Select Page

Angélus Trail 2019

Angélus Trail 2019

Même si il y aura fait un temps de merde, l’Angélus Trail est l’un de mes meilleurs souvenirs 2018 et je ne pouvais que me réjouir d’y participer à nouveau en 2019 ! Cette seconde édition s’inscrivant dans le cadre des 900 ans de la Cathédrale de Cahors a-t-elle su être au moins aussi bien que la première ? Eh bien oui ! Si tu aimes bouffer des bornes et de la saucisse grillée, avale ces quelques lignes pour en savoir plus 😉

L’Angélus Trail, du simple au triple

Venu seul la première fois, c’est bien accompagné que je me suis rendu sur la ligne de départ de ce parcours de 80km reliant Rocamadour à Cahors. Avec moi, Laurence et Olivier qui font tous deux leur entrée sur cette grande distance.

Mais aussi tout plein d’autres gens ! Nous sommes 127 partants soit presque le triple de 2018 où nous étions 45. Et l’événement ne se limite pas à cette grande balade ! Il y avait aussi un 49km, un 19km et une marche de la même distance. Le tout pour pas loin de 600 participants et donc 2 fois plus que lors du premier opus 😀

angélus trail 2019

Apparemment je n’y suis pas pour rien car de nombreuses personnes sont venues me remercier pour ma vidéo en me disant que ça leur avait donné envie de venir. Ça fait plaisir ! Et ce qui me fait encore plus plaisir c’est que les organisateurs obtiennent la reconnaissance qui leur est due en voyant grossir la liste d’inscrits à leur magnifique course.

Parmi toutes ces paires de jambes venues se réunir Place du Sanctuaire pour un départ au son des cloches, je retrouve quelques connaissances dont Nicolas qui partira avec nous.

En mode off

Avant d’aller plus loin, rappelons un peu ce qu’est le principe de l’Angélus Trail. Nous sommes là sur une course sans chrono ni classement. Une course sur laquelle règnent des notions de plaisir et de partage.

Tu viens pour faire une perf ? Aucun souci ! Seulement elle ne sera pas reconnue par un quelconque podium ou autre distinction. Tu n’auras que le principal : la fierté du travail accompli pour toi et les applaudissements du public présent.

angélus trail 2019

L’Angélus Trail tu y viens surtout pour découvrir une magnifique région au travers d’une course parfaitement bien organisée et sans prise de tête. Tu n’as qu’à suivre le balisage, profiter du paysage et te péter le bide sur les ravitos bien garnis.

C’est un trail où l’on se rencontre, l’on discute, l’on s’entraide et où l’on regagne la ligne d’arrivée au plus tard à 19h au son de l’Angélus. Bref, une épreuve à la cool pour se dépasser et s’éclater !

Et parce que, par définition un off n’est pas censé coûter cher, ici tu n’auras pas un gros billet à sortir pour participer. Le rapport qualité/prix est vraiment exceptionnel ! Même qu’on a eu de jolies manchettes en cadeau 🙂


Après la pluie, le beau temps

L’édition 2018 aura été bien humide. Romaric avec qui j’avais couru s’en rappelle tellement bien qu’il m’a dit un truc du genre : « je reviens pas, on va encore prendre l’eau ». D’ailleurs je le voyais bien se marrer sur Facebook la veille en voyant qu’il faisait encore un temps de merde 😆

Mais voilà ! Pour une fois la météo n’a pas menti, le soleil était au rendez-vous ! Bon… la fraîcheur aussi et être limite à gratter le pare-brise en sortant à 4h30 du mat ça annonce la couleur. Un peu plus tard, en arrivant sur Rocamadour, se sont des bagnoles encore plus gelées que nous découvrons.

angélus trail 2019

Je n’ai pas regardé le thermomètre mais il indiquait un truc du genre : il fait clairement pas chaud les gars !

La température avait beau augmenter un peu durant la matinée, le petit vent bien frais faisait son effet. N’empêche que, dans l’aprem il faisait bon et qu’on était bien en t-shirt 😎

Surtout, cette belle lumière a permis d’apprécier au mieux le paysage et j’ai eu l’impression de faire une toute autre course. Une belle redécouverte !

Une nouvelle balade

J’avais grandement apprécié de découvrir le Lot grâce au parcours de l’Angélus Trail et cette année j’ai aimé en découvrir encore de nouveaux chemins. Le tracé a été légèrement modifié pour nous faire visiter le Moulin de Carlucet lors du premier ravitaillement et la Carderie pour le 5ème.

angélus trail 2019

Le tronçon entre le ravito du 50ème et ce dernier était complètement différent me semble-t-il. Mais, comme dit au dessus, avec le beau temps, j’ai souvent vu les choses comme si c’était nouveau.

La Carderie, c’est là que j’avais dormi cet été lors de mon BikePacking Trip #1 et c’est là que nous avons dormi avant et après la course 🙂

Sur le 80km, le début est plutôt roulant puis ça se corse arrivé à la moitié. Petit à petit on rencontre de bonnes montées suivies de descentes parfois très raides. Il y a de quoi se faire bien chauffer les pattes !

angélus trail 2019

Quelques sections bitumées sont de la partie mais ce n’est pas bien méchant. En plus ce sont de petites routes et le cadre reste très sympathique.

Pour résumer : un très beau parcours qui relie 2 splendides lieux historiques en nous faisant visiter causses et villages du Quercy.

Sucré, salé

Si comme moi tu es du genre morfale et que tu as besoin de bien manger pour avancer, eh bien là tu es servi !

Ça commence par un petit café/croissant pour profiter de la beauté de la Place du Sanctuaire… bon sauf que le perco n’avait pas l’air décidé à passer le café ce matin là 😆

Ensuite il y a de bonnes choses à se mettre sous la dent sur les ravitos. D’abord du sucré puis du salé à partir du second avec même du chaud ! Toujours saucisse grillée ou ventrèche et, nouveauté cette année : des crêpes 🙂

angélus trail 2019

Les crêpes c’est une super idée. Faites sur une bonne grosse crêpière. Manquait juste de suivre une petite formation en Bretagne pour le maniement du râteau 😛

Côté boisson, il y a de l’eau, du cola, du vin rouge et… du Cointreau pour le fun ! Je ne serai pas contre un peu d’eau gazeuse et pour dire que chacun amène son gobelet histoire d’éviter ceux en plastique.

L’Angélus Trail est une course sur laquelle tu ne meurs pas de faim et qui te fait économiser ton stock de barres énergétiques et autres trucs que tu aurais emmené. Avec un ravito tous les 10 à 13km, ton estomac a à peine le temps de vider !

Et puis, que dire du repas d’après course (en option) ? Même succulent menu qu’en 2018 ! Parfait pour récupérer et passer un bon moment 🙂


Bénie soit la Sportelle

Comme pour la première édition, le cadeau finisher est une Sportelle. Cette petite médaille est l’insigne du Pélerin de Rocamadour. J’apprécie toujours autant l’idée. C’est original et sans doute plus symbolique que les médailles habituelles.

Pour celles et ceux qui auraient passé la ligne d’arrivée tôt dans la journée, il fallait attendre 19h15 pour se la voir remettre lors d’une petite cérémonie à l’intérieur de la cathédrale.

angélus trail 2019

Si j’avais vraiment aimé cette « cérémonie » l’an passé, j’ai moins accroché cette fois-ci. D’un speech culturel super intéressant, nous sommes passés à quelques prières en plus de la bénédiction de cette pièce de métal. Tout le monde ne se sent pas forcement concerné par la chose pour le coup.

11h37 en bref

Et nous dans tout ça ? Eh bien pour faire court :

  • Nous sommes partis à 4 de Rocamadour. Tout allait bien dans la fraîcheur matinale.
  • Après une petite demie-heure de course, déjà la première pause caca pour Laurence. Il y en aura 5 pour elle, 2 pour moi ! Faut dire qu’en passant les jours précédents dans le coin on s’était bien pété le bide à base de choses bien grasses 😆
  • Arrivés au 3ème ravito nous sommes toujours 4 avant de finir en 2×2. Laurence et moi devant, Olivier et Nico un peu derrière.
  • Au 4ème ravitaillement, soit au 50 ou 52ème km en fonction de si j’en crois l’orga ou les montres, Olivier nous rejoint au moment de repartir. Il a dû laisser Nicolas qui commençait visiblement à voir des étoiles. On reprend notre route et il dit qu’il nous rattrape.
  • On découvre ce nouveau tronçon jusqu’à La Carderie. Laurence peine déjà un peu et je râle pour qu’on mette les gaz si on veut tenir la barrière horaire du 69ème fixée à 17h30 (plutôt 72ème sur nos montres). Si on se loupe, on devra rentrer par l’itinéraire de repli le long du Lot. C’est plat, c’est droit, je veux pas 😛
  • Plus que 18km, Olivier n’est pas revenu sur nous, pas possible d’attendre pour rester dans les temps. Je commence à pousser Laurence dans les côtes ou à la tirer en la tenant par la main.

angélus trail 2019

  • J’ai un doute sur le fait que la barrière soit bien placée sur le dernier ravito. En y arrivant, je dis à Lolo de s’allonger 3 minutes et je m’occupe de recharger en eau. J’apprends que la barrière est 2km plus loin et il nous reste à peine 20 minutes pour y arriver. Rien à battre, ça va passer !
  • Redémarrage raide pour la demoiselle mais y’a plus le choix, faut courir. Les minutes s’égrainent et j’accélère un peu pour couvrir les dernières centaines de mètres avant l’heure fatidique. 17h29, j’y suis et peux dire à Franck, l’organisateur : « t’inquiètes elle est juste là ». Et hop, la voilà qui sort de sous les arbres 🙂
  • Reste 8 bornes à faire tranquillement pour être avant 19h à la Cathédrale. Dans mes souvenirs, la montée du Mont Saint-Cyr était plus raide. En arrivant au point de vue j’ai bien envie de m’arrêter acheter une glace mais on passe et on profite du point de vue sur la ville.
  • Il nous faut maintenant descendre ces fucking grosses marches pour regagner la civilisation et atteindre les portes de la vielle dame.
  • J’ai toujours Laurence au bout du bras, on passe sous l’arche et je lui dis : « c’est bon tu peux pleurer maintenant ». Bah ouais, si elle continuait d’avoir les yeux qui mouillent sur le parcours c’était risque de déshydratation quoi 😆
  • Olivier et Nicolas arrivent pour 19h à quelques secondes d’intervalle. Tout le monde est là et il est temps d’aller se faire péter le bide 😛

Jamais 2 sans 3

Durant le repas j’ai demandé à Franck si une 3ème édition était au programme et, visiblement, la réponse est oui ! C’est une bonne nouvelle non ? Parce que je suis sûr que tu regrettes d’avoir loupé la course cette année ou que tu as envie de remettre ça 🙂

Encore une fois l’Angélus Trail aura su ravir nos yeux, nos jambes et nos papilles. Son modèle de « off », loin d’un esprit ultra compétitif permet d’aborder la chose tranquillement et de profiter d’un véritable moment de convivialité.

angélus trail 2019

En plus, ce trail s’installe au calendrier sur une période avec des jours fériés permettant de faire le pont et donc de profiter d’un grand week-end dans la région. Ça vaut le coup car il y a beaucoup de choses à découvrir dans ce petit coin de France. Et puis, si comme moi tu prépares encore l’Ultra Marin, ça tombe 2 mois avant donc c’est nickel.

Un grand merci à toute l’équipe organisatrice pour ce superbe dimanche 5 mai !

Tu crois qu’on peut encore doubler le nombre de participants en 2020 ? Peut être pas car le nombre de places sera sûrement limité ! Bref, si tu veux en être, il faudra être rapide 🙂

La vidéo de l’Angélus Trail 2019

#VRACPACK | Mon matos pour l’Angélus Trail

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

9 Commentaires

  1. Rorekarma

    Depuis ta vidéo de l’année dernière, c’est clair que ce trail fait vraiment envie… Peut être que je me sentirai un jour assez forte pour le faire! 😛
    Ton récit de course est top comme d’hab! Merci et vivement la vidéo!

    Réponse
    • Julien

      Et la vidéo 2019 arrive d’ici quelques heures ! 🙂
      Tu sais, ça reste accessible comme course, un minimum de prépa et tu profites des 12h à dispo pour faire le parcours 😉

      Réponse
  2. SoSo

    En te lisant je regrette de ne pas être venue !!!
    Un GRAND bravo à Lolo qui a visiblement tout donné pour arriver au bout. Pi à toi aussi mais ça paraît presque trop simple pour toi maintenant ces distances! Vivement un 177 pour que tu souffre un peu.
    😘

    Réponse
    • Julien

      Tu viendras l’année prochaine ! 🙂
      Et c’est pas bien de me vouloir du mal 😛

      Réponse
  3. Blandinette

    Un vrai plaisir de lire ton article et tu as tellement bien résumé que ça donne envie d’être à la prochaine édition.
    Le parcours à l’air génial ainsi que l’orga.
    Merci pour ce partage aussi bien détaillé.
    Continue ainsi

    Réponse
    • Julien

      Hey ! Merci pour ton commentaire 🙂
      Oui c’est vraiment une course au top. Si tu as l’occasion d’y venir, n’hésite pas !

      Réponse
  4. Nico

    Super CR de ce trail.
    j’attends avec impatience la vidéo et je confirme tout ce que tu as écrit, tout était parfait ce dimanche, l’orga, les bénévoles, les ravitos et même la météo.
    Si je peux je me lance sur le 80 l’année prochaine

    Réponse
    • Julien

      Merci pour ton message 🙂
      La vidéo arrive très vite ! Genre aujourd’hui !

      Réponse
  5. Lolo

    À J+2 en lisant ton article, je dis Oui à l’année prochaine
    Le parcours, les paysages, les bénévoles, les ravitos
    Cette ambiance de trail Off je dis Oui et Mieux préparée pour ne pas frôler la BH 😱
    Merci à Franck et toutes les petites mains qui ont gravité autour pour nous faire passer un superbe moment.
    Merci à toi pour la découverte de ce trail.

    Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

Bons Plans

Un peu de lecture ?

suscipit ipsum id, ipsum Sed velit, massa libero dictum Lorem

Pin It on Pinterest

Partager

Partage cet article

Ce serait vilain de tout garder pour toi !