Sélectionner une page

Test de la montre Garmin Instinct

Test de la montre Garmin Instinct

Instinct, c’est le nom de cette montre Garmin sortie fin 2018 et que je teste depuis. Soit quelque chose comme 6 mois à l’heure où je publie cet article… Oui, ça fait long et il est temps d’en causer un peu ! Alors, que vaut cette toquante cardio-GPS ?

Préambule

Avant que tu n’entâmes la lecture de ce test, il me faut te donner quelques informations sur la manière dont il a été réalisé.

Il m’a fallu un moment avant d’en entamer la rédaction pour la simple et bonne raison que j’ai tendance à faire en sorte de proposer des tests aussi complets que possible.

Pourtant, surtout par manque de temps, je n’ai probablement pas fait le tour complet de cette montre. Mais au final, est-ce si important ?

Je vais ici te donner mon ressenti par rapport à mon expérience, mon utilisation que je te décris ci-après.

De toute manière, quand on y pense bien, au final on ne doit se servir que de 10% des fonctions dont sont blindées la plupart des montres cardio-GPS. Qu’est-ce t’en pense ?

Les conditions du test

À l’origine, si j’ai souhaité tester cette montre c’est principalement pour son côté ultra résistant. Je voulais voir si elle serait une bonne candidate pour les courses à obstacles et notamment La 1418 et sa vague Bargeot.

Arrivée juste à temps pour cet événement, depuis elle est restée à mon poignet au quotidien. Aussi elle m’aura accompagné sur de nombreuses sorties running et diverses courses route ou trail.

C’est donc un usage quotidien et sportif que j’aurais fait de cette Garmin Instinct et ce, sans la ménager. J’aurais aussi testé un peu ses possibilités de guidage avec l’appli Garmin Explore qui, tu vas le voir, peut être pratique.

Voilà, ne t’attend donc pas à un tour complet des menus, affichages et compagnie, je vais dégrossir cette partie là et ça suffira bien 🙂

Rappel des caractéristiques de la Garmin Instinct

Pour faire plus ample connaissance avec cette montre, voici ses caractéristiques principales :

  • Répond à la norme MIL-STD-810
  • Verre chimiquement renforcé
  • Lunette et boîtier en Polymère renforcé de fibres
  • Bracelet en silicone
  • Dimensions du boîtier : 45 x 45 x 15,3 mm
  • Poids : 52g
  • Autonomie : jusqu’à 14 jours en mode montre / jusqu’à 16h en GPS / jusqu’à 40h en UltraTrac 
  • Capteurs : GPS, GLONASS, Galileo, FC optique, Altimètre barométrique, Compas, Accéléromètre, Thermomètre
  • Connectivités : Bluetooth, ANT+
  • Nombreux profils d’activités

Cette Instinct ne se limite pas à ces quelques lignes mais, plutôt que de recopier l’ensemble de sa fiche technique, je préfère t’envoyer directement sur le site de Garmin pour ses caractéristiques complètes. Après tout, ils ont déjà fait le boulot hein 😛

Norme MIL-STD-810

Cette norme créée par un labo de l’armée américaine englobe un panel de tests auxquels sont soumis les équipements. Ces tests ont pour but de valider leur résistance à des conditions extrêmes et autres environnements hostiles.

Pour faire simple, on leur tape sur la gueule, on les refroidit, on les chauffe, on les noie… que du plaisir 😈

Ici, je pense que la norme ne doit concerner que la montre en elle-même et pas son bracelet.

Prise en main de la Garmin Instinct

Si tu as lu mon article de mise en test, tu vas sûrement avoir une impression de déjà vu mais, si ce n’est pas le cas, ça t’évitera de quitter cette page 😉

La Instinct arrive dans une petite boite ne contenant que le nécessaire : elle même, son câble de recharge, un peu de paperasse et walou 😆

test montre cardio gps garmin instinct running trail outdoor

Loin du tank que je m’attendais à découvrir, c’est une montre légère et de taille très modeste. Elle présente un cadran en polymère renforcé avec un écran monochrome protégé par une vitre chimiquement renforcée. Celui-ci est divisé en 2 parties : une grande et une petite circulaire en haut à droite.

Autour, on peut trouver 5 boutons dont la fonction principale de chacun est gravée sur le cadran.

En dessous est présent le capteur cardiaque optique ainsi que le port de recharge. Si celui-ci est propriétaire, j’apprécie le petit format du connecteur face aux gros clips ou pinces que l’on a souvent. Certains diront que, branché ainsi, il n’est pas possible de courir et charger la montre en même temps. Je répondrais que si et que d’avoir, par exemple, la pince de ma Fenix 3 HR entre la montre et mon poignet ne me tente pas. Dans tous les cas il faut défaire le bracelet…


Écran principal

Le but premier d’une montre est de donner l’heure et la Garmin Instinct sait faire ça ! Mais sur l’écran il est aussi possible d’avoir d’autres infos comme la fréquence cardiaque, la date, le restant de batterie, l’heure de lever/coucher du soleil, nombre de pas…

Plusieurs dispositions au choix avec plus ou moins de champs paramétrables et le tout sur fond noir ou blanc, au choix 🙂

test montre cardio gps garmin instinct running trail outdoor

En jouant avec les boutons haut et bas, à savoir « Menu » et « ABC (appui court), on fait défiler les widgets. Là aussi il y a pas mal de trucs dispos : météo, notifications, cardio… Des trucs dont je ne me sers jamais en fait 😛

Pour paramétrer le tout, un appui long sur le bouton « Menu » ouvre… big surprise… le menu !

Appuis longs

En maintenant chacun des boutons pendant environ 2 secondes, on accède à leurs fonctions principales. Si l’exemple du menu est au dessus, on peut parler du bouton « CTRL », en haut à gauche, qui ouvre des raccourcis.

On peut y placer différentes fonctions avec accès rapide comme le verrouillage des boutons, le pilotage de la musique du smartphone ou même la lampe torche ! Oui oui ! L’écran s’allume en blanc et… c’est à peine suffisant pour éclairer ta serrure 😆

« ABC » ouvrira lui les outils altimètres, baromètre et compas. « GPS » donne les coordonnées GPS et « SET » offre l’accès à des choses comme le chronomètre ou le réveil.

À noter que les rôles de ces boutons, et même de combinaisons de 2 d’entre eux, sont paramétrables. Exemple : combinaison de « GPS » + « ABC » pour vérouiller et dévérouiller la montre.

Activités

Une montre cardio-GPS, en général on s’en sert pour suivre ses activités comme une sortie course à pied, un virée en vélo… La Instinct propose de nombreux profils accessibles depuis un appui court sur le bouton « GPS ». Enfin, ne sont accessibles que ceux qui ont été paramétrés pour y figurer. On trouvera aussi des fonctions comme : Naviguer, Me suivre, Projeter Waypoint ou Area Calc. Je pense que les noms sont assez parlant. Concernant la dernière fonction citée, elle permet de calculer l’aire d’une surface juste en se déplaçant. Je n’ai testé que vite fait et, comme ça passe par le GPS, faut être dehors. Ça a l’air de fonctionner pas trop mal 🙂

Chaque activité peut être personnalisée aussi bien au niveau de l’affichage des données, que du tour automatique, du mode de réception satellite et autres bricoles. Concernant l’affichage, il est possible de faire figurer de 1 à 5 champs ou des widgets comme la jauge de FC ou les commandes pour la musique. Bref, on a vraiment de quoi afficher les données que l’on veut.

test montre cardio gps garmin instinct running trail outdoor

Il est aussi possible de paramétrer des entraînements comme du fractionné par exemple ou d’utiliser la fonction navigation pour rejoindre une position enregistrée.

Une chose que ne fait pas cette Garmin par contre, c’est le multisport. Par multisport j’entends les activités combinées type triathlon. Enfin, tu trouveras bien chaque discipline mais tu ne pourras pas les enchaîner dans une seule et même activité.

La Garmin Instinct sur le terrain

On a fait mumuse avec les boutons, je t’ai épargné le paragraphe sur le couplage avec l’appli Garmin Connect parce qu’on s’en cogne et il est donc temps de détailler quelques points relatifs à l’utilisation de cette montre.

Confort de port

Habitué à la Fenix 3 HR, pesant son poids et étant assez grosse, surtout que le diamètre de mes poignets à étrangement tendance à réduire… je dois dire que le port de cette Instinct est vraiment différent.

La matière du bracelet est douce, le boîtier pas trop gros, l’ensemble est léger et vraiment agréable à porter. La montre se fait oublier 🙂

test montre cardio gps garmin instinct running trail outdoor

Je suis très satisfait sur ce point !

Résistance

La solidité est, comme je l’ai dit plus haut, la chose que je voulais vraiment vérifier. Après tout, elle a été mise à l’épreuve pour répondre aux normes militaires américaines 810G et donc elle doit savoir encaisser 😈

Pour cela, la première chose est simplement de la laisser tomber plusieurs fois. Bon, jusque là tout va bien 🙂

Ensuite, direction La 1418 Bargeot avec 4 tours du parcours soit plus de 40 kilomètres et 160 obstacles ! En général je protège ma montre sous ma manchette ou autre bracelet éponge. Pas cette fois ! Il faut qu’elle en prenne plein la gueule !

La 1418 2018 course à obstalces thiescourt

C’est sans aucune une égratignure qu’elle est ressortie de cette épreuve.

Depuis, je ne sais pas combien de fois j’ai pu la cogner ou quoi. Elle aura aussi vécu la Zombie Run. Je n’en ai pas spécialement pris soin quoi. À part quelques dépôts de calcaire dans les creux et rainures, elle est impec.

test montre cardio gps garmin instinct running trail outdoor

Test de résistance passé haut la main 🙂

Précision GPS

Allez, c’est là que tu vas dire que j’ai mal fait mon taf 😛

Je n’ai pas cherché à effectuer de mesures ultra précises pour vérifier la bonne précision des données fournies par les récepteurs GPS, GLONASS et Galileo. Oui car, si de base il n’y a que le GPS d’activé, on peut le coupler à l’un des 2 autres. Pour info le GLONASS est l’équivalent Russe et Galileo le système Européen.

Bref, ça permet d’avoir plus de satellites dispos pour faire un fix plus rapide mais derrière je ne suis pas convaincu que ça apporte un gain exceptionnel de précision au niveau du tracé. Au mieux il y a moins de risque de perdre le signal.

En parlant de fix, il est souvent assez rapide avec cette Instinct.

Cela étant dit, les distances annoncées me paraissent plutôt correctes. C’est sur le Marathon de Paris que j’ai été étonné d’avoir pour la première fois une montre en accord avec les panneaux du parcours à 10 mètres près ! 😎

test montre cardio gps garmin instinct running trail outdoor

Quand on regarde les tracés, on voit par contre que ce n’est pas toujours bien sur les chemins. Il y a sans doute moyen de faire mieux mais je pense que ce n’est pas pire qu’ailleurs. En gros, je trouve ça pas mal du tout.

Le cardio optique

Même si moins précis, le capteur cardio optique est toujours appréciable pour éviter d’avoir à porter une ceinture. À moins de vouloir utiliser cette donnée qu’est la fréquence cardiaque pour ses entraînements, comme du fractionné par exemple, je trouve ça bien suffisant.

Il est possible de le laisser actif en permanence de manière à avoir un suivi de sa FC sur toute la journée.

Les valeurs affichées me semblent cohérentes mais la mise à jour n’a pas l’air très rapide. Seul test effectué pour cela, avoir ma montre au poignet et la ceinture HRM-Run couplée à mon GPS vélo Edge 820 Explore.

test montre cardio gps garmin instinct running trail outdoor

En général j’avais une mesure plus haute de 10 à 20 pulsations sur le GPS et qui montrait des variations « normales ». Sur la montre ça restait un peu plus bloqué sur la même valeur. Possible aussi que, tant qu’une activité n’est pas lancée sur la montre, le capteur soit « au ralenti ».

Sinon, en utilisation running par exemple, et donc avec activité démarrée, ça me semble ok… bon après je ne regarde pas beaucoup 😛

Tu crois que j’aurais dû faire des essais plus poussés ? Certainement ! Mais comme je l’ai dit au début de cet article, je te livre ici un compte rendu de mon utilisation. Et, pour le coup, je trouve ce capteur optique satisfaisant 😉

Autonomie

Ah ! Nous voilà sur une section qui fâche ! Garmin affiche jusqu’à 16h d’autonomie, ce qui, je trouve, est faible pour la cible de cette montre. Je dis faible car, quand tu pars à l’aventure, tu n’as pas forcement accès à une prise électrique ou envie de te trimballer 15kg de batteries externes.

Bref, 2 courses m’ont permis de tester un peu son autonomie : La Saintélyon et l’Ecotrail de Paris.

Dans le premier cas, elle m’a indiqué « Batterie faible » pile poil après 9h de course. Était alors activé : GPS+GLONASS, cardio et Bluetooth.

La réception GPS était en mode normal car je trouve que le mode Ultra Trac super économique machin chose ne sert à rien ici. Sérieux, faire un point toutes les minutes, tu es sûr que niveau précision t’es à l’ouest total ! Ok, pour une rando tranquille ça peut éventuellement être utile.

L’Ecotrail fut une seconde occasion de laisser tourner la montre sur au moins 10h. Cette fois, je n’avais que le GPS seul, le cardio et le Bluetooth. La montre s’est éteinte après environ 10h de balade. Je n’ai pas eu d’alerte batterie faible ou les ai toutes loupé…

Et donc ?

Couper le GLONASS ne semble pas avoir trop changé les choses. Sur La Saintélyon, après la première alerte, la montre aurait sans doute tenue encore 30 ou 45min (1h peut être). Aussi il faisait bien plus froid.

Je ne suis pas sûr que de désactiver le cardio optique ou même le Bluetooth ne fasse gagner tant de temps que ça. Au quotidien ces 2 choses sont allumées en permanence et, en veille, la montre tient un bout de temps. Et même si c’était le cas, ça fait chier de se priver de certains trucs parce qu’ils ont fait des économies sur la batterie.

En utilisation normale, soit : montre, tracker d’activité, activités sportives et hors courses longues, je ne dois la recharger qu’au bout d’une semaine, une semaine et demie.

Pour faire simple, je suis déçu pour ce qui est de l’autonomie. Pour une montre destinée aux baroudeurs, taillée pour l’aventure, elle mériterait une bien meilleure batterie.

C’est pour moi son gros point noir.

Recharge

Une bonne chose à noter quand même côté « énergétique », la recharge est rapide. Je n’ai pas mis de chrono mais je dirais qu’en une heure ou une heure et demie c’est bâché 🙂

Avant de conclure cette partie, je dois signaler un petit truc qui manque. Un truc tout con : l’affichage du pourcentage de batterie restant. Si il est possible d’afficher un picto avec des bâtons sur l’affichage horaire ou durant une activité, la précision de l’info est limitée. Oui je chipote ! Et alors, j’ai le droit non ? 😛

Écran

Une chose qui me plaît beaucoup sur cette petite Garmin, c’est son écran ! Adepte de la couleur, passe ton chemin ! Ici on est sur du monochrome hyper contrasté et c’est très très bien 🙂

Le bordel est super lisible !

test montre cardio gps garmin instinct running trail outdoor

Truc pratique, le rétroéclairage automatique quand tu regardes ta montre pendant une activité… ou tout le temps si tu règles pour. Bon, rien de si exceptionnel, ça m’a fait découvrir que la fonction était dispo sur ma Fénix 3 HR aussi… 😆

Soit je ne l’avais jamais vu, soit il y a eu mise à jour… Bref, je sais pas toi, mais moi je trouve ça cool !

Guidage avec appli

En plus de Garmin Connect, nous avons droit à l’application Garmin Explore. Cette dernière n’est compatible qu’avec quelques appareils de la marque.

Je ne l’ai pas exploré à fond mais, en gros, elle offre une cartographie détaillée qu’il est possible de télécharger sur le smartphone pour une utilisation hors connexion. Dessus on peut y placer des points ou tracer des parcours. Le tout peut être envoyé sur la Instinct afin que cette dernière puisse nous guider.

test montre cardio gps garmin instinct running trail outdoor

Ce guidage peut être utilisé lors d’une activité ou non et c’est très pratique ! Je l’ai testé sur Paris en arrivant Gare Montparnasse et je devais marcher jusque du côté de Gare de Lyon. La montre n’affiche pas de carte mais le cap à suivre, la distance restante et des infos comme une estimation du temps restant.

Je pense que cette appli peut s’avérer très intéressante, notamment pour tracer un parcours en vitesse avant d’aller explorer un coin inconnu par exemple.

Mais aussi

Dans les bricoles dont je n’ai pas encore parlé, il y a la fonction tracker d’activité. La Instinct pourra te donner ton nombre de pas (info jamais très fiable, car ça ne compte pas forcement que les pas), calories brûlées, étages montés… et même ton stress ! Pour cette dernière mesure c’est basé sur ta FC et, si tu enregistres une activité, ça l’interrompt. Un truc pas hyper au point j’ai l’impression…

Si elle te mesure ton stress, elle ne te donnera par contre pas ta VO2 max ou autre données d’entraînement hyper poussé. Sa vocation n’est pas de faire de toi un super athlète 😆

Mais honnêtement, tu t’en sers beaucoup de ces mesures ? Genre ton temps de contact au sol et compagnie ? Ok, dans certains cas ça peut servir mais, pour la plupart d’entre nous, on regarde une fois pour le fun et walou non ?

Autrement, au rayon fonctions de montre connectée, la Instinct affiche les notifications de ton smartphone et c’est toujours utile.

Ah, et puis pour ce qui est du thermomètre intégré, comme d’hab c’est pas ça. Le baromètre lui n’a pas l’air trop trop mal mais il faut sûrement le calibrer avant les sorties pour être tranquille.


La Garmin Instinct, une bonne montre ?

Si tu me demandes : « Es-tu satisfait de la Garmin Instinct ? », je te répondrais : « Oui ! mais… » 

Elle est confortable à porter, vraiment solide, apparemment plutôt fiable dans ses données, offre un écran super lisible, juste ce qu’il faut de fonctionnalités… mais son autonomie est carrément à la traîne !

C’est vraiment dommage car, pour son ciblage « aventure », sa batterie devrait tenir beaucoup, mais beaucoup beaucoup plus longtemps. Si c’était le cas, pour moi, elle serait impec pour une utilisation sur ultra-trail. Là il faut viser des activités de 10h grand max pour ne pas avoir à sortir batterie externe et câble. Bien sûr cela ne sera peut être pas limitant pour toi, tout dépend de ce que tu comptes faire avec 😉

Mais, comme je l’ai dit, je voulais principalement la tester pour son côté résistant afin de l’emmener sur courses à obstacles. Là elle fait parfaitement le job et, si tu cherches une montre cardio-GPS pour cela, je ne peux que te la conseiller.

test montre cardio gps garmin instinct running trail outdoor

Si tu es du genre triathlète ou envisage de le devenir, tu seras certainement déçu du manque d’un mode multisport.

Son look baroudeur, on aime ou on aime pas et c’est sans doute un des critères qui fera faire son achat ou non. Perso j’aime bien et en gris ça reste sobre et passe partout.

D’ailleurs, en causant couleur, il y en a actuellement 5 au choix ! Toutes proposées à 299€.

Nous voilà au terme de cet article donnant mon ressenti de simple humain sur cette Instinct. Je la trouve vraiment intéressante et à un prix correct face au reste de l’offre actuelle. Une montre outdoor qui se concentre sur l’essentiel niveau fonction et qui ne fera pas office de super gadget.

Tu l’as en ta possession ? Alors je te laisse me dire ce que tu en penses. Tu as des questions ? N’hésite pas à les poser 😉


Affiliation

Certains liens présents dans cet article sont des liens d'affiliation. En faisant tes achats via ces derniers, et ce quelque soit le produit, tu participeras au développement du blog. En effet, une petite commission me sera reversée et toi, ça ne te coûtera pas plus cher et ça m'aidera beaucoup à faire avancer les choses. N'hésite pas à faire ainsi pour tous tes achats 🙂

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Bons Plans

Un peu de lecture ?

venenatis Donec facilisis risus. risus justo dapibus id efficitur. Praesent neque. luctus

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !