Sélectionner une page

Gore Wear Phantom : La veste vélo polyvalente pour la mi-saison (et pas que)

Gore Wear Phantom : La veste vélo polyvalente pour la mi-saison (et pas que)

Partir à la fraîche aux premières lueurs du jour, sentir le soleil nous réchauffer, traverser une plaine venteuse, finir sous les étoiles… L’aventure quoi ! Et c’est un peu pour ça que Gore Wear nous a présenté sa veste Phantom. Une veste vélo qui se veut polyvalente grâce à ses manches amovibles et qui sera appréciée aussi bien pour un trip bikepacking que pour un trajet vélotaf.

La veste vélo Gore Phantom en bref

  • Totalement coupe-vent (tissu Gore-Tex Infinium avec technologie Windstopper)
  • Coupe adaptée à la pratique du vélo
  • Matière extensible
  • Manches amovibles
  • 3 poches dorsales + 1 petite poche zippée
  • Éléments réfléchissants
  • Surimpression silicone sur la face interne de l’élastique inférieur pour le maintien

Voilà pour les grandes lignes au niveau des caractéristiques. Pour le reste je vous laisse checker la fiche produit 😉

De mon côté je peux dire que c’est une veste qui est bien finie et qui semble solide. À la prise en main elle inspire vraiment confiance.

Nous sommes sur une veste indiquée comme pouvant être utilisée toute l’année (on en reparlera) du coup on peut voir différents trucs :

  • Surface presque intégralement coupe-vent
  • Zones ventilées sur les flancs et la partie inférieure des manches
  • Intérieur du col gratté pour garder la gorge au chaud par temps frais

En résumé, une belle veste qui invite à sortir rouler 😀

Gore Phantom : un test par tous les temps (ou presque)

Nous sommes au début du printemps quand je rédige cet article mais c’est à la fin de l’automne que j’ai démarré les essais de cette veste Gore Phantom. En 3 mois j’aurais pu la porter par temps froid, dans le vent, sous la pluie et au soleil. C’est surtout pour pouvoir ôter les manches qu’il m’a fallu être patient et attendre des températures plus clémentes. Pas de test en plein été donc, avec quelque chose comme 30°C au thermomètre mais, clairement, elle n’est pas faite pour ça.

Je vais maintenant essayer d’être bref et efficace !

Pour commencer je dois dire que cette veste est agréable à porter et ne gêne en rien les mouvements.

Les classiques poches arrières sont pratiques mais je dirais que celle des extrémités manque un peu de largeur. Ça peut parfois être difficile d’y entrer des choses et surtout de les en sortir.

Elle se veut polyvalente et, en fonction de ce que vous mettez en dessous, vous pourrez ne pas avoir trop froid ou ne pas avoir trop chaud (jusqu’à une certaine limite dont je reparle ensuite). J’ai dû la porter sans souci jusqu’à des températures presque négatives en mettant quelque chose de chaud en dessous.

Sa fonction coupe-vent est ultra efficace et contribuera à se protéger du froid.

Dans tous les cas, et surtout quand la température augmente, cette Phantom se veut bien respirante. Et, quand ça chauffe encore un peu plus, on pourra en détacher les manches. On voit ça juste après 😉

Sous la pluie par contre, ne comptez pas être protégés ! Pour quelques gouttes ça ira mais, pour une averse, prévoyez un équipement dédié en plus. J’ai fait l’essai et j’ai rapidement sorti un truc imperméable… Surtout qu’il faisait froid donc c’était pas bien agréable d’être mouillé.

Version sans manches

Ça y est, la fraîcheur matinale laisse place à la douceur d’un début d’après-midi, il commence à faire chaud à l’intérieur de cette veste Gore Wear Phantom, alors il n’y a plus qu’à lui retirer les manches 🙂

Pour cela c’est simple ! De chaque côté se trouvent 2 zip : un qui part de sous l’aisselle, l’autre qui démarre au dessus de l’épaule. Il suffit de les dézipper et walou ! Cela se fait sans avoir à retirer la veste. C’est facile mais plus ou moins rapide en fonction de l’habileté et de la souplesse de chacun.

Les manches longues laissent place à des manches courtes et la veste devient alors ce qui ressemble d’avantage à un maillot. Reste à ranger les manches dans une des poches arrières de la veste (celle du centre du coup) ou une sacoche du vélo.

Dans cette configuration on est bien pour rouler quand le soleil brille et qu’il ne fait pas non plus trop chaud. Jusqu’à 17/18°C j’étais vraiment bien avec un maillot léger en dessous. Au dessus, en fonction du vent, de la couche que l’on met en dessous et tout ça on commencera à avoir un peu chaud. Il est toujours possible d’ouvrir le zip pour ventiler un peu plus.

Franchement c’est top de pouvoir moduler ainsi et ça autorise vraiment une utilisation sur une vaste plage de températures.

Faciles à remettre

À l’intérieur de chaque manche, au niveau de l’épaule, on trouve une indication « L » ou « R » pour savoir si elle va à droite ou à gauche. Aussi on remarquera que le zip arrière de la manche droite comporte des éléments gris plutôt que noirs. Un code couleur que l’on retrouve sur la veste elle-même et qui permet de se repérer encore plus rapidement. Dommage que Gore n’ait pas fait l’effort de faire cela pour les 2 zips de la manche.

La remise en place est très simple mais se fera plutôt après avoir retiré la veste.

Veste Phantom par Gore Wear : au top pour le printemps… et les autres saisons

Histoire de résumer un peu : j’apprécie beaucoup cette veste ! Confortable et polyvalente elle fera l’affaire dans de nombreuses situations. Je dirais même que, pour la mi-saison, comme là en ce début de printemps, elle est parfaite ! Il ne fait ni trop chaud ni trop froid et il y a souvent un petit vent frais. On pourra donc l’utiliser toute la journée avec ou sans les manches, en l’ouvrant plus ou moins…

Si vous ne souhaitez acheter qu’une seule veste pour toute l’année, elle peut être un bon choix. À vous d’adapter ensuite la couche que vous mettrez en dessous, voir celle que vous mettrez au dessus. En cas de pluie, il faudra quelque chose d’imperméable. Je dirais que c’est là son point faible mais on ne peut pas tout avoir.

Pour l’hiver et les temps plus humides, si vous cherchez une veste dédiée, la C5 Gore-Tex Infinium Soft Lined Thermo précédemment testée sera top. Toujours en prévoyant une couche imperméable si vraiment ça se met à tomber longuement.

Autrement l’effet coupe-vent est vraiment appréciable et ce, sans avoir un vêtement étouffant ou qui fait transpirer.

Bien sûr, pour l’été quand il fait bien chaud, pas de veste du tout hein 😛

N’empêche qu’on peut dire que cette Gore Wear Phantom est une veste vélo toutes saisons.

J’aurais apprécié des poches un peu plus larges mais, au moins, ce qu’on y met ne risque pas de se barrer.

Terminons sur un point que je n’ai pas abordé, les coloris dispos. Si la marque vient de sortir une version noire et une d’un bleu assez foncé, les autres offrent des teintes assez voyantes. J’aime beaucoup la rouge dont je dispose et aussi la orange.

Dommage par contre, qu’à ce jour, les femmes n’aient pas droit à cette veste, du moins pas à cette mouture 2021.

Prix et dispo de la veste vélo Gore Phantom

L’acquisition de cette Phantom se fera au prix de 179,95€ et vous pouvez la trouver sur :

À propos de l'auteur

Julien

Webmaster, testeur, youtubeur.... En gros il est souvent derrière le PC sauf quand il a l'arc à la main ou les baskets aux pieds. Le bestiau fait 1m82 pour 78kg et chausse du 48... oui oui ça fait grand.

On en cause ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

La Boutique en Ligne

-15% code IRUN15*

*Valable sur les nouveautés chaussures et vêtements

Bons plans

Pin It on Pinterest

Partager

Partagez cet article

Ce serait vilain de tout garder pour vous !