Sélectionner une page

Test du Sac Gilet Trail Kinetik Sputnik

Test du Sac Gilet Trail Kinetik Sputnik

Sputnik, un mot qui doit de sûrement t’évoquer les satellites Russes. Mais il correspond aussi à un nom Russe qui signifie « compagnon de route ». Plutôt approprié pour un sac de trail non ? Eh bien c’est aussi la réflexion faite par la marque Kinetik pour nommer son dernier sac gilet de 6L. J’en ai fait l’essai et voici mon avis 😉

Sputnik, le 2ème sac de Kinetik

J’avais déjà pu tester le Rocket, le premier sac gilet de cette jeune marque française. D’une capacité de 3 litres et doté de 5 poches, c’est un accessoire que j’avais apprécié. Ici, pour le Sputnik, on reprend la même base, on double le volume de chargement et on ajoute quelques bricoles.

Nous avons donc un total de 6 poches pour un volume de chargement de 6L et toujours une grande légèreté. Annoncé à 85g, je l’ai pesé chez moi à 90g en taille 2. Pour info, 4 tailles sont dispos et j’en reparle plus bas.

La structure principale est toujours composée d’un mesh filet très aéré sur lequel vient s’ajouter la couche externe formant les poches. Celle-ci est fine, paraît bien résistante et sa déco est sublimée. Je trouve très sympa cette version mêlant du bleu marine à du jaune fluo.

Sur l’avant, les 2 poches pour flasques. Elles peuvent accueillir des modèles jusqu’à 750ml ! Mais, à l’heure où j’écris ces lignes, je ne crois pas que ça existe… tu me diras en commentaire si tu en connais 😉

Leurs ouvertures sont équipées d’une petite languette pour en faciliter la manipulation. Les bordures sont élastiques et revêtues d’un tissu doux. C’est aussi le cas des autres bordures de ce gilet à l’exception de celles des poches. On passera alors sur un rabat thermocollé.

test kinetik sputnik sac gilet trail running

Toujours sur les bretelles, se trouvent les accès des poches situées sur les flancs. Spacieuses, il y a de quoi mettre de la nutrition et des accessoires.

À l’arrière, le compartiment principal. Parfait pour une veste et autre bricoles plus volumineuses. En bas, la nouvelle poche. Elle est zippée et fait toute la largeur du dos. Nickel pour mettre ses papiers à l’abri par exemple. J’apprécie le curseur autobloquant qui ne fera pas de bruit et ne gigotera pas 🙂

test kinetik sputnik sac gilet trail running

On notera l’ajout de quelques perforations sur les épaules et le bas du dos. De quoi renforcer la respirabilité du tout.

Un système porte-bâtons fait également son apparition. Il est constitué de 2 gros élastiques placés en bas du dos. De plus, leur surface est réfléchissante pour gagner en visibilité et donc en sécurité. Je te le dis de suite, n’étant pas équipé, je n’ai pas testé cette fonctionnalité.

Pour fermer ce Sputnik, on reste sur 3 petites sangles élastiques réglables avec minis boucles rapides.

test kinetik sputnik sac gilet trail running


Bien choisir la taille tu devras

Avant d’aller plus loin, il faut qu’on cause ! J’ai fait une connerie et je dois t’en parler ! Cette connerie était de ne pas avoir pris la bonne taille pour ce Sputnik…

Kinetik m’avait fourni un taille 2 pour ce test. Au premier essayage, je sens une légère compression sur les flancs et me demande si il n’est pas trop petit. Un regard extérieur me dit que ça semble serré et on fait donc l’échange pour un taille 3.

Là, clairement, je suis plus qu’à l’aise ! Mais, une fois quelques bricoles installées dans le gilet, je me retrouve vite à serrer les sangles presque à fond. Et puis, en courant ça gigote. Surtout les flasques qui me donnent l’impression d’avoir une énorme paire de seins en silicone… 😆

Bref, ça ne va pas du tout… Je prend un peu mieux connaissance du guide des tailles, me mesure comme indiqué et, en effet, je tombe sur la taille 2… Presque bon pour la 3 mais 2 quand même. J’ai souvent l’habitude de prendre plus grand pour les fringues parce que je suis un peu large d’épaules et que ça ne m’est souvent pas adapté. J’ai fait pareil ici du coup… Faut dire que je n’ai pas spécialement le physique d’un coureur… J’avais d’ailleurs fait la même erreur avec le gilet Freexion… #desfoiscestbiendereflechiravantdagir

test kinetik sputnik sac gilet trail running

Bon, le taille 2 étant encore chez moi, j’ai eu le feu vert pour enlever l’étiquette et le mettre en service. Et là, comment te dire que l’expérience fut tout autre ! 😀

Au passage, t’as vu, avec l’étiquette t’as le droit à un autocollant arborant le logo de la marque. Je trouve ça sympa de mettre ça là 😉

test kinetik sputnik sac gilet trail running

En résumé, réfère-toi bien au guide des tailles fourni par Kinetik. Si tu es entre 2, je pense que le mieux est de prendre la plus petite. Après tout, quand on y pense, pour que les éléments placés dans le gilet ne bougent pas, ils faut qu’ils soient calés entre la couche extérieur des poches et ton corps. Pour cela il faut que ce soit bien ajusté. Si une légère compression peut se faire sentir, elle s’oublie vite une fois en mouvement.

Allez, ceci étant dit, on passe à la suite ! 🙂

Kinetik Sputnik : Confort et légèreté

Une fois sur le dos, pas de gros réglages à faire pour ce Sputnik. On peut ajuster le serrage des 3 sangles et walou. Seul truc à ce niveau là, c’est petit et pas toujours évident à manipuler. Au moins, une fois réglé, ça ne bouge pas 🙂

Je conseille de faire ce réglage une fois le gilet chargé et durant les premières foulées.

test kinetik sputnik sac gilet trail running

Je disais donc, une fois sur le dos, on ne le sent pas, ou presque pas. Ce sac gilet est un peu comme une fringue supplémentaire : c’est léger !

Toutes ses poches sont accessibles sans avoir à l’enlever. Bon, en fonction de la souplesse de chacun ce sera plus ou moins simple d’attraper ce qui est au fond de la poche arrière ou de manipuler la poche zippée.

Cette poche zippée justement, j’y plaçais mes papiers et un peu de thunes. Comme le Sputnik n’est fait que de tissu, il faut protéger un peu tout ça de l’humidité. Sachet congélation obligatoire ! D’ailleurs c’est le petit truc qui lui manque je trouve, une poche imperméable. Certes ça pourrait nuire un peu à la respirabilité d’une zone mais au final, si on y colle du matos dans des sachets zippés, ça ne change pas grand chose de coté là non ? Ce serait intéressant aussi pour protéger un smartphone par exemple.

test kinetik sputnik sac gilet trail running

Sinon, dans le dos, il est facile de placer une veste et autres gros trucs. Pour mes essais, je chargeais également des flasques d’eau supplémentaires histoire de faire du volume et du poids. Comme dit plus haut, pas besoin d’enlever le gilet pour récupérer ou remettre quelque chose… J’ai quand même dû demander de l’aide une fois parce que ma souplesse à des limites 😆

Sur les côtés, on loge facilement un grand smartphone ainsi que de la nutrition et d’autres bricoles. Les flasques s’installent facilement dans les poches prévues. J’avais à ma dispo le modèle de la marque, les Akua Flask 350ml et de classiques Hydrapack 500ml.

En courant

C’est parti et c’est super, rien ne bouge ! Enfin rien, sauf les flasques quand on commence à les vider. Elles ne ballottent pas spécialement et ne deviennent pas trop chiantes mais s’enfoncent simplement dans les poches. Il faut donc aller les rechercher à chaque fois et limite les sortir pour boire. Ça peut devenir un peu contraignant, surtout si tu es engagé sur une course très rapide.

Là, je dirais qu’il manque simplement un élastique ou quelque chose du genre pour les maintenir en haut par le bouchon.

Ah, et une fois les flasques au fond des poches, en fonction du modèle et de la position dans laquelle elles se mettent, elles peuvent créer un petit point dur au niveau des côtes. Ce n’est pas très méchant mais ça peut être chiant. Autrement, le reste du chargement se fait peu sentir. Après, tout dépend de la manière de ranger mais vraiment le confort est là.

test kinetik sputnik sac gilet trail running

Les poches latérales étant spacieuses, on cherche parfois un peu l’élément désiré. Surtout si celui-ci est au fond derrière ses copains. Il suffit de s’organiser correctement dès le départ 🙂

Côté mouvements, le Sputnik fait corps avec toi. Il suit bien sans être gênant à un moment ou un autre. Au final je dirais même qu’on l’oublie presque.

Chose agréable, il ne tient pas chaud ! Faut dire qu’il est fin et bien aéré. La transpiration est correctement évacuée vers l’extérieur et je l’ai bien vu avec les traces de sel à l’issue d’une sortie de 5h. D’ailleurs, c’est marrant, ces traces dessinaient presque les contours de ce qu’il y avait dans les poches 😆

test kinetik sputnik sac gilet trail running

Tu sais déjà que ton matériel prendra de l’humidité dans la tronche. Chose que j’ai surtout constaté au niveau du dos et ma veste était à faire sécher en rentrant. En course ça peut être quelque peu relou d’enfiler un truc humide. Sur les flancs c’est moins flagrant. Il faut donc penser à protéger ce qui doit l’être 😉

Un truc un poil chiant, l’excédent des sangles qui peut se balader. Rien de dramatique mais j’aime pas les trucs qui gigotent 😛

À voir comment coincer tout ça de manière simple et efficace.

Entretien

Comme je viens de dire que je l’avais bien dégueulassé, intéressons nous maintenant au lavage. D’après l’étiquette, celui-ci peut s’effectuer en machine à 30°C. Le Sputnik s’apparentant pas mal à un vêtement, ça parait logique 🙂

test kinetik sputnik sac gilet trail running

Perso, j’aurais plus tendance à le prendre avec moi sous la douche 😛

Un truc pratique

Une chose que j’aime beaucoup avec ce Sputnik, c’est le fait de pouvoir vraiment le compacter ! Tu pars en week-end, tu as prévu une grosse sortie mais tu manques de place dans ta valise ? Eh bien là, le problème est réglé ! Que tu le plies comme un simple t-shirt ou que tu le mettes en boule, clairement il ne prend pas de place 🙂

test kinetik sputnik sac gilet trail running

Tu pourrais même le faire tenir dans ta poche !


Le Sputnik : un super compagnon de route !

En alliant confort, légèreté, stabilité et respirabilité, Kinetik nous offre un excellent sac gilet avec le Sputnik. Avec sa capacité de chargement de 6L, il permet d’emporter tous le matériel nécessaire pour partir de longues heures.

Ses différentes poches permettent d’organiser correctement le tout et il faut juste penser à utiliser des sachets type congélation pour protéger certains trucs de l’humidité. Une poche imperméable serait un plus.

test kinetik sputnik sac gilet trail running

Reste également à améliorer un peu le maintien des flasques mais, en attendant, utiliser des modèles avec pipettes est une bonne solution. Même si la flasque descend, la pipette restera facilement trouvable 🙂

Vraiment, j’apprécie le fait qu’il se compacte autant. Facile de l’emmener partout !

Dernier point important, son prix : 75,99€. Le rapport qualité/prix est bon et le Sputnik est un excellent choix pour qui cherche un produit offrant confort et simplicité tout en étant technique. Il est disponible en 3 couleurs et, je le redis, fait bien attention au choix de la taille 😉

Et pour toi, quelles sont les qualités indispensables pour un sac de trail ?

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

2 Commentaires

  1. Campos

    Bonjour

    je te confirme les flasques de 750ml existent bien. J’en ai deux de chez Raidlight avec pipette.

    Cdlt

    Réponse
    • Julien

      Ah bah voilà, merci pour l’info 🙂

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Soutenir le Blog

Bons Plans

Un peu de lecture ?

pulvinar vel, quis, ipsum dictum non venenatis tristique massa

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !