Test sac Ultimate Direction Jurek FKT Vest

Ultimate Direction est une marque dont j’avais envie de tester les sacs depuis un moment et j’en ai enfin eu l’occasion avec le Jurek FKT Vest. Jurek comme dans Scott Jurek, un célèbre coureur américain d’ultra-longues distances. La marque s’associe souvent avec de grands sportifs pour développer ses produits. Alors sur ce coup, qu’est ce que ça donne ?

Le Jurek FKT Vest

Bon, moi, dès le début, y’a un truc qui me choque. C’est pas que c’est moche, loin de là, je le trouve même sympa en blanc et vert avec ses petites montagnes imprimées mais blanc quoi… C’est quand même un sac destiné à faire du trail et dans le genre salissant… Ces zones blanches sont faites dans un espèce de Lycra extensible, le genre de matière bien galère à nettoyer en plus. Allez, c’est pas bien grave, juste un choix un peu étrange je trouve. Notons de suite qu’il existe aussi en gris.

  test ultimate direction jurek fkt vest sac trail running c'est bien d'être bien

Du rangement

Volume annoncé de 11,6L dont 8,9L en poches fermées. Au dos il y a en 2, assez extensible du coup pour la plus petite à l’extérieur et s’ouvrant sur les 3/4 pour la grande. Dans cette dernière se trouve un compartiment poche à eau avec languette de maintien. Elles sont surplombées d’un élastique de compression afin de bien caler tout le contenu. Le serre-cordon présent a comme une forme de crochet et vient se fixer sur une petite boucle en haut du sac. En bas 2 autres boucles élastiques pour accrocher des trucs.

test ultimate direction jurek fkt vest sac trail running c'est bien d'être bien test ultimate direction jurek fkt vest sac trail running c'est bien d'être bien

De chaque côté, niveau ceinture, une poche zippée, grande et aussi extensible. Celle de droite contient un crochet pour les clés. Derrière se cache le système de réglage de la taille dont l’espace fermé par un velcro peut aussi contenir quelques bricoles.

test ultimate direction jurek fkt vest sac trail running c'est bien d'être bien test ultimate direction jurek fkt vest sac trail running c'est bien d'être bien

Sur les bretelles se trouvent les 2 bidons de 600mL dans leurs logements avec serrages sur le haut, fonds rigides et petites poches par dessus. Plusieurs points de passage pour le tuyau de la poche à eau permettent de le faire passer par le haut ou le bas, de droite à gauche ou inversement. Grande liberté à ce niveau et c’est cool. Il y a un système porte-bâtons à base de boucles élastiques et encore des poches. A gauche, une un peu extensible qui contient le sifflet et une petite, les 2 fermées par velcro. A droite, une zippée qui semble tout indiquée pour recevoir un téléphone. Et pour finir encore une pochette par dessus.

test ultimate direction jurek fkt vest sac trail running c'est bien d'être bien test ultimate direction jurek fkt vest sac trail running c'est bien d'être bien

Chauffe le cerveau ?

Histoire de bien arrimer le tout à nos petits corps nous avons les sangles ventrales et pectorales. Elles sont vraiment fines et les boucles rapides très petites. On sent le minimalisme et le gain de poids. Déjà un truc qui me plait moyen, pas de passants pour stocker les excédents de sangle et éviter que ça gigote dans tous les sens.

test ultimate direction jurek fkt vest sac trail running c'est bien d'être bien

La hauteur est réglable… L’idée n’est pas bête, différents points d’ancrage sont installés sur la hauteur des bretelles et il suffit de choisir celui qui convient. Problème, sortir les éléments est un vrai casse-tête chinois ! D’un côté ça ne passe pas avec les attaches et les coutures, de l’autre c’est trop large… En fait il faut pivoter un peu la « cale » dans sa boucle pour que ça passe. Quand c’est neuf c’est un peu raide mais à force ça y va 😉

Sinon, au dos, c’est un mesh assez fin, serré et légérement rugueux que nous avons. Il devrait bien laisser passer l’air. De nombreuses zones réfléchissantes sont présentes, particulièrement les logos de la marque.

test ultimate direction jurek fkt vest sac trail running c'est bien d'être bien

Les finitions sont bonnes et ont sent la qualité des matériaux mais ce Jurek FKT Vest donne comme une impression de fragilité, sans doute dû à sa légèreté et à son « Lycra ». Enfin suffit de lui tirer un peu sur la tronche pour se rendre compte que tout reste bien en place 🙂

Le test

Première chose à faire en le mettant sur le dos, le régler et là, ça n’a pas été hyper simple. Les sangles de réglage au niveau de la ceinture sont difficiles d’accès et obligent à enlever et remettre le sac plusieurs fois jusqu’à trouver ce qui convient. Ou alors je ne suis vraiment pas assez souple…

test ultimate direction jurek fkt vest sac trail running c'est bien d'être bien

Bref une fois ajusté ça se place bien et reste à le charger un peu. Je loge coupe vent, étui des lunettes de soleil et autres bricoles à l’arrière avant de compresser le tout avec le système prévu pour. Sur les côtés quelques barres de céréales, paquet de mouchoir… Mon téléphone rentre au poil dans la poche de la bretelle droite. C’est un OnePlus 3T avec une coque, il ne faut pas plus gros. Reste les bidons à remplir et hop.

test ultimate direction jurek fkt vest sac trail running c'est bien d'être bien

Je suis plutôt habitué aux poches à eau donc là c’est découverte. Les bidons sont semi-rigides. Il suffit de tirer la valve et d’appuyer sur le corps pour faire sortir le liquide. Pas besoin de refermer ensuite, ça ne fuit pas. Ils sont plutôt bien foutus je trouve.

Presque rien à dire

Durant le premier gamdabage j’ai bien dû retoucher quelques réglages pour finir de me mettre à l’aise mais je dois dire que j’ai vite été assez convaincu. Mis à part l’arrière du sac (normal quoi) tout est bien accessible. Ça ne gigote pas, c’est vraiment stable, il faut juste serrer le haut des bidons. Le mesh fin au dos fait un super boulot niveau évacuation de la sueur et on ne retrouve pas un niveau d’humidité de fou à l’intérieur.

test ultimate direction jurek fkt vest sac trail running c'est bien d'être bien

Pour boire, les bidons s’attrapent et se rangent facilement et la boisson sort sans galère.

Reste un détail qui me chagrine. Les morceaux de sangles qui se baladent et c’est chiant. Suffirait comme dit plus haut d’un passant pour tenir le tout. Aussi l’élastique de compression à l’arrière doit être bien fixé pour ne pas venir délicatement te fouetter la nuque.

Bien rempli

Lors de La 6000D j’en ai profité pour ajouter une poche à eau au tout. J’ai fait sortir le tuyau par le bas en le laissant dans le compartiment de réglage latéral avec de remonter la bretelle. J’ai choisi cette solution parmi d’autres et c’est resté bien en place tout du long. 

C’était aussi l’occasion de le charger un peu plus et vraiment je n’ai pas été déçu. J’ai pu loger tout ce dont j’avais besoin sans que rien ne se balade et sans perdre en confort.

Sur un ravito j’avais mis de l’eau gazeuse dans un des bidons. J’aurais du coup arrosé quelques autres coureurs par des jets de flotte qui jaillissaient sans prévenir. C’est pas fait pour les bulles quoi.

Réfléchis pas longtemps

Autre le fait que le blanc ce soit vraiment salissant et qu’on se retrouve vite avec de belles zones marrons, surtout au niveau des bidons, les marquages réfléchissants se désagrègent vite. Ce type d’impression sur des textiles extensibles à tendance à ne pas faire long feu.

test ultimate direction jurek fkt vest sac trail running c'est bien d'être bien

J’ai bien 1 ou 2 accrocs sur les parties blanches mais qui n’ont pas l’air de s’étendre plus que ça. J’avoue que j’étais un peu moins confiant au début.

Ça chauffe

En testant ce sac en été et parfois sous de grosses chaleurs, il m’est souvent arrivé de courir en débardeur. Lors de certaines sorties j’ai pu me retrouver avec quelques brûlures de frottements sous les bras. Étrangement ce n’est pas systématique alors que j’avais le même modèle de fringue. Bref ça fait pas du bien et il doit juste s’agir d’un petit resserrage par ci par là.

Et sous l’eau ?

Je n’ai pas eu l’occasion de courir avec sous une grosse averse mais, à le voir, je doutais fortement de sa résistance à l’eau. Une matière du genre à garder l’humidité, pas de fermetures étanches… Le test de la douche s’impose ! Bon bah il n’aura fallu que quelques secondes pour qu’il soit trempé et que son contenu goûte aussi à l’humidité. En gros, sous la flotte, faudra le mettre sous la veste.

Au final

Eh bien ce Jurek FKT Vest n’est pas mal du tout. Léger, plutôt solide, confortable, d’un volume généreux, stable, pratique… il a pas mal de choses pour plaire. Lui manquerait un peu de résistance à l’eau et les marquages réfléchissants sont à revoir.

Avoir des bidons sur l’avant je m’y suis bien fait et c’est vraiment pratique, ne serait-ce que pour gagner du temps sur les ravitaillements. Par contre c’est moins pratique pour ranger la caméra entre deux… bon, ok, ça on est pas des masse à avoir le problème.

test ultimate direction jurek fkt vest sac trail running c'est bien d'être bien

Je pense qu’il m’accompagnera encore sur de prochaines courses et il m’a vraiment donné envie de découvrir un peu plus la gamme Ultimate Direction.

Pour s’adapter à tout le monde il est dispo en 3 tailles, ici je l’ai pris en M, et comme déjà dit en 2 coloris. Niveau tarif c’est dans la moyenne avec 129€. Tu pourras le trouver ici.

Affiliation

En faisant tes achats via les liens présents sur le blog ça ne te coûtera pas plus cher et tu participeras à son développement via la petite commission que je toucherais. Cela est valable pour n’importe quel produit tant que l’accès à la boutique se fait d’ici. N’hésites pas à faire ainsi, merci à toi 😉 

A propos de l'auteur :

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

On en cause ??