Sélectionner une page

Cébé S’Track : des lunettes de soleil running ultra stables

Cébé S’Track : des lunettes de soleil running ultra stables

S’Track est le nom des lunettes de soleil dédiées running et trail de la marque jurassienne Cébé. Une paire de solaire avec des arguments pour séduire coureurs et coureuses tels qu’une grande stabilité ou une augmentation des contrastes offrant une meilleure lisibilité du terrain.

Ai-je apprécié courir avec ces S’Track, réponse dans ces lignes 😉

Les Cébé S’Track

C’est du classique ! Cette paire de lunettes running arrive dans son étui semi-rigide qui contient également un étui souple pouvant faire office de chiffon pour les verres. Mais, la grosse surprise en ouvrant tout ça, tomber sur une paire de lunettes orange fluo ! 😱

Bon… Ok… Rien de si choquant et, forcement que ça plaît à du monde. En plus on reste sur un accessoire pour le sport donc un peu de couleur ne fait pas toujours de mal. Mais, en grand adepte de la sobriété, je ne suis pas du style à prendre des lunettes de soleil qui me transforment en balise visible en pleine mer 😆

Bref ! Ça ne reste que le coloris et mes goûts personnels. C’est loin d’être vilain et cela ne change rien à la manière de tester le produit. D’ailleurs, cette S’Track se décline en 8 combinaisons de montures + verres de différentes couleurs. Du moins en version « L »  comme ici. Existe aussi la S’Track M et vous aurez compris que la lettre désigne la taille.

Autrement, à la prise en main, on sent que les matériaux sont de qualité. Il y a vraiment une impression de solidité et, côté design, je trouve ça réussi ! Ce n’est pas trop gros, c’est sportif… et, pour le reste, les photos parlent d’elles même 😛

Drôles de branches

Le truc qui attire l’œil tout de suite : la forme des branches. Pas tellement quand on est les regarde de profil. Là nous sommes juste sur une forme un peu sympa avec des zones évidées. Mais plutôt vu d’en haut. On remarque alors qu’elles sont en 2 parties.

Tout d’abord une partie rigide (qui garde néanmoins une certaine souplesse) ici en orange, puis une partie souple en noir. Cette dernière est plus arrondie et on comprend vite qu’elle va apporter du maintien.

Cébé appelle cette technologie « S’Tech » (anciennement Symbiotech si j’ai bien compris).

Il semble possible de régler un peu l’ouverture du bout des branches mais, vu la forme bizarre que cela peut prendre, je ne suis pas sûr que ce soit fait pour.

Verres Sensor

Cette version orange fluo est livrée avec des verres « Sensor » dont la teinte « Rose argentée » permet d’augmenter les contrastes, de mieux discerner les obstacles… Chose que j’ai déjà expérimentée avec d’autres lunettes équipées de verres du genre.

De plus, ils sont photochromiques et s’adaptent donc aux différentes conditions de luminosité en couvrant les catégories 1 à 3. Au programme nous avons aussi les traditionnels traitements anti-buée et anti-rayures.

À noter que la S’Track se trouve également avec des verres de catégorie 3 uniquement, des verres polarisants, des verres transparents… Verres qui, à priori, sont dispos au détail car ils sont facilement démontables et remplaçables 😉

Et le reste

Chose assez rare ces temps-ci, le pont de nez n’est pas réglable sur ce modèle. Au moins c’est du solide comme ça ! Il est dans une gomme relativement souple qui devrait épouser la forme du nez. On y remarque aussi des stries placées là sans doute pour augmenter le maintien et la ventilation.

Un jour est laissé de chaque côté, entre le verre et la monture. Cela pour ventiler le tout et éviter la formation de buée.

On termine avec le poids de ces S’Track L et qui est annoncé à 28g. C’est léger quoi 😀

Courir avec les S’Track

À la mise en place, il est nécessaire d’écarter un peu les branches, sinon leurs bouts recourbés bloqueront sur l’avant du visage. Ceci étant fait, eh bien c’est plutôt confort ! Le système S’Tech peut appliquer une légère pression sur le crâne mais rien de méchant et ça se fait vite oublier. On peut aussi ressentir un léger poids sur le nez et, même chose, ça s’oublie vite.

Surtout on sent de suite que le maintien est parfait ! Impression qui se confirme en courant. Ça ne bouge absolument pas ! Ces S’Track sont sans doute les lunettes de running les plus stables que j’ai pu essayer à ce jour.

Bon, et puis ce orange fluo, avec une tenue grise ça passe bien en fait non ? 😛

Les verres couvrent bien tout le champs de vision mais une chose vient gêner celui-ci. Les bordures oranges fluo du pont de nez sont visibles dans le coin de l’œil. Principalement côté droit dans mon cas car c’est mon œil directeur. Cela se voit surtout avec une source lumineuse en face. Dans cette teinte, la monture doit réverbérer pas mal la lumière. À voir si le problème est le même avec une monture noire ou plus foncée du moins. Nous ne serons pas tous sensibles à ce problème je pense.

Quoi qu’il en soit, la vision est nette ! Que l’on soit à l’ombre ou en pleine lumière, la variation d’opacité de ces verres photochromiques fait le boulot. Leur teinte réchauffe agréablement l’environnement et l’augmentation des contrastes est toujours agréable pour une bonne lecture du terrain. Pour faire simple : ces verres Sensor Vario sont très biens !

Leur ventilation est d’ailleurs efficace car je n’ai jamais constaté de formation de buée durant mes essais.

J’ai souvent de la transpiration qui coule à l’intérieur des verres et celle-ci glissait bien vers le bas jusqu’à s’évacuer. Le tout sans laisser trop de traces gênantes. Ça ne veut pas dire que c’est autonettoyant et, sûrement qu’après plusieurs heures, ce sera dégueulasse quand même 😛

Dernier truc, si on pose les lunettes sur le dessus du crane pour ne pas les avoir devant les yeux, elles tiennent parfaitement en place ! C’est loin d’être toujours le cas 😉

Cébé S’Track : Un excellent choix

Je pense que je n’ai pas besoin d’en dire plus au sujet de ces lunettes Cébé S’Track désignées pour le trail. Stylées, légères, solides, confortables, avec ce qu’il faut pour une stabilité parfaite et une vision claire.

Ce modèle de lunettes de soleil avait été, il me semble, originellement développé avec Sébastien Chaigneau et on peut notamment le voir sur la tête de François d’Haene. Quelques grands noms du trail qui sont donc utilisateurs de ces S’Track. Chose qui n’est pas pour moi un argument concernant la qualité d’un matériel car il y a parfois des histoires de sous derrière. Là, marketing ou non, je pense que ces gars utilisent ces lunettes avec plaisir 🙂

Reste juste cette réverbération du pont de nez qui peut me gêner un peu. J’ai vu qu’il existait une variante noire avec les mêmes verres. Je verrais si je peux les poser sur mon nez pour voir si ce problème est moins présent.

D’ailleurs, pour trouver et essayer ces lunettes, cela se fera en boutiques spécialisées type opticiens de ce que je vois sur le site de la marque. D’un côté, j’ai envie de dire que ce n’est pas plus mal ! En plus de faire vivre des boutiques physiques ça permet de vraiment essayer les lunettes avant achat afin de bien choisir la taille, les verres… Des verres qui d’ailleurs peuvent être faits à la vue si besoin de correction 😉

Si la S’Track est un modèle pour hommes, les femmes ne sont pas oubliées avec la S’Pring. Dans les 2 cas, pour le prix, il faudra compter 135€.

On peut aussi en trouver quelques paires sur Amazon par exemple. Parfois moins chères mais j’ai l’impression que ce sont les anciennes séries. Ce qui ne veut pas dire que c’est moins bien hein ! 😛

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

On en cause ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Soutenir le Blog

Bons plans



À voir et à lire

Nullam dolor. consequat. diam fringilla Donec

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !