Sélectionner une page

Test Coros Vertix Partie 1 : Découverte & Prise en Main

Test Coros Vertix Partie 1 : Découverte & Prise en Main

Est-ce que le nom de Coros te dit quelque chose ? Peut être pas encore car c’est un peu le nouvel arrivant dans le game des montres cardio-GPS ! Moi j’aime bien ce genre de marques qui viennent se poser en outsider face aux géants du marché et là, j’ai pu choper une Vertix en test 🙂

Alors, ce modèle haut de gamme de la marque Coros est-il une alternative intéressante aux références bien connues de Garmin, Suunto ou Polar ? Nous allons le découvrir !

Tu n’as pas envie de lire ? Alors mate la vidéo de ce test !

D’où vient Coros ?

Je ne sais pas exactement depuis quand existe Coros mais son compte Twitter a été créé en 2015, ça donne sans doute une petite indication.

Comme tu le sais, la marque produit des montres cardio-GPS mais j’ai vu qu’elle avait aussi au catalogue quelques casques vélo avec système de communication intégré. Bon, là on va rester sur les montres.

Elle sort un premier modèle, la Pace en mai 2018, plutôt orientée triathlon je crois, puis un modèle un peu plus complet, la Apex et enfin la Vertix 1 an après. Le tôlier a l’air de pas mal cavaler et de faire d’autres trucs un peu barrés donc je pense qu’il y a une équipe assez passionnée derrière tout ça 😀

Et, pour répondre à la question : « D’où vient Coros ? », eh bien c’est à Tustin que sont conçus les produits ! Une ville à côté de Los Angeles, en Californie, aux États-Unis quoi. Côté fabrication, ça se passe en Chine chez Dongguan Yuanfeng Technology. Voilà, comme ça tu sais tout ce qui est écrit sur l’étiquette 😆

Une Boite pas Comme les Autres

Une fois qu’on a viré le carton, on découvre une solide et imposante boite en plastique. Enfin, imposante pour une montre quoi.

Ce genre de boite, je connais ! J’ai la même mais en beaucoup plus gros pour transporter mon arc et je peux te dire que c’est du costaud ! Tu peux balancer ça dans une soute d’avion, sauter dessus et tout, ça passe ! Même que c’est complètement hermétique avec le joint dans le couvercle et qu’il y a une valve d’équilibrage. Ça permet de protéger le contenu des changements de pression et de faciliter l’ouverture.

Bref ! Je trouve ça cool pour une fois d’avoir un packaging réutilisable qui aura une vraie utilité. Perso, je pense m’en servir pour un peu de matos photo ou vidéo par exemple.

Mais, ce genre de caisses ce n’est pas donné à l’achat, du moins pour nous consommateurs, et j’en vois déjà dire qu’on s’en passerait bien si ça faisait baisser le prix de la montre. D’un côté j’ai envie de dire : « C’est pas faux ! ».

En tous cas, Coros annonce sa Vertix comme étant ultra-résistante et taillée pour l’aventure alors cette boite vient bien appuyer cela.

Contenu du Pack

Une fois le capot soulevé on trouve :

  • La Vertix
  • Son bracelet
  • Son câble de chargement
  • De la paperasse
  • Des plaques de mousses avec adhésif double-face.

Ces derniers éléments permettront de recouvrir les parois de la boite afin d’avoir déjà un minimum de protection interne pour une future utilisation. C’est pas con !

coros vertix montre cardio gps sport running trail triathlon outdoor

La Coros Vertix en Bref

Afin de faire connaissance vite et bien avec cette Vertix, voici ses caractéristiques principales :

  • Écran LCD couleur de 1,2″ (résolution 240×240)
  • Verre Sapphire
  • Lunette et capot arrière en titane. Le boîtier doit être en composite (pas trouvé l’info sur la fiche technique)
  • Bracelet silicone avec système de fixation rapide
  • Dimensions (sans bracelet) : 48.74 x 48.74 x 16.75 mm
  • Poids : 54g sans bracelet / 76g avec bracelet
  • Connexions : Bluetooth 4.2 pour liaison smartphone / ANT+ pour les accessoires
  • GPS & GLONASS (Galileo et Beidou prévus via futures mises à jour)
  • Capteurs : Cardio optique avec oxymètre de pouls, altimètre barométrique, accéléromètre, boussole, gyroscope, thermomètre
  • Étanche jusqu’à 150m
  • Températures de fonctionnement : de -20°C à 60°C

Méga autonomie

Gros point fort de la Vertix, son autonomie ! Et pour le coup ça valait bien une section à part 😛

  • 60h en mode GPS
  • 150h en mode UltraMax (GPS économie d’énergie)
  • 45 jours en usage quotidien

Lors de sa sortie, avec ses 60 heures d’autonomie en full GPS, c’était visiblement la montre la plus autonome disponible sur le marché. D’autres modèles comme la Fenix 6X atteignent maintenant ce niveau mais pour un peu plus cher. En mode éco, la petite Coros reste reine !

Découverte de la Coros Vertix

Recevoir sa montre dans la grosse boite montrée plus haut ça met déjà bien en confiance pour le suite non ? Et puis c’est ultra plaisant de déverrouiller les 2 fermoirs avant de lever le capot pour découvrir son nouveau jouet 🙂

Je ne vais pas m’étaler là dessus mais, la montre ainsi calée dans la mousse découpée au poil, ça le fait !

coros vertix montre cardio gps sport running trail triathlon outdoor

En la sortant de son écrin, on sent vite au toucher qu’on est sur quelque chose de sérieux. C’est léger mais ça parait super solide ! Pour info, Coros annonce que sa Vertix peut être mise sous un poids de 350kg sans broncher. Sous les doigts ça fait quali, pas de souci là dessus.

Le bracelet se fixe très facilement grâce à son système qui me fait penser à celui rencontré sur la Fenix 5X Plus.

Je trouve la montre en elle même vraiment jolie. Elle a un style outdoor qui peut rappeler celui des Fenix chez Garmin. C’est sobre et élégant sans être trop gros et donc ça passera bien pour porter au quotidien 🙂

Juste le gris choisi pour le bracelet qui, à mon goût, donne un aspect « pas bien fini ». Cela reste purement visuel mais je l’aurais préféré encore plus sombre. Enfin, il en existe d’autres si besoin. La Vertix est dispo en 4 coloris et les bracelets il y en a encore un peu plus de différents.

Sur l’avant nous avons bien sûr l’écran, à l’arrière les capteurs cardio et oxymètre optiques, sur la gauche, ce qui doit être l’altimètre et à droite les commandes. Il s’agit donc de 2 boutons et d’une molette cliquable appelée « Digital Knob ». On verra plus loin qu’il y a encore un autre moyen de naviguer dans cette montre.

Ah ! Concernant la couronne graduée autour de l’écran, elle aussi je l’aurais aimé plus sombre 😛

Ce qui est sûr, c’est que le premier contact est bon, très bon même !

Prise en main de la Coros Vertix

Allez ! Il est temps de donner vie à notre nouvelle amie et de voir un peu comment elle se comporte 🙂

Mise en route de la Vertix

Après avoir appuyé quelques instants sur la molette, la Vertix s’allume et demande dans quelle langue elle devra causer. Un QR code apparaît ensuite sur l’écran et il faut le flasher via l’appli smartphone. L’appairage avec ce dernier est alors effectué et on ne peut pas dire que c’était compliqué 😛

La configuration se fait via l’application en indiquant des choses comme ses objectifs quotidiens de dépense calorique et de durée d’activité ou encore ses plages de fréquences cardiaques…. Là faut pas trop m’en demander, je n’ai jamais fait les tests pour connaître cet aspect de moi et c’est sans doute à tort. Je pense que nous sommes nombreux à être dans ce cas et du coup à mal exploiter nos montres à ce niveau. Bref ! J’ai laissé les valeurs par défaut.

J’ai eu une mise à jour à faire de suite et, visiblement, chez Coros c’est assez régulier ! Tu verras ensuite que ça à son importance et que c’est une bonne chose 😉

Truc con pour Android

Mon smartphone est actuellement un OnePlus 5T, sous Android donc. En général, quand on ajoute un appareil Bluetooth, le système demande si on veut le déclarer « Appareil Certifié ».  Cela permet, lorsqu’il est connecté, de déverrouiller le téléphone sans avoir à entrer de code ou faire de schéma.

Mouais… bah là du coup la chose n’est pas proposée… dommage car j’aimais bien, c’était surtout pratique pendant les courses par exemple.

Watchfaces

La Vertix est une montre et j’ai une bonne nouvelle : elle donne l’heure !

Analogique ou digital ? Les différentes options de watchfaces te laissent le choix en fonction de ta préférence 🙂

5 sont chargés en permanence sur la montre et il est possible de les remplacer via l’appli. Il y en a quelques-un de disponibles mais je n’ai pas l’impression qu’on puisse actuellement en ajouter d’autres. Quelques marques ont l’air de déjà proposer des modèles à leurs effigies et c’est d’ailleurs le cas de Kalenji.

coros vertix montre cardio gps sport running trail triathlon outdoor

Pour certains, il est possible de faire varier la couleur secondaire et tous présentent à peu près les mêmes infos. On retrouve en général un indicateur pour les calories brûlées au cours de la journée et un autre pour les minutes passées à se bouger le cul.

En appuyant sur le bouton « Back », il est possible de faire défiler plusieurs infos comme : le pourcentage de batterie, le nombre de pas, les heures de lever et de coucher du soleil…

Dommage, il n’y a pas systématiquement d’icônes indiquant la connexion Bluetooth ou le fait qu’un réveil soit activé.

Widgets

Depuis l’écran horaire, en tournant la molette, on accède aux widgets. Là aussi, ceux qui sont présents sont les seuls dispos et on ne peut pas en ajouter ou en retirer.

Nous avons donc :

  • Récap de la journée (pas, calories…)
  • Suivi de la fréquence cardiaque
  • Altitude
  • Pression de l’air
  • Température
  • Notifications

En appuyant sur la molette il est possible d’obtenir plus de détails dans certains widgets. C’est le cas pour le suivi de FC par exemple où l’on peut alors consulter le relevé par tranches de 10 minutes.

coros vertix montre cardio gps sport running trail triathlon outdoor

Le thermomètre, comme sur n’importe quelle montre, dit n’importe quoi… Enfin, c’est valable si on ne porte pas la montre mais, dès qu’on l’a au poignet, la température indiquée est bien plus élevée que la réalité.

Le cas des notifications

Si je suis adepte de recevoir les notifications de mon smartphone sur ma montre, dans le cas de la Vertix j’ai quelques trucs à redire :

  • Les notifications restent affichées beaucoup trop longtemps ! En plus le contenu d’un message est montré au complet et donc, en réunion par exemple, cela peut être gênant pour des soucis de confidentialité.
  • Parfois, il y a des notifications inutiles. C’est le cas avec l’application Gmail qui, de temps en temps, indique sur le smartphone « Synchronisation des messages… ». Cette notif est reportée sur la montre mais ne présente aucun intérêt. Chez les autres, l’appli de la montre sait faire le tri entre ça et la réception d’un message pour n’afficher que ce qui nous intéresse : la réception d’un message.
  • Toutes les notifications restent en mémoire dans le widget. À quoi ça sert sérieux ? Du coup il faut aller les effacer manuellement. Heureusement on peut toutes les virer d’un coup. Peut être qu’elles dégagent d’elles-mêmes au bout d’un moment, je verrais avec le temps. Bon, c’est peut être juste moi qui n’y trouve pas d’intérêt hein 😛

Le menu rotatif

Via un appui long sur le bouton back, on ouvre un menu donnant accès à divers paramètres ou fonctions.

On peut donc accéder aux paramètres systèmes dont je ne vais pas tout de détailler, au réveil, au chrono, à la boussole…

coros vertix montre cardio gps sport running trail triathlon outdoor

Notons la présence d’un truc marqué « Carte ». Sur le coup on pourrait penser à une fonction carto mais non, point de fond de carte actuellement dans cette Vertix. Je pense que cela permet simplement de visualiser la tronche d’un tracé importé sur la montre.

En tous cas ce menu est pratique et s’y balader avec la molette est vraiment aisé.

Une histoire de sens

Je vais quand même te parler de l’un des réglages que l’on peut effectuer dans le menu système, un qui concerne la molette.

Coros a pensé à tout le monde et il est donc possible de donner sa préférence à 2 niveaux :

  • Le sens de rotation de la molette. En gros que, si on tourne la molette vers le bas par exemple, ça aille vers le bas ou vers le haut.
  • Le sens de l’affichage. Cela permet d’adapter la montre pour un port au poignet gauche ou au poignet droit. Ainsi, la molette (et les boutons en général) sera toujours placée du côté de la main afin d’être facilement manipulable.

Profils sportifs

Un appui sur le Digital Knob ouvre la liste des profils sportifs inclus dans la Vertix. Encore une fois, ce qui est là est tout ce qui est dispo avec, au menu :

  • De quoi courir : course, course sur tapis, trail
  • De quoi pédaler : vélo et vélo d’intérieur
  • De quoi nager : piscine ou eau libre
  • De quoi se renforcer : cardio en intérieur ou en extérieur
  • De quoi prendre l’air : randonnée et alpinisme

On trouve aussi la fonction « Entraîneur IA » qui indique le statut de récupération et donne accès aux séances effectuées.

coros vertix montre cardio gps sport running trail triathlon outdoor

Un mode Triathlon est présent dans lequel on peut choisir d’enchaîner 3 des activités proposées. Simple et efficace mais dommage qu’il n’y ait pas un mode multisport plus poussé, notamment pour les raids multisport. Il n’est donc pas possible de faire quelque chose comme : VTT/Trail/VTT/Run & Bike/Canoë. Tout en sachant que le canoë n’existe pas sur la Vertix d’ailleurs. Une idée pour une prochaine mise à jour 🙂

Le truc génial !

Ces derniers temps je n’aurais utilisé que du Garmin avec une Fenix 3 HR puis en testant les Instinct et Fenix 5X Plus ou même avec mon compteur vélo Edge 820 Explore. Le truc qui m’a toujours gavé là dessus ? Configurer les écrans des profils sportifs directement sur l’appareil !

Certes, ce n’est pas à faire toutes les 5 minutes mais ça reste peu pratique et un poil long, surtout dans le cas où l’on paramètre plusieurs activités.

Chez Coros, ils ont eu la bonne idée de nous faire faire ça via l’application smartphone et c’est tellement plus rapide et simple ! 😀

coros vertix montre cardio gps sport running trail triathlon outdoor

Pour chaque activité nous pouvons paramétrer jusqu’à 6 écrans avec chacun 2, 3, 4 ou 6 données.

Bon, ça aurait quand même été cool de pouvoir aussi les régler sur la montre en cas de besoin urgent et d’oubli du smartphone.

Écran tactile

J’avais annoncé qu’il était possible de naviguer dans la montre autrement qu’avec les boutons et c’est le cas durant une séance !

On peut bien sûr passer d’un écran à l’autre d’un coup de molette mais il est aussi possible d’activer la fonction tactile de l’écran pour cela 😀

Je pense que le tactile peut aussi servir pour se déplacer sur la « carte », enfin la trace quoi.

Application Coros

L’appli Coros je la trouve simple et efficace ! C’est sobre, c’est propre et on y trouve facilement ce qu’on veut 🙂

Il y a 4 onglets :

  • Le premier donne le récap de la journée avec les calories dépensées, le nombre de pas, le sommeil, le suivi FC…
  • Le second affiche les activités enregistrées et permet de les consulter. Nous avons alors le tracé qui semble très propre et des infos comme l’allure, la distance, la FC, la cadence, l’altitude…
  • Le troisième reprend le profil de l’utilisateur, affiche les badges gagnés en faisant des activités et donne accès à quelques paramètres.
  • Le quatrième permet de configurer et mettre à jour les appareils Coros connectés au smartphone.

coros vertix montre cardio gps sport running trail triathlon outdoor

Pour les 2 premiers onglets, au niveau de certains indicateurs un petit « i » est présent. En appuyant dessus on accède à une rubrique d’aide permettant de mieux comprendre les mesures affichées. Par contre, pour le moment ce n’est pas traduit en français.

Une chose aussi à savoir : il n’y a pas d’interface web chez Coros. Tout passera donc par le smartphone et l’appli dédiée. À voir si ça ne rend pas trop relou les imports/exports de fichiers GPX par exemple.

Edit 12/11/19 : L’application évolue vite, Coros y ajoute déjà de nouvelles choses et c’est valable aussi pour la montre. Une interface web pointe le bout de son nez aussi 😉

Trucs qui merdent

Avant de conclure, je vais te parler de 2 petites choses qui me chagrinent. Rien de bien grave mais ce sont des choses basiques qui méritent d’être revues.

Le rétroéclairage

Comme sur toutes les montres du genre, l’écran est rétroéclairé et cela peut être paramétré selon 3 possibilités :

  • Désactivé
  • Automatique
  • Toujours

Dans le premier cas : nada ! Le seul moyen d’allumer l’écran sera alors une pression sur le bouton Light.

Pour les 2 autres options c’est a peu près la même chose, l’écran s’éclaire quand on regarde la montre… enfin, en pratique ça fonctionne bien mais ça reste souvent un peu trop sensible ou bien le mouvement est mal détecté. Le rétroéclairage a donc tendance à s’activer en conduisant, en dormant… C’est relou quoi.

La différence entre « Automatique » et « Toujours » est que, dans le premier cas, l’éclairage ne s’activera qu’entre les heures de coucher et de lever du soleil.

En courant, le bordel a parfois du mal à comprendre qu’on regarde la montre et pense ensuite souvent qu’on ne la regarde déjà plus… En gros ça s’allume pour s’éteindre aussi tôt.

Bref, pour moi il manque l’option la plus basique qui soit : que le rétroéclairage s’allume quand on actionne un bouton. C’est quand même pas compliqué quoi !

Le verrouillage des boutons

Verrouiller les boutons est une chose que j’aime faire sur de longs trails par exemple. Mine de rien on a vite fait d’appuyer sur un bouton par erreur et ça évite donc les fausses manips. Il est bien sûr possible de faire cela sur la Vertix sans pour autant que les options disponibles ne fassent mon bonheur.

En fait, on peut opter pour un verrouillage automatique ou pas de verrouillage du tout… On pourra aussi choisir de régler uniquement pour le mode montre, le mode sportif ou les 2 avec un déverrouillage via maintien d’un bouton ou rotation de la molette.

coros vertix montre cardio gps sport running trail triathlon outdoor

Ici aussi il manque le truc basique : pouvoir verrouiller et déverrouiller sa montre quand on veut ! À faire via un appui long sur le bouton Light par exemple puisqu’aucune fonction n’est attribuée à cette action.

Coros Vertix : Une bonne première impression !

Nous voilà au terme de cette première partie de mon test de la Coros Vertix et, dans l’ensemble, elle me laisse une bonne première impression et donne envie d’en voir plus !

C’est une montre vraiment bien finie et construite avec de bons matériaux. Ça semble hyper costaud et, même si je n’ai pas encore eu l’occasion d’en profiter, j’apprécie déjà son autonomie de dingue ! Avec ça je peux me faire l’Ultra Marin 2 fois d’affilée 😆

Au point de vue fonctionnalités de suivi quotidien on a le principal et, côté données d’activités, ça semble bien fourni. Je creuserais tout ça par la suite.

Exit les trucs à la con genre musique, paiement et compagnie. Ce ne sera peut être pas ton avis et je comprends que certains y trouvent une utilité. Pour moi ça reste, pour le moment, plus gadget qu’autre chose mais, qui sait, peut être qu’un jour j’apprécierais ces fonctions.

coros vertix montre cardio gps sport running trail triathlon outdoor

À l’usage, je trouve que la Vertix est confortable à porter et accessible. La navigation à l’aide de la molette est agréable et les différents paramètres sont plutôt faciles à trouver.

Reste qu’il y a quelques trucs à corriger mais qui sont surtout logiciels. Coros semble très réactif côté mises à jour et ajoute des fonctions petit à petit. D’ailleurs, via l’application il est possible d’envoyer facilement des idées d’améliorations ou un report de bug.

Côté tarif on est sur du 599€ (699€ pour le coloris Ice Breaker). Intéressant pour qui veut une montre robuste, autonome et se concentrant sur l’essentiel. Et, si Coros la fait bien évoluer avec ses mises à jour, elle sera de plus en plus complète pour ce prix.

Tu pourras trouver la Vertix sur I-Run ou Amazon.

Je pense qu’on a là une alternative sérieuse aux marques déjà bien implantées sur le marché mais je vais bien entendu continuer de tester cette montre pour t’en dire plus 🙂

D’ailleurs, si tu veux que j’aborde un point en particulier, n’hésite pas à m’en parler dans les commentaires. Dis-moi également si tu serais prêt à tester cette nouvelle marque plutôt que de reprendre « une valeur sûre » d’une enseigne plus connue. Et, si tu as juste des questions, bah ça marche aussi 😉

La Partie 1 du Test de la Coros Vertix en Vidéo

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Soutenir le Blog

Bons Plans

Un peu de lecture ?

libero Curabitur ut neque. dictum fringilla diam Nullam porta.

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !