Test sweat-shirt Thermo de Brubeck


Ton café tu le préfères comment ? Noir, sucré ou au lait ? T’aimes pas ça ? Ouais, bon bah on s’en fou en fait parce qu’on est pas là pour causer expresso mais fringue. Le rapport ? Eh bien Brubeck nous a sorti un haut avec du café dedans. Je te vois bien commencer à te marrer doucement derrière ton écran mais non, je t’assure, c’est écrit sur la boite du bordel. Je te présente aujourd’hui le sweat-shirt Thermo.

Prépare le jus

Ce sweat-shirt Thermo arrive dans une boite carton que je ne te montrerais pas ici car j’ai tout simplement la flemme de la prendre en photo, pis bon comme les trucs les plus intéressants sont inscrits en Polonais on va pas s’attarder hun.

On y trouve donc le sujet de cet article qui n’a selon moi de « sweat-shirt » que le nom car ressemble plutôt à une première couche technique. N’en reste que le tissu utilisé est un peu plus épais que celui d’autres vêtements du genre. Élastique avec l’intérieur très doux et l’extérieur un peu plus rugueux. 

De nombreuses zones de tressages différents sont présentes pour optimiser la gestion de l’humidité et de la température en certains points.

test brubeck thermo running hiver c'est bien d'être bien cbdb test brubeck thermo running hiver c'est bien d'être bien cbdb

Très peu de coutures sont visibles, vraiment le strict minimum et l’ensemble donne une belle impression de qualité. Egalement il n’y a pas d’étiquette et les infos sont tissées à l’intérieur. Pour casser la monotonie du tout, quelques lignes d’une teinte différente viennent souligner certaines zones et le logo « Brubeck » est apposé sobrement sur le col, le dos et la manche gauche. 

test brubeck thermo running hiver c'est bien d'être bien cbdb test brubeck thermo running hiver c'est bien d'être bien cbdb

Revenons en à notre histoire de café. J’ai eu beau sniffer le bordel pendant de longues minutes, rien à faire, pas d’odeur de cette boisson que j’adore. En fait c’est plus précisément du charbon de café qui est utilisé et qui a été intégré dans les fibres de ce haut. Pourquoi qu’ils ont fait ça ? Visiblement parce que ça tient chaud ! Ce Thermo est indiqué pour l’hiver et ce en couche unique. Là on comprend mieux l’appellation « sweat-shirt ». Bon allez trêve de blabla, la tasse est pleine, on passe à la pratique.

C’est meilleur chaud

L’enfilage se passe sans souci, c’est moulant et confort. La sensation de chaleur arrive rapidement et je ne m’attarde pas dans l’appart.

Pour le premier essai j’ai fait une petite sortie rapide de 5km. N’ayant pas regardé le thermomètre et étant persuadé qu’il faisait aux alentours de 10°C, je pensais avoir trop chaud. Arrivé en bas de l’immeuble c’est tout le contraire, je sens un petit vent bien frais. Je démarre et très rapidement je me retrouve à bonne température, je n’ai vraiment pas eu froid. Il faisait en fait 5°C.

2 jours plus tard c’était La 1418 Noctrail. Quelque chose comme 0°C voir moins, un peu de neige qui tombe et le tout de nuit. Sur ce coup j’avais mis un t-shirt par dessus et je peux vous dire que j’ai même eu trop chaud. Quand ils disent couche unique, c’est couche unique hun. Bon notons quand même que je ne suis pas un grand frileux de base. Aussi je me suis senti un peu humide en fin de course. L’épaisseur supplémentaire empêchait peut être la transpiration de bien s’évacuer. Par la suite je n’ai pas rencontré de nouveau ce problème.

test brubeck thermo running hiver c'est bien d'être bien cbdb

J’ai ensuite fait plusieurs sorties de durée et d’intensité différentes par des températures allant de -2 à 10°C. Avec le mercure bien bas c’est vraiment top, même sur des séances type fractionné. A partir de 7/8°C je n’irais pas pousser trop fort. La thermorégulation a beau être efficace, ça tient chaud quand même. Le seul moment où j’ai pu sentir le froid c’était en cas de vent, et encore faut que ça souffle un minimum.

Dans le tas j’ai bien eu quelques balades avec un sac et n’ai pas noté de détériorations pour le moment. Ça à l’air d’être du costaud. Il est tout de même précisé sur la boite que le lavage doit se faire à l’envers pour prévenir tout dégât. 

En parlant de lavage justement, un truc bizarre, c’est l’odeur en sortie de machine, un peu chimique. Je ne sais pas à quoi c’est dû et c’est le seul vêtement sur lequel ça me fait ça.

L’addition s’il vous plait

Avec son histoire de charbon de café, qu’elle soit véridique ou non, ce Thermo que nous sert Brubeck est terriblement efficace pour affronter le froid. D’un design sympa, agréable à porter, durable et tenant bien chaud. Il est idéal pour qui ne veut pas enfiler 15 couches lors de ses sorties. Il faudra toutefois le compléter d’un foulard multifonction ou truc du genre pour protéger la gorge, le col ne remonte pas assez haut pour ça.

test brubeck thermo running hiver c'est bien d'être bien cbdb

Son acquisition te délestera de 69,99€ et tu auras un choix de 4 coloris que tu sois un homme ou une femme. Dispo directement sur la boutique en ligne de la marque.

A propos de l'auteur :

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

1 Commentaire

Laisser un commentaire