Sélectionner une page

Test sac Trail Nathan VaporKrar 2.0 4L

Test sac Trail Nathan VaporKrar 2.0 4L

Tu aimes les sacs de trail légers, minimalistes, dans lesquels tu peux caser tout le nécessaire pour ta sortie ou ta course ? Alors je te propose de découvrir dans ce test le VaporKrar 2.0 4L de Nathan !

C’est ce sac qui m’a fait vraiment connaître cette marque américaine lorsqu’il a remporté le 3ème prix des Trophées de l’Innovation lors du Salon du Running. Je m’y suis donc intéressé pour savoir si il méritait sa place sur le podium.

Pour la version 12L de ce sac j’ai pu proposer un test croisé homme/femme mais ici tu n’auras que mon seul avis. Sache tout de même que ce VaporKrar 4L existe aussi en version VaporHowe pour les femmes. Coupe adaptée et coloris différent pour ce dernier 😉

Le Nathan VaporKrar 2.0 4L

Si je n’avais pas envie de me faire chier, je te dirais d’aller lire le test du VaporKrar 12L et qu’en fait ce 4L est construit a peu près pareil. Mais, comme tu viens ici pour chercher une info de qualité sans avoir à regarder ailleurs, c’est parti pour le tour du propriétaire de ce petit sac de trail 🙂

Toujours conçu en partenariat avec l’Ultra Trailer Rob Krar, ce sac est fabriqué dans une matière qui me fait penser à de la peau de chamois, particulièrement sur sa face interne. Le reste est plus fin et légèrement extensible. Au niveau du col et des passages des bras, une bordure douce recouvre le tout pour plus de confort et limiter les irritations.

On retrouve des perforations un peu partout pour optimiser la ventilation.

Côté look, ce mélange de gris et de orange fait assez terne et vieillot mais en même temps c’est sobre et ça donne un aspect costaud. Moi j’aime bien 🙂

Ah ! Et quelques marquages réfléchissants sont de la partie.

Point de vue construction on est, en gros, sur la même chose que le 12L et pourtant avec celui là j’ai moins ce pressentiment de durabilité limitée. Comme quoi l’aspect visuel y est pour quelque chose. Enfin tu me diras ce que tu en penses.

N’empêche que je garde mes réserves sur les velcros et petites fermetures éclairs. Des éléments qui en fait tiennent bien le coup mais à voir après encore plusieurs mois d’utilisation. Au passage, j’aime toujours autant qu’il n’y ait qu’un fil comme tirette. C’est pratique et silencieux !

À l’avant

Sur chaque bretelle on retrouve, en partant du haut :

  • Une sortie pour le tuyau de la poche à eau.
  • Une poche zippée. Celle de droite inclue une mini poche et celle de gauche le sifflet.
  • Une poche pour flasque souple. Si celle-ci est équipée d’une paille, il est possible de la caler dans le passant prévu sur la poche zippée juste au dessus.
  • Une poche avec fermeture velcro par dessus la poche flasque.

test nathan vaporkrar 2.0 4L sac de trail running

En complément, côté gauche, nous avons la poche smartphone avec membrane imperméable qui se cache derrière l’emplacement flasque. Perso je trouve son placement idéal et, à l’usage, c’est hyper pratique ! Dommage que Nathan ne mette pas la même de l’autre côté…

Au centre, les 2 sangles réglables avec boucles rapides pour bien ajuster tout ça. Elles sont montées sur un système de rails pour personnaliser le réglage. Sur celle du haut on a l’attache magnétique pour le tuyau de la poche à eau. Chose très appréciée sur le VaporKrar 12L. Enfin c’est une petite pièce que je préfère laisser chez moi pour éviter de la perdre comme je n’utilise pas de poche à eau avec ce sac :p

test nathan vaporkrar 2.0 4L sac de trail running

Toujours sur celle du haut, on remarquera l’angle donné à la boucle rapide. Pourquoi ? Euh bah je ne sais pas.

À l’arrière

Cette fois on va partir de contre le corps à vers l’extérieur :

  • Un compartiment pouvant accueillir une poche à eau jusqu’à 1,5L. Il y a une attache velcro pour celle-ci ainsi qu’une boucle pour accrocher le sac à un porte manteau par exemple.
  • Un compartiment a accès rapide et donc juste fermé par un petit velcro. La séparation avec le précédent est faite avec un espèce de mesh extensible.
  • Une poche zippée avec membrane imperméable. Elle n’occupe pas tout à fait toute la hauteur du sac.
  • Une poche transversale avec un accès de chaque côté.

test nathan vaporkrar 2.0 4L sac de trail running

Les flasques qui vont bien

Nathan fournit 2 flasques souples de 590ml avec son VaporKrar 4L. Elles nous viennent de chez Hydrapack mais sont un peu différentes de ce qu’on voit d’habitude.

Elles intègrent un renfort rigide, l’ExoSpine, qui évite qu’elles ne tombent au fond de la poche au fur et à mesure qu’elles se vident. Cela facilitent aussi les manipulations et le remplissage. Par contre on ne pourra pas les plier autant que d’autres mais j’ai envie de dire que ce n’est pas gênant.

Elles sont aussi dotées d’une paille afin de pouvoir boire sans avoir besoin de sortir quoi que ce soit 🙂

Le VaporKrar 2.0 4L en action

Depuis que je l’ai reçu, j’aurais eu l’occasion d’en faire des bornes avec ce VaporKrar 4L ! Tout d’abord durant ma préparation pour l’Ultra Marin, puis ensuite en m’entraînant un minimum pour la MCC avant la course elle même.

À l’utilisation aussi je retrouve des points communs avec la version 12L. En gros, pas de doute, c’est bien un sac Nathan 😛

Tout d’abord, en l’enfilant, je ressens une légère compression sur les flancs. Signe que ce VaporKrar est très ajusté et cela pour des raisons de stabilité. Une sensation pas forcement désagréable et qui se fait vite oublier. Pour parfaire l’ajustement et le maintien, le réglage de la hauteur et de la longueur des sangles est très simple.

Confortable et (plutôt) stable

En courant, le sac reste bien stable mais peut être un peu moins que le 12L. J’ai eu parfois, et je dis bien parfois, des frottements sur le torse dus à quelques mouvements du bordel. Je pense que 2 choses peuvent expliquer cela :

  • La plus probable, un mauvais réglage de ma part au niveau des sangles. J’avoue ne pas avoir toujours trop affiné…
  • Les sangles simples sont moins efficaces en terme de stabilité que les sangles en « V » du 12L.

Autrement, même chargé, c’est un sac très confortable à porter ! Sa coupe et sa légèreté n’y sont pas pour rien. En plus il est assez respirant et ne tient pas chaud.

Pratique

Ses poches avant et latérales sont facilement accessibles et permettent d’avoir la plupart du matos courant sous la main.

Par « poches latérales » je désigne les accès au compartiment transversal dans le bas du dos. Bien qu’il soit facile d’y mettre la main, il faut un peu de souplesse quand même et, en fonction de ce qu’on y met, la manipulation sera plus ou moins aisée.

À l’arrière, le compartiment fermé par un velcro est idéal pour stocker une veste et la chopper sans retirer le sac. La remettre sera une autre histoire et là il faudra sans doute se déséquiper.

test nathan vaporkrar 2.0 4L sac de trail running

La poche zippée est bien mieux foutue que sur le 12L avec sa fermeture centrale. Elle est par contre bien plus petite… Normal ! Nous sommes sur un sac d’une contenance inférieure. Perso je m’en sers pour caser des choses comme mes papiers, une batterie externe, des mouchoirs… Le tout dans une pochette plastique car, même si la poche est dite imperméable, ça ne protège pas de ouf non plus. La transpiration finit par traverser et la pluie pourrait s’infiltrer, au minimum, par la fermeture qui n’est pas étanche.

Même chose pour la poche téléphone qui jouit d’une membrane imperméable… Il y a encore du boulot pour que ce soir vraiment efficace.

Costaud

Malgré la légèreté de ses matériaux, le VaporKrar 4L est robuste ! Je l’ai porté sur déjà de nombreux kilomètres et pris sous 1 ou 2 douches pour le laver. Il est toujours en bon état !

Allez, y’a bien 1 fil ou 2 qui dépassent et de petits accros en bas d’une poche à l’avant. Vraiment rien de bien méchant. Je suis surtout étonné de voir que les marquages ne font pas trop la gueule 🙂

Va et vient

Jusque là le bilan est plutôt positif mais il y a un truc qui me chagrine un peu.

Les flasques avec renfort sont vraiment une bonne idée je trouve. Elles sont simple à manipuler et, en effet, ne tombent pas au fond des poches. Problème, elles ont tendance à rebondir dans celles-ci ! Dans de plus rares cas, ces oscillations faisaient dégager la pipette de sa bande de maintien.

test nathan vaporkrar 2.0 4L sac de trail running

Chose étrange, ce n’est pas systématique. Par exemple, à gauche, si la poche smartphone est occupée et que la poche velcro en bas du logement de la flasque est aussi remplie, ça met le tout un minimum « sous pression ».

La solution est pourtant simple à mettre en œuvre je pense : augmenter la tension de l’élastique en ouverture de poche ou y mettre un cordon réglable.

À noter qu’il n’est pas impossible qu’il me faille simplement trouver un réglage du sac plus adapté à ma morphologie pour écarter ces mouvements ainsi que ceux décrits plus haut…

VaporKrar 2.0 4L, je valide !

Est-ce que le VaporKrar 2.0 4L mérite son prix aux Trophées de l’Innovation ? Une question à laquelle il est difficile de répondre puisque cela ne concernait pas que des sacs de trail. Aussi je ne suis pas sûr qu’il présente une réelle innovation. Ce dont je suis sûr par contre c’est que, bien qu’il ne soit pas parfait, il est vachement bien !

4L ce n’est pas bien spacieux mais c’est plus que suffisant pour de nombreuses courses ou sorties un peu longues. Surtout que maintenant nous pouvons facilement trouver des shorts avec plein de poches à la ceinture. Aussi, cela peut éviter d’emmener trop de bordel inutile et force à se concentrer sur l’essentiel.

J’apprécie sa légèreté, son confort, sa stabilité et ses nombreuses poches bien placées. Oui oui, je sais, j’ai dit que la stabilité pouvait être un peu améliorée, tout comme l’histoire des flasques 😛

J’ai aussi dit qu’il était robuste, chose importante, mais je n’ai pas parlé de sa compacité. À vide, il est facile à plier et trouvera aisément sa place dans un sac ou une valise.

test nathan vaporkrar 2.0 4L sac de trail running

Perso je l’ai choisi en taille M en me référant au guide qui va bien et que je te conseille pour choisir parmi les 5 disponibles. Si le coloris ne te plaît pas, bah pas de chance ! C’est le seul dispo.

Quoi qu’il en soit, l’acquisition de ce VaporKrar 2.0 4L te coûtera la modique somme de 170€. Je pense qu’il n’est pas utile de préciser que nous sommes de nouveau sur du haut de gamme en termes de tarif.

Tu es une femme ? Alors tu trouveras le VaporHowe 2.0 4L pour le même prix dans un joli coloris blanc et violet. Attention par contre, les poches zippées aux épaules disparaissent au profit d’une seule petite poche sans fermeture.

À la lecture de ce test, que penses-tu de ce sac Nathan ? Et, si tu as déjà un sac de la marque, dis-moi si tu en es content 😉

Bonus : Découverte du VaporKrar 2.0 4L en vidéo

Au tout début de la période de test j’avais fait une petite vidéo de présentation du sac. Tu peux la visionner ci-dessous pour en voir un peu plus 🙂

 

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Soutenir le Blog

Bons Plans

Un peu de lecture ?

ut commodo ut leo libero. lectus eget

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !