions précédentes. Un petit bon dans le temps intéressant 🙂

Bref, Les 20 Kilomètres de Paris ça reste un chouette événement sur lequel j’aurais plaisir à revenir et on verra en 2028 si ils arrivent à mieux marquer le coup pour une dizaine supplémentaire.

#vracpack | Mon équipement pour Les 20 Kilomètres de Paris

Les 20 Kilomètres de Paris 2018 en vidéo

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Bons Plans

https://img.metaffiliation.com/na/na/res/trk/script.js
ut libero efficitur. commodo consequat. ut

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !