Publicité

Sélectionner une page

Samaya : des pochettes en chutes de tentes

Samaya : des pochettes en chutes de tentes
Publicité

Quand on part à l’aventure, ou même lors d’une simple sortie sportive, on a toujours quelques petites bricoles à emmener. Des choses parfois sensibles, comme nos papiers d’identité, ou que l’on souhaite regrouper tels que de petits outils et accessoires. Au delà du côté organisationnel se pose souvent le problème de la protection, surtout face à l’humidité. C’est là qu’interviennent les quelques pochettes Samaya que je vous présente ici.

Qui est Samaya ?

Samaya est une marque française, basée à Annecy, qui conçoit des tentes du genre ultra techniques, légères et résistantes pour qui aime les balades en haute montagne et autres conditions extrêmes. Je n’ai pas eu l’occasion d’en essayer une mais il parait que nous sommes sur quelque chose de vraiment top !

Bien sûr, pas besoin d’être alpiniste pour utiliser une tente Samaya. Je me dis que, pour partir à l’aventure à vélo, ça peut être vachement bien aussi pour mettre dans les sacoches 😛

Les pochettes Samaya

Passons maintenant à la gamme “Accessoires de voyage” de la marque avec quelques pochettes bien pratiques. Chose intéressante, elles sont fabriquées avec les chutes de matériaux des tentes. Ça évite le gâchis et c’est tant mieux 🙂

Ces matériaux sont :

  • Du Dyneema : une fibre super légère et résistante, genre 15 fois plus que l’acier. En ce qui me concerne je la connaissais car elle est utilisée pour fabriquer les cordes d’arc. Ici la couche de Dyneema est prise entre 2 couches de Mylar. Une autre matière que je connais du tir à l’arc car elle sert à confectionner certaines plumes pour les flèches.
  • Du Nylon : sous forme d’un tissu laminé 3 couches avec membrane PU.

Le tout étant complété de zip imperméables. Donc, pour résumer, ça nous promet légèreté, solidité et imperméabilité

En complément des 3 pochettes que je vais détailler ci-dessous, Samaya propose des Drybag en Dyneema. Des pièces plus conséquentes et, cette fois, je crois qu’il ne s’agit plus de recycler les chutes. J’ai la version 8L à dispo et je peux vous dire que c’est hyper léger ! 

Il sera parfait pour garder des affaires au sec dans un sac à dos ou même être utilisé en bikepacking pour une sacoche de selle ou une cage de fourche par exemple. D’ailleurs, en parlant vélo, j’utilise les pochettes pour transporter mes papiers, un peu de sous et, en ce moment, un masque dans la poche arrière de ma veste ou de mon maillot. Avant je faisais ça avec de petits sachets zip mais, à force, ça fini par se percer.

Travel Case

Dispo en version Nylon ou Dyneema, en rose ou en bleu, la Travel Case a été pensée pour mettre son passeport à l’abri de l’humidité. Bien sûr on peut y mettre autre chose et surtout plus de choses. Perso, si je ne devais en choisir qu’une, ce serait celle-ci !  Je m’en sers pour emmener ma carte d’identité, une CB, un peu de liquide… lors de mes sorties vélo.

Je l’ai en version Nylon et cela semble plus souple que le Dyneema. Je pense que j’aurais préféré le second que je trouve plus agréable à manipuler, moins “glissant”.

  • Dimensions : 110x180mm
  • Poids : 10g
  • Prix : 35€

Wallet

Même forme que la Travel Case mais avec des dimensions réduites, la Wallet est dispo uniquement en Dyneema mais aussi en bleu ou en rose.

En ce qui me concerne cette pochette serait parfaite pour mes papiers mais l’ouverture est un peu limite pour passer la carte d’identité rapidement. Du coup je m’en sers pour transporter un masque. Elle serait également idéale pour ranger du cash.

  • Dimensions : 90x140mm
  • Poids : 10g
  • Prix : 35€

Climbing Case

Dernière pochette de la gamme, la plus grande, la Climbing Case est en fait une grosse trousse. Elle n’a pas l’air comme ça quand elle arrive toute ratatinée mais il y a de quoi mettre beaucoup de choses à l’intérieur ! Et puis, comme les autres, c’est utra léger. On s’en rend encore un peu plus compte ici car sa taille est plus conséquente donc on associe ça à plus lourd.

En Dyneema, elle est transparente et c’est top pour voir rapidement ce qu’elle contient. Typiquement une pochette dans laquelle je mettrais câbles, batteries et autres bricoles pour mes caméras qui doivent être bien rangées et protégées de l’humidité.

  • Dimensions : 200x65x80mm
  • Poids : 15g
  • Prix : 40€

Drybag

On termine par le Drybag, ou plutôt les Drybag puisqu’il y a plusieurs litrages à dispo. Tout en longueur on le ferme avec un système classique et efficace d’enroulement avec boucle rapide.

C’est léger, on sent que c’est costaud et ce sera parfait pour garder des fringues au sec avec une imperméabilité à 20000 Schmerber 🙂

  • 8L – 56x14cm – 25g – 45€
  • 12L – 58x17cm – 30g – 50€
  • 16L – 60x19cm – 35g – 60€
  • 25L – 64x25cm – 40g – 70€

Vous allez dire que c’est cher !

Je pense que vous avez regardé le prix de ces pochettes en vous disant qu’ils ne se font pas chier en les proposant à minimum 30 balles. Oui ça douille ! Mais bon c’est fabriqué dans de bons matériaux et ça devrait durer un long moment. Alors des fois, mieux vaut passer à la caisse une seule fois plutôt que 10 😉

Et, si on veut plusieurs pochettes, un ensemble “Travel Pack” est dispo regroupant les 3 pochettes pour 105€.

Voilà ! Je pense avoir fait le tour ! Et vous ? Que pensez-vous de ces pochettes ? Qu’utilisez-vous d’habitude ?

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

On en cause ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Partager

Partagez cet article

Ce serait vilain de tout garder pour vous !