Sélectionner une page

L’Astragale, Hivernale des Templiers 2019

L’Astragale, Hivernale des Templiers 2019

Parce que des fois un peu de changement ça fait du bien, cette année, pour le 1er week-end de décembre, je me suis rendu sur l’Hivernale des Templiers. Eh oui ! Après 3 années d’affilées à prendre le départ de La Saintélyon, il était temps de voir autre chose 🙂

Une course en ligne, du Roquefort, une balade dans les causses, découvrir le Larzac… Il ne m’a pas fallu beaucoup plus d’arguments avant de signer pour l’Astragale… Ok… Il n’en a pas fallu du tout 😆

Avec ses 64km annoncés, cet Astragale est la plus longue course de l’évènement. En plus, ça tombe impeccable pour faire un bon entraînement avant l’Ultra Trail d’Angkor.

Bien accueilli au pays du Roquefort

Après quelques 7 heures de route, me voilà à Roquefort-sur-Soulzon. Petite ville de l’Aveyron où est installée la maison Société, productrice du célèbre fromage tout plein de moisissures.

Pour commencer, il faut récupérer le dossard et, en ce début d’après-midi, il n’y a personne dans la salle. Pas trop de stands non plus. 2 ou 3 équipementiers partenaires et des producteurs locaux. Je m’arrête surtout m’empiffrer de Roquefort 😆

astragale hivernale des templiers trail running larzac

Le dossard vient avec un sac bien rempli : des prospectus bien sûr mais aussi une paire de gants, un petit thermos à l’effigie de l’événement ainsi qu’un bon morceau de Roquefort. En complément, nous avons même droit à un grand et beau calendrier plein de magnifiques photos prises sur le Festival des Templiers.

L’heure du déjeuner est passée mais je n’ai pas mangé pour autant. Camille et ses Outtrippeurs non plus. Direction ce qui est sûrement le seul resto ouvert dans le bled. Au menu : du Roquefort, du Roquefort et… tiens un peu de Tome 😆

Comme je suis là en tant que « presse », le soir je loge dans l’hôtel désigné par l’organisation. J’y retrouve Simon de www.tendancetrail.fr ainsi que Math et Nico de www.leptittrailer.fr. Si on se connaît surtout par les réseaux, c’est toujours sympa de se rencontrer et d’échanger en vrai. Le lendemain, Simon bouclera la balade en 6h39 pendant que je la partagerais tranquillement avec Math et Nico.

MANGEEEERRRRRR

En attendant, on profite du repas mode Koh Lanta proposé par l’hôtel. Autant j’étais content de voir en arrivant qu’ils avaient prévu un petit déjà à 4h15 pour les coureurs, autant pour dîner ils n’ont pas dû comprendre qu’on courrait le lendemain… Mini bout de de poulet, quelques grains de riz, chouille de purée de céleris, le tout présenté en mode repas gastro et suivi d’une part de gâteau en dessert. Si je n’étais pas complètement ko je crois que je serais allé chercher mon réchaud dans le coffre avec un paquet de riz (oui j’ai une caisse de survie dans la bagnole 😆 ).

Voilà, tout ça pour que tu comprennes pourquoi je passe mon temps à dire que j’ai la dalle dans la vidéo 😛

L’Astragale

Départ de la course à 6h45, navettes aux alentours de 5h15, il aura fallu se lever tôt pour attaquer les 64,3km et 2140m D+ prévus. À l’arrivée des navettes, une salle permet de rester au chaud et surtout de prendre un bon café 🙂

L’Astragale est une course en ligne. On l’entame à La Couvertoirade, ancienne cité Templière et Hospitalière que j’irais bien visiter de jour pour mieux l’apprécier. Destination Roquefort-sur-Soulzon, arrivée commune de toutes les courses de l’Hivernale des Templiers.

Le Parcours

Si malheureusement nous avons eu du brouillard sur une partie du parcours, nous avons quand même pu apprécier les paysages du Larzac, ses rochers et falaises enflammées par les couleurs de l’automne.

Mis à part ce brouillard on a quand même eu une météo vraiment correcte avec un grand ciel bleu l’après midi pour profiter au mieux de la balade.

On en a pris plein les yeux mais aussi plein les pattes ! Il y a des morceaux bien raides à monter et… à descendre.

Une autre chose que j’ai apprécié sur ce parcours : son calme. L’Astragale est limitée à 750 coureurs, je ne sais pas combien nous étions réellement mais ça c’est rapidement étiré. Du coup, c’est vite devenu paisible. C’est reposant 🙂

Par contre niveau distance, on a clairement eu du rab. Certes il avait été annoncé 700m de plus en fin de course car une descente était impraticable mais nous avons tous quasi 67km au compteur. Quand au kilomètre 60 on nous annonce qu’il en reste encore 6, ça fait au moins 1 de trop 😛

Allez, c’est pas bien grave, ça permet d’en profiter plus longtemps même si, sur le coup, avec la fatigue, ça peut faire râler 😉

Une chose dommage par contre, le tracé ne nous emmène pas à la découverte du Roucangel, ce gros rocher emblème de la couse.

Les ravitos

Au nombre de 3, enfin 4 si on compte le point d’eau du 8ème kilomètre, les ravitaillements étaient du genre bien garnis !

L’accueil des bénévoles étaient chaleureux et, entre soupe, café, eaux, gâteaux, fruits et autres tartines de Roquefort, chacun pouvait y trouver son compte.

astragale hivernale des templiers trail running larzac

En plus, le second ravito permettait de découvrir la Tour Hospitalière du Viala-Pas-de-Jaux qui est l’un des 5 sites Templiers et Hospitaliers du Larzac. Oui j’ai fait des recherches 😛

L’arrivée

C’est peut être pour moi le petit truc pas au top de l’histoire. En gros, à l’arrivée, tu rentres dans la salle, tu suis le tapis rouge et tu gravis quelques marches pour accéder à l’arche. Là on te stoppe pour scanner la puce de ton dossard avant de te coller sous l’arche pour faire la photo que tu pourras acheter ensuite. Ça fait un peu on te coupe dans ton élan et walou.

Comme nous sommes arrivés en fin de journée, il y avait forcement moins d’ambiance et ça joue possiblement sur mon ressenti.

astragale hivernale des templiers trail running larzac

Ensuite, à la descente de l’estrade, est remis le lot finisher. Une jolie plaque en bois aux couleurs de l’événement. Je trouve ça plus sympa qu’une médaille et ça fait un chouette élément de déco. Bon, faut pas que toutes les courses fassent la même chose sinon il va falloir de sacrés murs 😆

Le ravito final est bien garni et ça fait du bien d’en profiter. Par contre point de kinés, podos ou osteos pour traiter les éventuels bobos en arrivant.

Les Templiers, j’y reviendrais !

Je ne m’étais jamais trop attardé dans l’Aveyron. Le Parc Naturel Régional des Grands Causses je ne l’avais que traversé assez souvent en bagnole et c’est vraiment un coin où j’aime passé. Pourtant ce sont vraiment des paysages que j’avais envie de découvrir d’avantage alors, venir sur cette Hivernale des Templiers, était vraiment un plaisir.

Le brouillard m’en a masqué une partie et, clairement, j’y reviendrais pour en voir toujours plus. Si j’ai indiqué « Les Templiers » dans le titre de cette section c’est parce que cela sera aussi bien sur l’Hivernale que sur le Festival qui m’attire depuis un moment aussi 🙂

astragale hivernale des templiers trail running larzac

En tous cas, si tu veux te régaler aussi bien visuellement que gustativement tout en faisant chauffer tes cuisses, je ne peux que te recommander de te lancer sur ce trail !

#Vracpack | Mon matos pour l’Astragale

Découvre ce VracPack en vidéo

L’Astragale en vidéo

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Soutenir le Blog

Bons Plans

Un peu de lecture ?

ultricies eleifend leo. Praesent risus. elit. mi, ut et,

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !