Select Page

Test écouteurs Bluetooth PowerBeats3

Test écouteurs Bluetooth PowerBeats3

Quand tu aimes faire du sport en musique, si il y a bien un accessoire indispensable, c’est une bonne paire d’écouteurs ! On m’a proposé de tester les PowerBeats3, dernier modèle Bluetooth de chez Beats by Dre et pourtant pas si nouveau. En effet, il date de fin 2016. Allez, voyons voir ce que ça donne !

PowerBeats3 | In the Box

À réception je découvre une boite plutôt sobre et mettant bien les écouteurs en valeur derrière sa face transparente. C’est d’ailleurs cette dernière qu’il faudra soulever pour accéder au contenu. Les PowerBeat3 sont fixés sur un plateau avec une petite boite carton qui cache le câble. Celle-ci indique « Performance, Power, Freedom » soit : « Performance, Puissance, Liberté » si l’anglais n’est pas ton fort. Bon, bah on vérifiera si tout ça est vrai 😆

test ecouteurs bluetooth running powerbeats3 c'est bien d'être bien

Le plateau présente bien, les écouteurs ont une bonne tête, la 1ère impression est excellente. En dessous, on récupère une grosse boite noire qui fait assez classe. Dessus se trouvent 3 paires d’embouts de rechange pour adapter l’appareil à la taille de son conduit auditif. Détail sympa, le film qui ferme la « barquette » se recolle sans souci. Plutôt bien pour limiter les risques de perte de ces petites pièces.

test ecouteurs bluetooth running powerbeats3 c'est bien d'être bien

Au dos de la boite se trouvent le câble micro USB pour la recharge et un étui en silicone. Allez, j’en cause de suite. Il est sympa cet étui, ovale, doux au toucher, discret… mais simplement fendu sur le haut. Bref, tu mets tes PowerBeats3 dedans, tu le ranges dans ton sac et t’es à peu près sûr d’avoir vite des bouts qui en ressortent. Niveau protection c’est pas l’idéal et ça va vite devenir un nid à poussière…

test ecouteurs bluetooth running powerbeats3 c'est bien d'être bien

Dernier élément que l’on trouve : la paperasse. Il n’y a rien de compliqué à utiliser des écouteurs Bluetooth mais là, le mode d’emploi est extrêmement minimaliste. Je trouve qu’il manque d’ailleurs quelques infos sur l’utilisation de la télécommande ou sur comment réinitialiser le bordel. Par contre, pour causer de la garantie et des mises en garde, tu as limite 2 catalogues… Et puis on a aussi droit à un autocollant des fois que l’on veuille faire une petite pub gratuite pour la marque 😆

Franchement le packaging est classe mais bon, assez causé de la boite hein ! T’es pas là pour ça en plus je suis sûr 😆

PowerBeats3 | Des écouteurs

Forme assez classique pour ces PowerBeats3 qui arborent le logo de la marque en relief et le modèle discrètement inscrit. C’est sobre, j’aime beaucoup.

test ecouteurs bluetooth running powerbeats3 c'est bien d'être bien

Ils sont résistants à l’eau et à la transpiration mais le connecteur micro USB situé sous l’écouteur gauche ne possède pas de cache. Il doit être bien jointé.  Toujours de ce côté, au dessus, se trouve le bouton ON/OFF et la LED indiquant l’état de l’appareil.

test ecouteurs bluetooth running powerbeats3 c'est bien d'être bien

Le tour d’oreille est orientable. Il est possible de le resserrer ou de l’incliner et il gardera la position. En plus, il est doux au toucher. Tout ça devrait assurer confort et maintien 🙂

Les 2 blocs audio sont reliés par un câble plat sur lequel est placée la télécommande. 3 boutons d’un côté et 1 micro de l’autre pour la fonction kit main-libre. À noter aussi la présence d’un système de gestion du câble qui permet d’ajuster la taille pour éviter que ça ne ballotte durant l’activité.

test ecouteurs bluetooth running powerbeats3 c'est bien d'être bien

Avec une autonomie annoncée à 12h il y a de quoi voir venir et, visiblement, on regagne 1h de jus avec seulement 5 minutes de charge. Si je ne me trompe pas, cela est géré par la puce W1 d’Apple embarquée à l’intérieur. Oui parce que Beats c’est du Apple et donc cette puce sert aussi à faciliter le couplage avec Iphone et compagnie… M’en fous, moi je suis Android 😀

Jusque là, tout va bien. Ces PowerBeats3 ont une bonne tête et la fabrication semble soignée. Reste à faire cracher le son 🙂

PowerBeats3 | Du son en mouvement

1er allumage, ça passe en mode couplage. Pas de souci pour les connecter au téléphone. La mise en place se fait ensuite simplement en écartant un peu les tours d’oreilles si besoin. Perso, je n’ai pas eu à changer les embouts et ça rentre parfaitement. Pour le câble, chacun pourra en régler la taille à sa convenance mais je conseille de ne pas trop le raccourcir sinon ça tire un peu sur le bas des oreilles.

Bref, je suis pas ta mère, t’es assez grands pour te poser des écouteurs sur la tête hein ! 😆

J’envoie le son et c’est du bon. Sans être expert, je le trouve vraiment de qualité. Ces PowerBeats3 isolent pas mal des bruits extérieurs, parfait pour celles et ceux qui aiment s’enfermer dans leur musique. Aussi il y a très peu de fuites sonores. Les personnes à côté de soi n’entendront pas ou très faiblement la musique.

La télécommande tombe bien sous les doigts et permet de régler le volume avec les boutons aux extrémités et d’effectuer différentes actions avec le bouton central. Un appui permettra de mettre en lecture ou en pause la musique ou encore de prendre un appel, 2 appuis font passer à la piste suivante alors que 3 ramène au début du morceau ou au précédent.

En courant

Après ces premières constatations en statique il est temps d’aller se bouger un peu pour voir ce que ça donne !

Pas besoin de m’étaler de trop, ça tient parfaitement en place ! Rien ne bouge, même le câble ne gigote pas. Ils sont légers et confortables pour ce type d’écouteurs. Ouh là ! Tu sens que j’arrive sur un sujet sensible ?

test ecouteurs bluetooth running powerbeats3 c'est bien d'être bien

J’ai découvert depuis quelques temps les écouteurs à conduction osseuse, tu sais ceux où tu n’a rien dans les oreilles. Outre l’avantage de rester à l’écoute du monde extérieur, je trouve ça plus confort à porter. J’ai vraiment eu beaucoup de mal à me réhabituer à avoir quelque chose dans l’oreille. Surtout que parfois, avec la sueur, ça peut très légèrement bouger et te faire un « poc poc » dans le conduit auditif. Et vraiment, le fait de ne pas entendre ce qui se passe autour m’a fait tout drôle. Je devais être beaucoup plus attentif en traversant une rue par exemple.

Bref, cela reste un avis ou plutôt une préférence personnelle et, je te le dis, si tu veux du bon son pour faire ton sport avec des écouteurs qui restent bien en place, ces PowerBeats3 sont impeccables.

Pour causer

J’ai eu l’occasion de passer quelques appels en utilisant ces écouteurs comme kit main libre. Mon interlocuteur m’a toujours bien entendu et, de mon côté, je l’avais bien dans les oreilles aussi. Seul truc, comme l’on ne s’entend pas bien nous même, on se retrouve vite à parler un peu trop fort. Problème des intra-auriculaires quoi.

Les gouttes

Ils ont pris beaucoup de sueur et un peu de pluie mais sont toujours vaillants. Jusqu’à maintenant l’étanchéité fait son boulot 😉

Autonomie et Fast Fuel

Je n’ai pas chronométré précisément si les 12h d’endurance annoncées étaient tenues mais, au vue de l’utilisation que j’en ai eu, ça me parait bon 🙂

Ce que j’ai bien mesuré par contre, c’est l’histoire de recharge rapide « Fast Fuel » qui te donne 1h d’autonomie en 5 minutes. J’ai branché le câble micro USB pendant tout pile 5 minutes en lançant un chrono. J’ai ensuite lancé la musique avec un volume d’écoute normal. Ça aura tenu exactement 1h04 ! 🙂

test ecouteurs bluetooth running powerbeats3 c'est bien d'être bien

Pour t’indiquer que tu arrives sur la fin de la batterie, tu n’auras qu’un très faible signal sonore environ 1h avant. Alors, je trouve ça ultra-chiant quand ça bipe de trop mais là, c’est un peu léger.

ON/OFF

Comme vu dans la première partie de cet article, le bouton situé sur l’écouteur gauche permet d’allumer et d’éteindre les PowerBeats3. Alors qu’un signal sonore confirme l’extinction, aucun n’indique la mise sous tension. Dans ce second cas il faudra attendre que la connexion Bluetooth soit établie pour avoir une confirmation. Seule la LED passant au blanc fixe confirmera le bon allumage.

Ce n’est pas hyper gênant en soit mais, si les écouteurs sont déjà sur les oreilles, on peut avoir tendance à appuyer trop longtemps sur le bouton et passer en mode couplage sans le vouloir. Un truc tout con quoi.

PowerBeats3 | Conclusion

« Performance, Power, Freedom », je pense que le tout est vérifié 🙂 Confortables à porter, délivrant un bon son et dotés d’une grosse autonomie, les PowerBeats3 sont d’excellents écouteurs Bluetooth.

Le produit est qualitatif et, à part quelques ajustements « logiciel » du style un bip à l’allumage et une arrivée sur la fin de batterie plus marquée, je n’ai pas grand chose à demander. Si, peut être un étui mieux foutu.

test ecouteurs bluetooth running powerbeats3 c'est bien d'être bien

N’en reste que, pour une utilisation sportive, je préfère maintenant les écouteurs à conduction osseuse pour les raisons évoquées plus haut. L’autonomie de 12h pourrait par contre me faire prendre ce modèle pour des sorties très longues et le coup de la recharge Fast Fuel est un vrai avantage !

C’est un très bon choix pour qui recherche des écouteurs Bluetooth adaptés au sport mais le prix fait un peu mal… 199€ ! Enfin ça c’était son tarif au moment de sa sortie. Aujourd’hui, en juin 2018, on le trouve plutôt dans les 149€ comme sur Amazon par exemple. Et puis en fonction de tes goûts, tu trouveras même la couleur qui va bien 😉

Et toi, courir en musique, c’est ton truc ? Plutôt écouteurs Bluetooth ou filaire ? Classiques, à conduction osseuse ou carrément l’enceinte dans le sac pour bien faire chier le monde dans la rue ?

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Bons Plans

https://img.metaffiliation.com/na/na/res/trk/script.js
felis felis mi, ipsum ut Curabitur odio Praesent sit eget Aenean

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !