Publicité

Sélectionner une page

Au chaud cet hiver avec Alé Cycling (test maillot et collant)

Au chaud cet hiver avec Alé Cycling (test maillot et collant)
Publicité

Ah l’hiver ! Sa météo plus froide, plus venteuse, plus humide… Ça ne me dérange absolument pas pour courir, au contraire même, mais ça à tendance à moins me pousser à monter sur le vélo… Enfin, quand on a le bon équipement pour éviter de se les peler c’est quand même sympa d’aller pédaler 🙂

En cette fraîche période j’ai eu l’occasion d’essayer 2 produits de la marque italienne Alé Cycling : le maillot Bullet Winter DWR et le collant Clima Be-Hot.

2 vêtements de cyclisme qui ne sont pas indiqués pour les mêmes plages de températures mais que j’utilise tout de même conjointement quand il fait froid 🙂

Maillot Alé Cycling Bullet Winter DWR

Si ce maillot manches longues se nomme Bullet c’est parce qu’il est visiblement taillé pour la vitesse… tout à fait pour moi quoi 😆

J’ai ici la version bleue qui arbore un joli dégradé et quelques points pour la déco. Des déclinaisons rouge et grise existent. Quoi qu’il en soit, je trouve ça très cool !

Épais mais pas trop, plutôt léger et bien fini, au déballage on sent que c’est un produit de qualité.

Au dos on retrouve 3 poches dont celle du milieu est séparée en 2 compartiments. Dommage, pas de poche zippée. On notera aussi la présence d’un logo réfléchissant. D’après la fiche produit, ceux des épaules le sont aussi mais je n’en ai pas l’impression.

2 petits détails sympas : Le zip de la fermeture est équipé d’une tirette bien appréciable pour ouvrir et fermer facilement en roulant et ce, même avec des gants épais. Pour les poignets, on remarquera un peu plus de longueur pour le dos de la main.

L’intérieur est légèrement gratté ce qui annonce un peu de chaleur. En bas, une bande silicone se charge d’assurer le maintien en place à l’intérieur et, une autre plus élastique, ajoute du confort sur l’avant.

Alé indique que ce maillot a reçu un traitement déperlant. J’y reviens plus bas.

Finissons par la plage de températures pour laquelle il est indiqué : 8 à 14°C.

Le maillot Bullet Winter DWR en pratique

Ce maillot est très fit et/ou je n’ai pas le gabarit qui va bien 😆

Ici, en L, il me va tout juste et le col montant peut même me serrer un peu trop. Autrement niveau confort c’est top, le contact sur la peau est agréable et la liberté de mouvement est bonne.

1er essai, il fait 14°C, c’est un peu couvert, il y a un léger vent et… il ne faut pas une couche de plus ! Cependant la respirabilité est bonne, la transpiration s’évacue très bien et je suis donc à l’aise quand même.

Franchement, la première fois que je suis sorti avec par 8°C, je pensais avoir froid et puis… bah non… 😀

Jusqu’à 7/8°C (voir 6 au soleil) il se porte en couche unique et tient suffisamment chaud ! Même avec un peu de vent. D’ailleurs il est légèrement coupe vent.

Tout dépend de la résistance au froid de chacun mais, le contrat de 8 à 14°C me semble pleinement rempli.

Si les températures sont plus basses, j’ajoute une veste par dessus. Plus ou moins chaude en fonction des situations et c’est juste parfait.

Causons déperlance

N’ayant pas eu l’occasion de trop rouler sous la pluie avec ce maillot durant mon test, j’ai balancé un peu d’eau dessus pour constater de sa déperlance. Pas de souci, ça fait le job mais ça finit par absorber rapidement la flotte. Il faut dire que nous ne sommes pas non plus sur un truc imperméable. C’est juste fait pour encaisser une bonne bruine ou une petite pluie.

Et là, juste avant de boucler l’écriture de ce test, voilà l’occasion d’une sortie bien humide. Comme j’aime quand même aller au fond des choses, j’ai enfourché le vélo pour me tremper.

Ça a commencé par du brouillard, puis de la bruine, puis des gouttes, puis des gouttes plus grosses et plus nombreuses.

Pour les 3 premières étapes, aucun souci. Il faisait environ 9/10°C, je n’avais pas froid et ne sentais pas l’humidité. Après 10 ou 15 minutes au stade 4 de cette sortie avec la pluie qui s’intensifiait, j’ai commencé à sentir de l’humidité, surtout au niveau des manches.

Là j’ai préféré sortir la petite veste que j’embarque dans une poche arrière au cas où le vent se lève ou si la flotte décide de tomber. Cette veste est de la même marque et je sais juste qu’elle est de la série Klimatik. Comme ils mettent de grandes étiquettes sur toutes leurs fringues sans être capables d’indiquer la référence du produit, je ne sais pas quel est le modèle exact… La Klimatik Elements je crois… Sans être la plus respirante, elle protège correctement d’une averse et se compacte très bien.

Bref ! Pour en revenir à notre maillot, je le trouve génial !

Prix et dispo du maillot Alé Bullet Winter DWR

Prix conseillé : 136€

Dispo sur :

Existe aussi en version femme au prix conseillé de 126€ (indiqué pour 12 à 18°C) :

Collant Alé Cycling Clima Be-Hot

Des jambes au chaud et au sec ainsi qu’un cul bien accueilli, voilà ce que nous propose Alé avec ce collant Clima Be-Hot.

Alors, que vous dire à propos de ce collant au bel assemblage à base de coutures plates ?

Eh bien déjà qu’il est indiqué pour une utilisation entre -3 et 6°C tout en offrant une protection face au éléments.

Pour cela nous remarquons différentes matières, toutes plus ou moins extensibles :

  • Plutôt protectrice sur l’extérieur des jambes et les fesses.
  • Plus respirante sur l’intérieur des jambes.
  • Du encore plus protecteur aux chevilles. Je ne crois pas que ce soit du néoprène mais on dirait presque.

À l’intérieur, surface polaire au niveau des zones « protectrices » et la peau composée de mousse d’une densité de 120kg/m3. À l’avant de celle-ci se trouve un petit insert en microfibre ou truc du genre afin que ce soit vraiment tout confort pour nos jouets 😛

Et, pour maintenir tout ça, bretelles élastiques et dos bien ventilé.

Histoire d’ajouter un chouille de sécurité, des éléments réfléchissants sont présents aux chevilles.

Le collant Clima Be-Hot face au froid

Bon, alors déjà il faut savoir qu’enfiler ce collant n’est pas simple ! Au niveau des chevilles c’est pas large et un peu raide. Il faut y aller progressivement et, pour le retirer, c’est pareil.

Une fois dedans, on y est bien et on le sent légèrement compressif. D’ailleurs, heureusement que j’ai des jambes de fillette sinon je me dis que ce serait encore plus dur à enfiler 😛

Si je n’ai pas vu le thermomètre tomber à -3 durant mes essais, j’ai pu faire des sorties entre 0 et 10°C. Les plus froides avec parfois un vent glacial faisant tomber le ressenti bien bas.

Dans ce dernier cas, j’ai pu sentir le froid sur le tout début de sortie mais ce fut rapidement oublié. Ce collant Clima Be-Hot est vraiment efficace pour garder de la chaleur et couper le vent.

Forcement, à 10°C, je m’attendais à avoir trop chaud et donc oui, j’ai eu chaud. Pourtant la respirabilité est bonne et cela ne m’a pas dérangé plus que ça. Du coup je n’hésite pas à le porter à des températures plus élevées que ce pour quoi il est donné.

Concernant le confort, ma plus longue sortie aura fait 80km et la peau m’a donné satisfaction. Il faudra que je pousse l’essai sur plus longue distance.

Par contre, j’ai régulièrement une sorte de pli qui se forme à l’arrière des genoux et qui est un peu gênant. Peut être mes cuisses ne remplissent pas bien le haut du collant ? Peut être le passage à une matière plus épaisse à ce niveau qui provoque cela ? Parfois j’arrive à tout replacer comme il faut, autrement je finis par l’oublier et il ne génère pas d’irritations (comme le reste d’ailleurs) donc c’est cool.

Le Clima Be-Hot sous la flotte

J’ai profité de la même sortie que pour le maillot afin de voir ce que donnait ce collant en conditions humides.

Alors forcement, comme il reste bien respirant, il n’est pas imperméable mais juste déperlant. Enfin, les chevilles sont waterproof et ça je l’avais déjà vu en roulant dans des flaques 🙂

Bilan après presque 1h sous la pluie : au bout de 20 ou 30 minutes j’ai senti que c’était plus frais au niveau des cuisses. La déperlance a ses limites et la matière absorbe l’eau au bout d’un moment. Cependant je n’ai pas eu froid pour autant et ne me suis pas senti trempé non plus. À l’arrêt, même chose, je n’ai pas eu l’impression de me refroidir ou d’être imbibé.

Une fois arrivée, si j’étais bien trempé, l’intérieur était tout de même moins humide que l’extérieur. Niveau protection ça fait quand même franchement le taf.

Ce collant Clima Be-Hot est une chouette découverte et, malgré un enfilage/retirage parfois un peu chiant, il est très bon pour cette saison hivernale.

Bien sûr, en cas de fortes pluies prolongées il faudra penser à enfiler un pantalon imperméable 😉

Prix et dispo du collant Alé Clima Be-Hot

Prix conseillé : 176€

Dispo sur :

Alé : Une belle découverte !

Ce n’est pas avec ces produits que j’ai découvert la marque Alé. En fait j’avais commencé l’essai d’un cuissard et d’un maillot destinés à une météo plus chaude et ensoleillée. Mais, suite à diverses choses, je n’ai pas pu les tester comme je voulais avant d’arriver sur cette période automne/hiver.

En tous cas, sur l’ensemble des produits de la marque que j’ai essayé, je dois dire que l’impression est bonne 🙂

Ces 2 là, taillés pour les conditions hivernales, contribuent amplement à garder le plaisir de rouler en attendant le retour des beaux jours en alliant confort et efficacité.

Et vous ? Est-ce une marque que vous connaissiez déjà ? Avez-vous essayé certains de leurs produits ou en utilisez-vous régulièrement ?

 

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

On en cause ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

-15% code IRUN15

Bons plans

Pin It on Pinterest

Partager

Partagez cet article

Ce serait vilain de tout garder pour vous !