Select Page

Test du sac Oxsitis Hydragon Enduro Raid 30.X

Test du sac Oxsitis Hydragon Enduro Raid 30.X

Dans la famille Oxsitis, j’ai déjà testé des ceintures et des sacs mais, parmi ces derniers, il me restait à passer sur le dos celui offrant la plus grande capacité de chargement. Il s’agit, en cette année 2018, du Hydragon Enduro Raid 30.X. J’ai donc pu faire cet essai et il est l’heure d’en faire le bilan.

Oxsitis Enduro Raid 30.X | Un grand sac

Comme son nom l’indique, ce sac Enduro Raid 30.X offre une capacité de 30L. Je n’ai par contre pas vérifié le litrage qui est possiblement réparti entre les différentes poches mais, à vue d’œil, on est pas mal 😉

test sac hydratation oxsitis enduro raid 30 X trail running

J’aime bien son look noir/blanc/bleu et, entre matériaux et finitions, on sent que c’est du matos de qualité.

Comme d’habitude, on retrouve un extérieur en Ripstop et un dos meshé avec le même système de ventilation que le Hydragon 17.

test sac hydratation oxsitis enduro raid 30 X trail running

D’ailleurs, il y a de nombreux points communs avec ce modèle. Ça reste un sac Oxsitis après tout !

Dans ce rayon, nous avons : le système de réglage de la taille par velcro à la base des bretelles, une ceinture ventrale avec porte-dossard magnétique, la sangle pectorale, les porte-bâtons ou encore le sifflet à gauche.

test sac hydratation oxsitis enduro raid 30 X trail running

Au niveau des sangles, il y a toujours un élastique qui permet d’éviter que l’excédent ne traîne. Un petit détail qui à pour moi son importance 😉

Par contre les passants des attaches magnétiques pour le dossard sont plus serrés que d’habitude et du coup c’est très difficile de les retirer. Cela gêne par exemple pour venir installer une pochette poubelle sur la ceinture.

Les bretelles

Tiens, restons devant, sur les bretelles qui présentent également chacune : 

  • Une poche imperméable zippée, pour smartphone par exemple.
  • Une poche pour flasque ou bidon avec élastique de serrage réglable.
  • Une poche extensible en Lycra.
  • Une poche latérale avec fermeture aimantée.
  • Un élastique de maintien pour la pipette de la flasque.
  • Le système de porte-bâtons que je n’ai toujours pas testé.

test sac hydratation oxsitis enduro raid 30 X trail running

Côté gauche, nous avons aussi la sortie du tuyau de la poche à eau. Celle-ci est renforcée par une languette qui est, je pense, en TPU. Chose un peu étrange, en dessous, on remarque un trou sur le haut de la poche. À moins de vouloir y ranger la tétine je ne comprends pas trop le truc…

test sac hydratation oxsitis enduro raid 30 X trail running

1 autre languette est présente en haut de chaque bretelle et couvre la sortie pour écouteurs. Je trouve cela intéressant pour limiter l’entrée d’eau et renforcer le tout.

À l’arrière

Partons du bas, et même sous le compartiment principal où nous trouvons une boucle qui permet d’accrocher un tapis de sol par exemple. C’est un peu limite comme système et mieux vaudrait mettre de vraies sangles ou au moins des passants pour en ajouter.

test sac hydratation oxsitis enduro raid 30 X trail running

Ensuite, de chaque côté, une poche filet. Pratique pour placer un bidon de plus ou autres objets qui ne craignent pas les intempéries et auxquels il faut accéder facilement.

test sac hydratation oxsitis enduro raid 30 X trail running

2 sangles de compression avec boucles rapides sont présentes. Elles peuvent aussi servir, pourquoi pas, à accrocher un skate au dos du sac. Elles n’ont par contre pas de petits élastiques pour stocker l’excédent. À noter également qu’elles sont amovibles.

test sac hydratation oxsitis enduro raid 30 X trail running

4 boucles réfléchissantes permettent d’installer un filet tout en apportant de la visibilité.

L’accès au compartiment principal se fait de 2 façons : soit par la grande fermeture éclair étanche soit par l’autre fermeture, verticale, situé sur la face arrière. À l’origine je croyais que celle-ci donnait accès à une autre poche. Chose appréciable, et c’est aussi le cas pour les fermetures des bretelles, un rabat protège le curseur quand la poche est fermée et évite l’intrusion d’eau. Ah ! Et les curseurs sont autobloquants, ça évite que ça fasse gling gling 🙂

À l’intérieur

Ici aussi nous sommes en présence de quelque chose de connu chez Oxsitis : Un espace pour la poche à eau directement contre le dos avec languette velcro de maintien. Un panneau la sépare du reste et celui-ci offre de nombreux compartiments de tailles différentes pour organiser ses affaires. Certains sont fermés par velcro mais j’aurais aimé en avoir un avec fermeture éclair comme sur le Pulse 12 X.

test sac hydratation oxsitis enduro raid 30 X trail running

Le fond bleu permet de retrouver facilement les petits objets.

Oxsitis Enduro Raid 30.X | À l’épreuve

De par sa grande taille, ce sac est principalement destiné aux épreuves longues nécessitant le transport de beaucoup de matériel, comme le Marathon des Sables par exemple, mais est adapté à de nombreuses activités. De mon côté j’ai pu le tester en courant, en pédalant et au quotidien.

En courant

Premier essai de cet Enduro Raid 30.X sur l’Ultra Marin en l’ayant reçu 2 ou 3 jours avant. J’ai donc pris le départ sans avoir couru ne serait-ce que 100m avec mais j’étais confiant. Habitué aux sacs Oxsitis et lui trouvant un bon confort sur le dos, rien ne contre indiquait de se taper direct 177km avec.

30L est néanmoins un peu grand pour cette course et incite à se charger de plein de trucs pas forcement utiles. Au moins cette charge est bien répartie et, une fois le sac bien ajusté, rien ne gigote. Les compartiments intérieurs sont bien utiles pour organiser ses affaires et les sangles de compression permettent de plaquer correctement le tout.

Les différentes poches extérieures sont bien accessibles sauf celles à la base des bretelles, au niveau du système de réglage, qui restent difficiles à manipuler. Du moins je manque de souplesse.

red eo trail gwerliskin 2018 guerlesquin bretagne finistere

À l’arrière, la fermeture verticale offre un accès rapide au compartiment principal. Ce n’est pas toujours pratique pour tout chopper mais pour prendre et remettre son coupe-vent par exemple c’est nickel.

D’une manière générale, pour accéder correctement au contenu du sac, il faut déclipser la sangle de compression du haut.

Pour ce qui est de l’hydratation, entre flasques et poche à eau, il est possible de choisir différentes configurations. Sur cette course j’ai opté pour 2 litres dans le dos et 500ml devant (+500ml en poche filet pour m’arroser ou en secours). Cela me laissait une poche de libre sur une bretelle pour ma caméra. Aussi, comme sur le Pulse 12 X, avoir un grand smartphone dans une des poches des bretelles et une flasque avec pipette en dessous, ça coince un peu.

test sac hydratation oxsitis enduro raid 30 X trail running

Les élastiques présents sur les poches pour bidons ou flasques sont pratiques pour bien sécuriser le contenu.

En pédalant

Parce qu’il est confortable sur le dos, donne la possibilité d’emmener pas mal d’eau et offre de nombreux rangements sur les bretelles, l’Enduro Raid 30.X est aussi adapté au vélo. Pour bien m’en rendre compte c’est le sac que j’ai choisi pour m’accompagner sur mon BikePacking Trip #1. Je l’aurais donc porté sur 860km 😯

Bien sûr, pour de longues distances, il ne faut pas trop le blinder non plus, du moins ne pas y mettre que des trucs lourds. Si c’est le cas, ça finira vite par peser. Sinon tout reste bien en place, il est stable et épouse bien le dos, il n’est pas gênant. Je dirais même qu’il est pratique ! Les poches des bretelles permettent d’avoir son smartphone ou de quoi manger de manière très accessible.

bikepacking trip aout 2018 voyage velo

Seul truc, quand il fait vraiment chaud, bah il tient chaud 😆

Je préfère rouler sans rien sur le dos mais là que je n’avais pas trop le choix, c’était une excellente option. Aussi, il sera parfait pour un gros raid multisport avec alternance course à pied et VTT par exemple.

Au quotidien

Avec une capacité de 30L, il y a de quoi y loger quelques trucs et ça en fait un sac utilisable au quotidien. Je le met régulièrement à contribution pour aller bosser en mode velotaf.

test sac hydratation oxsitis enduro raid 30 X trail running

J’y case principalement mon ordinateur portable de 13″, un bloc notes format A4 et tout mon bordel du genre : câbles, batterie externe, souris, caméra… Le gros avantage est, qu’en cas de pluie, le tout est suffisamment protégé.

Par contre, si on blinde un peu, la fermeture à tendance à se mettre dans une position bizarre et devient plus difficile à manipuler. Cela arrive aussi presque à vide mais plus rarement. Ce n’est pas la première fois que je rencontre ce problème sur un sac Oxsitis. Cette remarque est également valable pour une utilisation running ou vélo… D’ailleurs toutes les choses noter dans cet article le sont dans toutes les situations 😆

test sac hydratation oxsitis enduro raid 30 X trail running

Un peu d’usure

Si ce sac est de très bonne facture, je peux déjà voir quelques traces d’usure. Bon ce n’est pas grand chose hein ! Et globalement tout se passe au niveau de la bretelle droite. Celle-ci est blanche et après l’Ultra-Marin, elle devenait déjà un peu marron. Ça se salit, c’est normal. Sûrement que ça se nettoie mais je n’ai pas essayé.

Les marquages par contre sont déjà bien attaqués. Un petit peu à gauche aussi mais ça se voit beaucoup moins.

test sac hydratation oxsitis enduro raid 30 X trail running

Ce qui me gêne plus, c’est que la bande de renfort assurant l’étanchéité de la fermeture de la poche se décolle. Peut être un défaut de fabrication sur mon exemplaire ? Je ne sais pas mais je pense que ça doit passer en garantie si besoin. Je verrais avec la marque.

Oxsitis Enduro Raid 30.X | Qui peut le plus, peut le moins

Et voilà, j’ai maintenant testé toutes les tailles de sac actuellement disponibles chez Oxsitis. Celui-ci me plaît beaucoup. Sans doute parce que j’aime pouvoir emmener plein de bordel mais surtout parce qu’il offre une grande polyvalence.

Certes, il ne sera pas le meilleur choix pour une course courte parce qu’après tout ce n’est pas plus mal de voyager léger mais, comme on dit, « qui peut le plus, peut le moins ». Ainsi je l’aurais également utilisé sur les 25km du Red Eo Trail Gwerliskin. Les sangles de compressions permettent alors de bien tout garder en place. Juste que les objets qui y sont logés resteront souvent dans le bas et qu’il sera plus difficile de répartir la charge sur la hauteur.

test sac hydratation oxsitis enduro raid 30 X trail running

En tous cas, cet Enduro Raid 30.X m’a convaincu ! Un volume généreux pour ce type de sac, des poches faciles d’accès sans l’enlever du dos, solide et résistant aux intempéries, un très bon confort de port.

Dans ce qui me viendrait en tête dans l’immédiat pour une prochaine version : mettre un vrai système d’accroche sous le sac, améliorer la fluidité des fermetures dans certains cas et mettre des petites boucles élastiques pour l’excédent des sangles de compression.

test sac hydratation oxsitis enduro raid 30 X trail running

Qui dit plus gros, dit plus gros prix et il faudra dépenser 185€ pour se l’offrir. À cela il faudra ajouter le prix des flasques et/ou de la poche à eau car rien n’est inclus. Maintenant, si tu penses te lancer sur de longs ultras, de grands balades à vélo, l’utiliser tous les jours… C’est un bon choix ! Sa polyvalence te permettra de t’en servir dans de nombreuses situations. Si tu restes sur des formats de courses plus courts, un sac d’un volume moins important pèsera de base moins lourd, t’évitera de trop te charger et te coûtera moins cher.

Et pour toi, le sac idéal il doit être comment ?


Affiliation

Certains liens présents dans cet article sont des liens d'affiliation. En faisant tes achats via ces derniers, et ce quelque soit le produit, tu participeras au développement du blog. En effet, une petite commission me sera reversée et toi, ça ne te coûtera pas plus cher et ça m'aidera beaucoup à faire avancer les choses. N'hésite pas à faire ainsi pour tous tes achats 🙂

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Bons Plans

quis, Sed eleifend mattis porta. felis nunc commodo

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !