Select Page

Test chaussures trail Skechers GoTrail Ultra 3

Test chaussures trail Skechers GoTrail Ultra 3

Au rayon des marques de pompes dont je n’avais pas trop entendu parler nous avons Skechers. Ouais enfin on connait mais on ne sait pas forcement qu’ils ont toute une gamme pour cavaler joyeusement. Aujourd’hui je vais donc vous causer d’un modèle dédié au trail, les GoTrail Ultra 3.

test skechers gotrail ultra 3 c'est bien d'être bien cbdb

C’est vraiment des Skechers ?

A l’ouverture de la boite, première chose qui frappe c’est l’imposante semelle. Je pense qu’à vue de la photo, vous aussi vous trouvez une grosse ressemblance avec des Hoka. Grosse épaisseur de gomme et forme arrondie, ça ne me changeait pas trop des Vanquish 2 dont je venais de terminer l’essai.

test skechers gotrail ultra 3 c'est bien d'être bien cbdb

Ensuite à la prise en main, le premier contact fut, comment dire, étrange. Pour de la chaussure de trail je m’attendais à quelque chose d’un peu rigide, un truc costaud, genre qui te dit que tu peux faire le con dans les cailloux. Bon bah là on y est pas. Au toucher j’avais l’impression d’avoir un chausson dans les mains. C’est tout doux et tout mou.

Malgré cet aspect le mesh est serré et semble solide. L’arrière amène immédiatement en tête le mot « confort ». Le tout est agrémenté de renforts thermocollés pour un bon maintien.

test skechers gotrail ultra 3 c'est bien d'être bien cbdb test skechers gotrail ultra 3 c'est bien d'être bien cbdb

A l’avant je ne sais pas si c’est censé être un pare-pierres mais si c’est le cas c’est un peu léger je trouve.

Revenons en à la semelle. Avec 5cm d’épaisseur au garrot et un design méchamment agressif on est là aussi en présence de quelque chose d’assez mou. Pour la partie grise en tous cas. En dessous on découvre tous les crampons triangulaires qui eux sont beaucoup plus rigides. Egalement 4 grosses lignes de flexion qui assure une grande souplesse à l’ensemble.

test skechers gotrail ultra 3 c'est bien d'être bien cbdb test skechers gotrail ultra 3 c'est bien d'être bien cbdb

Sur le flanc vous aurez peut être déjà remarqué les 2 trous, on les retrouve de chaque côté. Ils permettent d’évacuer la flotte et de ventiler l’intérieur de la chaussure. D’ailleurs sous la semelle de propreté on aperçoit bien ces zones d’évacuation.

test skechers gotrail ultra 3 c'est bien d'être bien cbdb test skechers gotrail ultra 3 c'est bien d'être bien cbdb

Pour le reste, on trouve quelques éléments réfléchissants, un drop de 4mm, un poids de 412gr en 47 et une belle qualité de fabrication. Dans la boite est aussi présente une paire de lacets supplémentaires d’une couleur différente et 8cm plus longs.

test skechers gotrail ultra 3 c'est bien d'être bien cbdb

Dans les montagnes

J’ai reçu ces Gotrail Ultra 3 le lendemain de mon entorse, autant vous dire que pour démarrer le test c’était mal barré. Sans compter la frustration de voir que ton pied fait 2 fois la taille de la chaussure et que t’es pas prêt d’au moins juste les essayer…

Bref nous voici quelques semaines plus tard et ne pouvant pas encore courir trop longtemps je décide de commencer à les user en rando.

A l’enfilage, découverte d’un intérieur tout confort. Eventuellement ça manque juste un petit peu de largeur, surtout pour mon pied droit qui est plus fort. Au passage, Skechers doit tailler grand. Si vous avez l’habitude de me lire, vous savez qu’en général je prends du 48. Enfin plus exactement je prends du 13 US qui correspond souvent à du 48, ici c’est du 47.

test skechers gotrail ultra 3 c'est bien d'être bien cbdb

Petit truc marrant, je parlais de la bonne souplesse de ce modèle. Une fois les pieds dedans, quand on relève les orteils, il y a tout qui suit, donc oui c’est très flex.

Je vais pas vous détailler toutes mes balades tests (en même temps je l’ai déjà fait dans des articles dédiés) mais allons à l’essentiel. Autant j’ai beaucoup marché avec et pas que sur du chemin. Pierriers, flotte… elles ont goûté à tout plein de choses. Autant j’ai vite craqué et j’ai couru. Oui c’était tellement tentant en montagne de tracer un peu dans les côtes et encore plus en descente. Oui c’était pas sage au retour de blessure mais vous comprenez, voilà quoi…

Bon on s’y met ou bien ?

Donc, ces GoUltra Trail 3 c’est un confort qui reste présent dans la durée, un amorti moelleux, un bon dynamisme et une super accroche sur tous les terrains. Mais aussi un séchage rapide après un passage au pied d’une cascade (j’ai pas trouvé de pluie alors j’ai testé comme j’ai pu) et pas de surchauffes même par temps chaud.

test skechers gotrail ultra 3 c'est bien d'être bien cbdb

Plutôt positif tout ça mais malheureusement il y aussi un peu de moins bon. Déjà je trouve que ça manque un chouille de stabilité sur terrains trop accidentés. Dans les Pyrénées c’est beaucoup de pierriers et j’ai souvent un pied ou l’autre qui a dégagé. Pour moi c’est la hauteur et la mollesse de la semelle qui sont en cause. Quand trop au bord d’un rocher par exemple, son écrasement peut causer déséquilibre et dérapage vers le bas (en espérant être assez clair comme ça).

test skechers gotrail ultra 3 c'est bien d'être bien cbdb test skechers gotrail ultra 3 c'est bien d'être bien cbdb

La durée de vie sera aussi à surveiller. Entre les randos et les sorties que j’ai pu faire depuis, cette paire cumule une centaine de kilomètres. C’est pas énorme et déjà je constate de légers décollements de la semelle à l’avant et de belles égratignures du « pare-pierres ».

Plus pour que contre

Courir (et marcher) avec ces chaussures est très plaisant. Elles offrent vraiment de bonnes sensations.

Si vous recherchez un bon amorti, qui d’ailleurs passe très bien sur bitume, du confort et de l’accroche vous êtes bien tombé. Par contre si vous prévoyez de poser les pieds uniquement dans de la caillasse elles manqueront peut être un peu de résistance sur la durée.

test skechers gotrail ultra 3 c'est bien d'être bien cbdb

Elles existent pour hommes et femmes avec pour chaque, 4 coloris. Par contre elles sont visiblement difficiles à trouver par chez nous. Une petite recherche sur le net vous permettra de les acquérir pour un prix variant entre 60 et 100€. Tarif affiché sur le site officiel, 79$.

J’ai hâte de voir à quoi ressemblera la prochaine version et suis bien tenté de découvrir la gamme route de la marque. A priori ces modèles ne saignent pas trop le porte monnaie et les quelques retours que j’en ai sont positifs. A suivre donc.

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

5 Commentaires

  1. Johannjago

    Pour ceux adeptent du medio îed, la go run 4 est pas mal du tout 🙂 as tu pu tester l’ultra 4? Merci pour ton article au passage

    Réponse
    • Julien

      Hello, eh non, jamais eu l’occasion de tester d’autres modèles Skechers malheureusement.

      Réponse
  2. Reivilorou

    Bonjour et merci pour le test. J’ai déjà eu l’occasion de courir avec les Go run ride, et se sont effectivement des chaussures excellentes , surtout au regard de leur prix.

    Réponse
    • Julien

      Merci pour ton commentaire. Les Gorun Ride c’est donc un modèle route ?

      Réponse

On en cause ??

dictum ut elit. id ut justo Donec vulputate,
Partages
Partager
%d blogueurs aiment cette page :