Sélectionner une page

Test des lunettes solaires vélo Rudy Project Cutline

Test des lunettes solaires vélo Rudy Project Cutline

Cutline c’est le nom donné par la marque italienne Rudy Project à sa nouvelle paire de lunettes de soleil pour vélo. Des lunettes de type masque qui se déclinent dans de nombreuses variantes.

Pour ce test, je dispose de la plus onéreuse d’entre elles : celle avec l’écran ImpactX Photochromic 2 Laser Purple.

Les Cutline de Rudy Project

Ce n’est pas la première paire de solaire Rudy Project que je teste et, comme souvent, elle arrive avec son bel étui rigide ainsi que son étui souple servant également à nettoyer les verres… euh le verre.

Bref ! Au premier déballage ma réaction fut un truc du genre : « c’est quoi ça ? » 😆

La monture blanche un peu brillante, lisse et très légère ainsi que l’assemblage de l’ensemble qui donne une certaine flexibilité et un petit « grincement » m’ont laissé une première impression de cheap. Surtout par rapport aux Rydon ou Propulse que j’ai aussi eu entre les mains. Il ne s’agit là vraiment que d’une impression et je peux déjà dire que ça résiste bien 😛

Tant qu’on parle de légèreté, ces lunettes vélo pèsent 36g.

Concernant le verre, nous sommes donc sur du ImpactX violet. En gros un truc « garanti incassable à vie », photochromique et qui doit améliorer les contrastes. Sa surface est grande, ces Cutline sont donc assez imposantes et je me demande ce qu’elles donneront sur ma petite tête.

En haut de l’écran on voit quelques encoches pour la ventilation. Nous en retrouvons également sur les branches. Ces dernières disposent d’embouts caoutchoutés et réglables. Le pont de nez l’est également.

On distingue 3 éléments « souples » autour du verre. Il s’agit des « bumpers« . 1 grand en haut et 2 petits en bas. Visiblement ils sont là pour éviter les blessures en cas de choc. Allez savoir si c’est efficace, je ne me suis pas vautré pour voir. Ce qui est sûr c’est que chacun peut les mettre ou les enlever à sa guise 😉

Ces bumpers sont donc facilement démontables et c’est aussi le cas des branches. Chacune est équipée d’un bouton poussoir qu’il suffit d’actionner pour libérer l’écran. Ce système est vraiment pratique pour changer de verre à la volée ou simplement pour un nettoyage de ce dernier en démontant tout ce qu’il y a autour (le pont de nez est également amovible).

Passé la première impression, je ne peux que reconnaître que nous sommes là sur un produit de qualité et qu’il me tarde d’essayer !

Ah ! Et pour info, ces lunettes sont fabriquées en Italie et seule la boite vient de Chine 😉

Le test terrain

C’est l’heure de vérité, aurais-je une sale tronche avec les Cutline ? Eh bien la réponse et non ! Enfin je crois… c’est vous qui me direz 😆

Non, franchement, malgré leur taille imposante, leur format très couvrant, je trouve qu’elles me vont bien. Et puis, ce mélange blanc/violet rend franchement bien en fait !

Niveau confort, pour le moment tout va bien et cela va se prolonger durant les longues sorties que j’ai pu faire avec. La légèreté est appréciable et ça ne bouge pas.

Vision

Le champ de vision est bien dégagé derrière ce large écran et c’est top ! Je m’attendais à ce que les bumpers soient gênants, notamment pour regarder derrière mais en fait pas du tout.

Le verre étant photochromique cela permet de rouler un peu par tout les temps. La variation de teinte ne se fait pas remarquer mais permet vraiment d’être aussi bien face au soleil qu’au lever du jour.

Reste que, justement, le lever du jour et le coucher du soleil sont des moments un peu « entre deux » où on y verra bien mais où le peu de lumière filtrée peu manquer pour une bonne vision. De nuit cela se fait moins remarquer et il est possible de rouler. Je préfère tout de même des verres transparents dans ce cas.

Pour finir, est-ce que la teinte violette apporte quelque chose ? Eh bien oui ! En effet les contrastes sont meilleurs, un peu comme j’avais pu noter avec les verres rouges des Propulse mais en plus doux je dirais.

En gros, avec ces ImpactX 2 violets on y voit vraiment bien. Les autres variantes doivent aussi faire leur boulot et chacun choisira en fonction de son budget et de son utilisation.

Protection

C’est la première fois que je fais l’essai d’une paire de lunettes type masque. J’y vois 2 avantages : le champ de vision bien dégagé comme vu au dessus et une bonne protection face au vent notamment.

Là, avec les Cutline sur le nez, on a l’impression d’avoir un vrai pare-brise devant les yeux. Nickel quoi !

Au passage, si on veut causer de protection « solaire », ça couvre les catégories 1 à 3.

Ventilation

Les encoches de l’écran et des branches permettent vraiment à l’air de bien circuler pour éviter la formation de buée. Parfois, à l’arrêt, on voit l’intérieur du verre s’en couvrir. Il suffit de se remettre à rouler pour ça disparaisse.

Le reste

Finissons sur quelques détails comme la résistance. Celle-ci semble bonne et je n’ai pas de dégâts à signaler… ou presque. Ce n’est pas grand chose mais, en cognant l’écran sur ma lampe, je lui ai fait une micro micro rayure (oui j’ai mis 2 fois micro tellement c’est petit 😆 ). Garanti incassable à vie mais pas forcement inrayable quoi 😉

Je nettoie mes lunettes quasi après chaque sortie (ou avant la suivante quoi) mais rarement en démontant l’ensemble. En retirant les branches je me suis aperçu qu’on voyait maintenant une démarcation sur le verre. Rien de visible quand le tout est assemblé quoi. Sans doute que l’eau qui vient stagner sous la monture après nettoyage est responsable de cela. J’ai observé ce type de marques sur un peu toutes les lunettes que j’ai pu essayer de toute façon.

Il arrive d’avoir de la sueur qui tombe à l’intérieur du verre. Si on laisse les bumpers inférieurs, ils ont tendance à empêcher la sueur de s’évacuer. Les gouttes stagneront donc dans le bas et parfois ça peut être relou. Même chose avec de la pluie par exemple.

J’adore les Cutline !

J’étais curieux de tester des lunettes de soleil vélo type masque et je partais avec un léger à priori quand à leur taille imposante et tout ça. Au final, je ne peux que dire que je suis conquis par ces Cutline de Rudy Project ! Le design est très bien et, dans mon cas, il va bien.

Le confort de port est très bon et la vision excellente. Cela quelles que soient les conditions lumineuses avec ce verre photochromique violet. Elles protègent très bien les yeux du vent et ne laissent pas sa place à la buée tant que l’on est en mouvement.

Enfin, le système de démontage pour changer de verre est d’une simplicité enfantine. Je vais d’ailleurs essayer de me trouver un écran transparent pour mes prochaines longues escapades qui me font passer du jour à la nuit et inversement.

Bref ! Cette version blanche avec verre ImpactX 2 violet est affichée au prix de 249€ mais on tombe à 159€ avec le verre Smoke. Entre temps on a aussi d’autres coloris en photochromique et les versions Multilaser. La couleur de la monture dépendra de l’écran choisi mais, si on se rend sur le site de la marque, j’ai vu qu’on pouvait personnaliser complètement ses lunettes et faire des trucs méga kitch 😆

Autrement pour trouver une paire de Cutline, on peut aller sur :

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

On en cause ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Soutenir le Blog

Bons plans



À voir et à lire

Phasellus id ut id porta. diam ipsum Praesent dolor. commodo nec

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !